mardi 31 juillet 2018

ENCOURAGEMENT AUX NON GNOSTIQUES : JE ME SUIS RÉSERVÉ 7000 HOMMES QUI N'ONT PAS PLIÉ LE GENOU DEVANT BAAL



Cet article est destiné aux chrétiens non gnostiques qui se sentent seuls mais préfèrent souffrir que trahir la Trinité chrétienne non gnostique, Jahvé, Jésus.



L'histoire d'Élie


Le prophète Élie était pourchassé par les soldats de Jézabel, furieuse qu'il ait tué les prophètes de Baal(1), suite au miracle du feu du ciel qui était descendu sur son holocauste, tandis que les prêtres de Baal n'avaient pas obtenu de miracle. Le peuple, après avoir suivi un temps Élie l'avait de nouveau abandonné. Israël semblait avoir trahi Dieu. Élie, après avoir été nourri par un ange, s'était réfugié dans une grotte et il avait dit à Dieu qui lui demandait : Que fais-tu en ce lieu, Elie? ( I Rois, ch. 19) :

J'ai déployé mon zèle pour Jahvé, le Dieu des armées; car les enfants d'Israël ont abandonné ton alliance, ils ont renversé tes autels, et ils ont tué par l'épée tes prophètes; je suis resté seul, et ils cherchent à m'ôter la vie.



Dieu lui a répondu : Va, reprends ton chemin par le désert jusqu'à Damas; et quand tu seras arrivé, tu oindras Hazaël pour roi de Syrie. Tu oindras aussi Jéhu, fils de Nimschi, pour roi d'Israël; et tu oindras Elisée, fils de Schaphath, d'Abel-Mehola, pour prophète à ta place. Et il arrivera que celui qui échappera à l'épée de Hazaël, Jéhu le fera mourir; et celui qui échappera à l'épée de Jéhu, Elisée le fera mourir. Mais je laisserai en Israël sept mille hommes, tous ceux qui n'ont point fléchi les genoux devant Baal, et dont la bouche ne l'a point baisé.


Dieu réconforte Élie, après un temps de solitude et même de dépression (Elie avait demandé à Dieu de le faire mourir) en lui indiquant où étaient les bons et en lui assurant que dans tout le peuple d’Israël, 7000 hommes n'avaient pas fléchi le genou devant le faux Dieu Baal.

Baal, symbole de Jahvé en langue des oiseaux

Baal est le symbole de Jahvé, de Jésus, en gnose kabbaliste et en langue des oiseaux de la kabbale. On peut par exemple consulter l'article de Wikipédia disant que Baal est assimilé au dieu Seth et au dieu Montou égyptien (Seth symbolise Jahvé en langue des oiseaux, nous l'avons déjà abordé à plusieurs reprises, et Montou probablement aussi, même si j'ai encore mal étudié ce dieu). 

De nombreux kabbalistes reprennent ce passage de la Bible en l'inversant et en disant qu'il ne faut pas fléchir le genou devant Jahvé. Mais cette inversion ridicule d'une mauvaise foi évidente ne trompe personne. Ce texte est et restera un texte pour réconforter les chrétiens non gnostiques. Baal est en réalité un autre nom de Satan-Isis-Horus etc, et ce n'est pas l'autosuggestion de gnostiques de mauvaise foi qui pourra changer la réalité de ce fait historique et théologique.


Saint Paul et les 7000 hommes

Saint Paul reprend ce passage pour réconforter les premiers chrétiens, au chapitre 11 de l'épître aux Romains. Voici ce chapitre, avec quelques commentaires. Ce chapitre est très important pour nous aujourd’hui car il fait allusion à la conversion des juifs qui va se réaliser sous l'Église de Philadelphie, c'est-à-dire bientôt. En fait, je crois que Dieu a voulu que Saint Paul écrive ce chapitre pour les chrétiens appartenant à l'Église de Sardes, c'est-à-dire pour nous, afin de réconforter le petit reste de Sardes présenté comme étant "sur le point de mourir" dans l'Apocalypse, ch.III. Nous devons donc lire avec attention ce chapitre 11 de l'épître de Saint Paul aux Romains car il parle d’événements relativement proches (même s'ils n'arriveront peut-être que dans 200 ans) et il parle, me semble-t-il, du Saint Pape :

Louis Segond Bible

"1Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? [ndlr : il s'agit des Juifs, dans le contexte] Loin de là! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d'Abraham, de la tribu de Benjamin. 2Dieu n'a point rejeté son peuple, qu'il a connu d'avance. Ne savez-vous pas ce que l'Ecriture rapporte d'Elie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël: 3Seigneur, ils ont tué tes prophètes, ils ont renversé tes autels; je suis resté moi seul, et ils cherchent à m'ôter la vie? 4Mais quelle réponse Dieu lui fait-il? Je me suis réservé sept mille hommes, qui n'ont point fléchi le genou devant Baal. 5De même aussi dans le temps présent il y a un reste, selon l'élection de la grâce. 6Or, si c'est par grâce, ce n'est plus par les œuvres; autrement la grâce n'est plus une grâce. Et si c'est par les œuvres, ce n'est plus une grâce; autrement l'oeuvre n'est plus une oeuvre."


Commentaire 
Nous avons déjà étudié qu'en langue des oiseaux, la "grâce" est un nom codé désignant Isis, en allusion aux trois grâces de l'Antiquité. La gnose interprète donc ce texte en disant qu'on est sauvé par Isis. Je ne sais pas ce que signifie "oeuvre" en langue des oiseaux. Le "grand oeuvre" est le nom codé du culte des messes sacrilèges faussement chrétiennes, en alchimie kabbaliste. Ce Grand Oeuvre permet soi-disant de construire la puissance du démon, ce qui est faux. Nous l'avons démontré à la fin de l'article yin-yang et dans l'article sur l'Apocalypse.

Saint Paul n'est pas gnostique donc ce passage n'a pas cette signification. Que signifie Saint Paul en disant qu'on est sauvé par la grâce et non par les œuvres ? Cela signifie-t-il qu'il faut se coucher et se contenter de dire : "Seigneur, Seigneur"? Jésus nous a averti que non. Il nous a enseigné qu'il fallait que nous fassions la volonté de notre Père qui est au ciel en obéissant à ses commandements qui sont tous résumés par l'amour de Dieu et du prochain.

Ce passage est très réconfortant pour les chrétiens non gnostiques. Il y a encore actuellement des personnes qui aiment Jahvé, Jésus, sur terre, même si nous ne les connaissons pas encore. Elles sont symbolisées par les 7000 hommes. Si vous êtes un chrétien non gnostique, vous n'êtes pas seul, même si vous êtes peut-être dans un mauvais entourage. Je souhaite aller à la recherche de ces chrétiens non gnostiques qui aiment Jésus, si Dieu le veut. Ce blog se veut un premier moyen de rentrer en contact avec eux.

Louis Segond Bible  
"7 Quoi donc? Ce qu'Israël cherche, il ne l'a pas obtenu, mais l'élection l'a obtenu, tandis que les autres ont été endurcis, 
8 selon qu'il est écrit: Dieu leur a donné un esprit d'assoupissement, Des yeux pour ne point voir, Et des oreilles pour ne point entendre, Jusqu'à ce jour. 
9 Et David dit: Que leur table soit pour eux un piège, Un filet, une occasion de chute, et une rétribution!
 10 Que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir, Et tiens leur dos continuellement courbé! 
11Je dis donc: Est-ce pour tomber qu'ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils fussent excités à la jalousie. 12Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous. 13Je vous le dis à vous, païens: en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère, 14afin, s'il est possible, d'exciter la jalousie de ceux de ma race, et d'en sauver quelques-uns. 15Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une résurrection ? 16Or, si les prémices sont saintes, la masse l'est aussi; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi."

Commentaire

Ce passage et les passages suivants sont interprétés et détournés dans un mauvais sens par la gnose mais je ne veux pas aujourd'hui perdre trop de temps à décrypter la langue des oiseaux et les différentes hypocrisies gnostiques kabbalistes. Mon but est de réconforter les bons et de faire réfléchir les gnostiques à l'esprit christique qui sont de bonne volonté, afin de préparer leur future conversion.

Saint Paul expose le plan divin de salut pour le monde et dit que les Juifs ont failli dans leur mission et donc n'ont pas mérité d'être éclairés parce qu'ils ont trahi Dieu. Il dit que les projets de Dieu sont de révéler la religion chrétienne non gnostique au monde entier afin d'exciter le peuple Juif à l'envie, à la nostalgie de sa puissance et de sa bénédiction passées. Il dit qu'un jour les Juifs se convertiront. La traduction de Louis Segond dit que tous les Juifs se convertiront mais d'autres passages de la Bible indiquent le contraire, donc il faudra vérifier plus tard la traduction du mot "tous". Saint Paul avertit que lorsque le peuple Juif se convertira, le monde connaîtra une vraie résurrection. Louis Segond n'emploie pas le mot "résurrection" mais la vulgate emploie ce mot que je préfère, donc j'ai changé le mot. Il faudra plus tard repréciser de toute façon chaque traduction de la Bible, dont nous avons déjà vu qu'elle avait été adaptée à la langue des oiseaux sans pour autant 
que son sens exotérique général n'en soit changé.

Louis Segond Bible :


"17Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui étais un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier, 18ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte.19Tu diras donc: Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté. 20Cela est vrai; elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains;21car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus. 22Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté; autrement, tu seras aussi retranché. 23Eux de même, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront entés; car Dieu est puissant pour les enter de nouveau. 24Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils entés selon leur nature sur leur propre olivier.

25Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée."

Commentaire

Saint Paul averti les bons qui ont la vraie doctrine de "craindre", c'est-à-dire de ne pas tomber dans l'orgueil et de nous défier de nos forces, de notre fidélité, car sinon Dieu ne nous aidera pas. Nous devons nous humilier devant Dieu en lui disant que nous sommes capables de le trahir comme Judas et qu'il nous préserve de cela. C'est la vérité : nous sommes tous capables de trahir, dans l'épreuve. Nous pouvons être tentés de nous révolter si nous souffrons. Jésus a averti que la charité se refroidirait à notre époque. Nous devons être très vigilants sur ce point et rester bons et aimants même si nous sommes seuls.

La gnose maçonnique a récupéré le symbole de l'olivier franc (olivier cultivé) qui est un arbre isiaque que nous étudierons plus tard, mais dans l'esprit de Saint Paul, qui n'était pas gnostique, l'olivier sauvage symbolise les païens et l'olivier franc symbolise l'Église chrétienne non gnostique, le peuple élu composé à la fois des juifs convertis et des païens convertis. Les racines sont le peuple juif des patriarches et les rameaux sont les chrétiens non gnostiques et les quelques Juifs chrétiens.

Louis Segond Bible :
"26Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés;

27Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j'ôterai leurs péchés."

Commentaire

Je ferai un article sur ces versets 26 et 27 qui parlent à mon avis peut-être bien du Saint Pape non gnostique de Philadelphie, même si Saint Paul cite ici des versets bibliques de l'Ancien Testament qui sont, dans l'Ancien testament, une annonce de la venue de Jésus. Dans le contexte de cette épître aux Romains, deux interprétations sont possibles :

- soit le libérateur venant de Sion est Jésus, venant à la fin du monde, mais dans ce cas, pourquoi dire qu'il viendra de Sion, alors qu'il viendra du ciel. Faut-il entendre "Sion" par "Jérusalem céleste" ? Ce n'est pas certain.

- soit le libérateur venant de Sion est le Saint Pape ou tout au moins un homme saint qui éclairera son peuple. Il est possible de penser que Saint Paul attribue ces versets au Saint Pape, puisqu'il s'agit de quelqu'un qui libérera le peuple Juif dans le futur, bien après Saint Paul, et que ce quelqu'un viendra de Sion. Nous savons que dans la description de l'Église de Philadelphie, Jésus se présente lui-même "en tant que clé de David", juste avant de parler du Saint Pape. Est-ce une allusion au fait que le Saint pape sera Juif et de la race de David ? Je n'en suis pas certaine, mais c'est possible. Nous savons qu'une bonne partie du peuple Juif se convertira sous Philadelphie puisque dans l'Apocalypse, juste après la description du châtiment du 6e sceau, correspondant à la 6e Église de Philadelphie, nous avons le fameux épisode des 144 000 Juifs choisis par Dieu, 12 000 de chaque tribu.

NB : il faudra vérifier la traduction de "tout Israël sera sauvé" car en d'autres lieux de l'Ancien Testament, Dieu dit qu'il ne sauvera qu'un reste de son peuple et que le reste récalcitrant sera exterminé. Il est possible qu'il s'agisse également de deux périodes historiques différentes, auxquelles Dieu fait allusion.

Louis Second Bible



28En ce qui concerne l'Evangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais en ce qui concerne l'élection, ils sont aimés à cause de leurs pères. 29Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel. 30De même que vous avez autrefois désobéi à Dieu et que par leur désobéissance vous avez maintenant obtenu miséricorde, 31de même ils ont maintenant désobéi, afin que, par la miséricorde qui vous a été faite, ils obtiennent aussi miséricorde.32Car Dieu a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous.



33 O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles! Car 34 Qui a connu la pensée du Seigneur, Ou qui a été son conseiller? 35 Qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour? 36 C'est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen! 


Commentaire

Saint Paul dit que les Juifs restent toujours aimés de Dieu, à cause de leurs pères. La portion de la kabbale catholique traditionnelle faussement nationaliste qui attise l'anti-sémitisme, dans l'entourage de Civitas et de la "Résistance" tient donc un discours qui n'est évidemment pas chrétien. Elle le fait pour préparer le terrain à Poutine en France et est au mieux avec le courant pro-Poutine. Nous avons déjà abordé ce problème. Nous devons dénoncer le piège et ne lutter que contre la kabbale, pas contre un peuple qui va bientôt se convertir en bonne partie à la religion chrétienne non gnostique et opérera à ce moment une véritable résurrection dans le monde.


Note :
(1) Attention, nous ne sommes pas Élie. Dieu ne nous demande pas d'aller tuer tous les prêtres et évêques kabbalistes. Je réprouve formellement toute violence à leur égard. Je pense que Dieu ne le souhaite pas. Ce serait un piège du démon que de croire que Dieu nous appelle à les tuer. C'est à lui de les punir, pas à nous. Certains sont bien intentionnés et ont l'esprit christique, parmi les prêtres au moins. Les kabbalistes de gauche trotskistes souhaitent le massacre de tous les chrétiens gnostiques. Ne jouons pas leur jeu ni celui du démon. Le Saint Pape arrivera forcément au moyen du sacre d'un évêque kabbaliste converti, à moins qu'il ne soit lui-même un évêque kabbaliste converti. Donc laissons la grâce faire son chemin dans l'âme de chaque membre du clergé kabbaliste et laissons Dieu faire justice. Il tolère les prêtres et évêques kabbalistes depuis Constantin. Il aurait pu les briser, il ne l'a pas fait. 

Je pense qu'il ne l'a pas fait car les sacrilèges ne lui font rien et que l'hypocrisie à laquelle est contrainte le clergé kabbaliste permettait aux justes  ignorants de la duplicité de ce clergé de connaître et d'aimer la religion chrétienne et Jésus. Dieu sait ce qu'il fait. La réflexion que Dieu fait dans l'Eglise de Thyatire est à cet égard instructive. Au sujet des chrétiens non gnostiques, il écrit : "à tous les autres de Thyatire, qui ne reçoivent pas cette doctrine, et qui n'ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils les appellent, je vous dis : Je ne mets pas sur vous d'autre fardeau ; seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu'à ce que je vienne."

Dieu écrit au sujet de ceux qui ne connaissent pas "les profondeurs de Satan" (messes sacrilèges alchimiques) et donc il fait cette réflexion pour des gens qui n'ont pas les outils pour comprendre cette parole, à l'époque de Thyatire. 

Cette réflexion de Dieu peut à présent être comprise sous Sardes, maintenant que les non gnostiques ont accès à la langue des oiseaux. Dieu a donc écrit également en partie cette phrase pour nous, chrétiens non gnostiques de Sardes, afin de nous expliquer sa non réaction apparente pendant tant de siècles : l'ignorance des justes a globalement permis qu'ils se sanctifient en paix, malgré leurs pasteurs. Je dis "globalement permis" car Anton Lavey révèle que l'inquisition a tué des vrais chrétiens un peu trop encombrants.