samedi 3 mars 2018

PIZZA - FROMAGE, SYMBOLES DE JÉSUS EN LANGUE DES OISEAUX - CHRIST ASSIMILÉ A CRUST (CROÛTE)- ZAO, ZAZA , DEMETER, CYBELE, MERE NATURE, DAME NATURE, SYMBOLES ISIAQUES






Nous continuons notre étude de la langue des oiseaux et de ses blasphèmes afin de démasquer les faux chrétiens et les faux pasteurs et afin de mieux comprendre le monde qui nous entoure et ses discours et messages. Dans cette image, le yang, symbole de Jésus, (voir article yin-yang) est représenté comme une pizza. La partie noire est le yin luciférien. Vous pouvez consulter l'article yin-yang pour d'autres symboles de Jésus en tant que yang. 


En langue des oiseaux de la kabbale, langue maîtrisée par l'immense majorité de l'humanité, la pizza est le symbole de Jésus subissant un sacrilège lors du culte gnostique. Le Jésus de cette image est Satan, le Sacré-Cœur, autre nom kabbaliste d'Horus. Il y a une vraie Marie qui est la mère de Jésus, distincte d'Isis, mais il n'y a pas de Sacré-Cœur qui soit vraiment Jésus. Toutes les apparitions du Sacré-Cœur sont sataniques, même celles de Marguerite-Marie. La notion même de Sacré-Cœur remonte à l'Antiquité païenne.  Voici ce qu'enseigne la sataniste Helena Blavatsky dans son glossaire théosophique :

SACRE CŒUR. En Egypte, celui d'Horus ; en Babylonie, celui du dieu Bel ; et le cœur déchiré de Bacchus, en Grèce, et ailleurs. Son symbole était le persea (nom d'un arbuste d'Egypte, balanites, Ægyptiaca, N. d. T.). La forme d'une poire que revêt son fruit et plus particulièrement son noyau, ressemble à la forme d'un cœur. On le voit quelquefois sur la tête d'Isis, la mère d'Horus, le fruit étant fendu et le noyau, qui ressemble au cœur, est exposé en pleine vue. Depuis lors, les Catholiques romains ont adopté le culte du "Sacré Cœur" de Jésus et de la Vierge Marie.

Sur l'image ci-dessus, Horus tient dans la main une pizza, symbole du Fils, le vrai Jésus et il tient un robot, symbole du Père, Jahvé ou de Jésus, suivant le contexte.

Bien qu'il ne faille pas adorer Jésus sous le terme de Sacré-Coeur, connoté kabbaliste, on peut cependant l'adorer sur la croix, lorsqu'il a son cœur transpercé. Cette transfixion de Jésus a profondément marqué Saint Jean qui nous enseigne qu'il sortit de sang et de l'eau du Cœur de Dieu. La gnose a attribué à cette scène une symbolique gnostique. Mais il existe également une véritable dévotion chrétienne que l'on peut avoir envers Jésus transpercé par amour pour nous. Cette "eau" est visible sur le Saint Suaire. C'est en fait un liquide séreux qui remplissait le péricarde. D'après le Dr Barbet, Jésus souffrait d'une péricardite, provoquée par la flagellation. 


SYMBOLE DU ROBOT

Jésus ou son Père sont très souvent comparés à un robot, dans les films et les dessins animés. Je ne sais pas encore pourquoi. Peut-être en allusion au mot hébreu "Roba", signifiant le quart et symbolisant Jésus. (cf. article sur Robert)

 

Robot nommé Dieu-Jésus (God Jesus en anglais) 






Cette image symbolise le sacrilège du culte gnostique. Isis en robe bleue et Horus (ou Jésus?) en agneau. L'agneau est ambivalent.

Voici quelques autres images blasphématoires, prouvant l'assimilation de Jésus à une pizza.




Trois pizzas ridiculisant la vraie Trinité. 













Le fromage a également une signification symbolique. Dans cette image, c'est soit Saint Jean, soit la vraie Sainte Vierge Marie, soit un chrétien non gnostique, qui est représenté sous cette forme, mais le plus souvent, c'est Jésus qui est assimilé à un fromage. 


FROMAGE, SYMBOLE DE JÉSUS












Jesus loves you



Dans un bon nombre d'images blasphématoire, "Christ" est remplacé par "crust". "Crust" signifie "croûte" en anglais. Nous avons étudié que le croûton symbolisait Jésus-hostie, donc les croûtes probablement également.




Cette image est ambiguë car le Christ qui est représenté à droite est le "Christ" qui est apparu à Sœur Faustine. Or ce sont des apparitions sataniques qu'a eues Sr Faustine. Cependant, les gnostiques utilisent souvent des représentations d'Horus pour se moquer de Jésus.


CANONISATIONS FAILLIBLES

Nous reviendrons sur Sr Faustine dans mon étude ainsi que sur de nombreux "saints" canonisés par les papes de Sardes et de Thyatire. Nous avons vu dans un article précédent que Bernard de Clairvaux était kabbaliste. Une canonisation n'est jamais infaillible, n'en déplaise aux prêtres catholiques kabbbalistes qui érigent des dogmes là où Jésus et les apôtres n'en ont pas mis. Le principe à retenir, en religion chrétienne est que la Révélation est close avec la mort du dernier apôtre. Savoir si une personne est sainte ou non n'est pas objet de foi.


AUCUNE APPARITION N'EST OBJET DE FOI

J'en profite pour rappeler à mes lecteurs chrétiens la règle officielle suivante, dans l'Eglise : aucune apparition, même reconnue officiellement par l'Eglise, même reconnue solennellement par plusieurs Papes, n'est objet de foi. Une apparition ne fait pas partie d'un dogme et refuser une apparition, même approuvée depuis très longtemps n'est pas une hérésie ni même un péché véniel. On peut très bien être un chrétien 100% authentique et refuser toutes les apparitions en ne commettant aucun péché. Ceci est la règle officielle depuis toujours dans l'Eglise, même l'Eglise kabbaliste. Refuser une apparition n'est pas forcément nier que quelque chose ne ce soit passé. Des miracles viennent souvent confirmer les apparitions. Mais la question est de savoir quel esprit est à l'origine de ces apparitions.



Cette image blasphématoire est intéressante car il manque un morceau à Jésus, de même que nous avons déjà vu des exemples de morceaux manquants dans l'article sur Cybèle et sur le yin-yang. C'est toujours le même symbole sacrilège du culte gnostique qui brise un morceau d'hostie pour le mettre dans le calice isiaque des prêtres kabbalistes (messe de Pie V et rite n°1 conciliaire, au moins.) Voir également dans l'article précédent le pie entamé, qui souffre.


Cheesus est écrit en orange et le orange est la couleur qui symbolise Jésus le plus souvent. L'écriture bleue, le verbe know (connaître) et le carré gris en pointe ont également une signification. En langue des oiseaux française, "connaître" signifie avoir un rapport sexuel et la gnose dit qu'elle connaît Jésus pour signifier qu'elle le viole par le culte kabbaliste des messes sacrilèges. En anglais, je ne sais pas avec certitude la signification de to know dans cette image, mais comme le mot est écrit en bleu, en opposition à la couleur orange de Cheesus il signifie une action isiaque qui est faite sur Jésus. La signification du carré sur la pointe a été expliquée dans l'article sur le prénom Robert. J'ai dit à l'époque que c'était un symbole de la matière terrestre, donc un symbole de Jésus. A présent, je sais que le mot "terre" est ambivalent en alchimie et signifie, selon le contexte, Jésus-hostie ou Isis. Pour avoir la réponse définitive sur la signification du carré sur la pointe, il faut donc relire attentivement Guénon qui en parle. Je le ferai plus tard.




Jésus est souvent associé à la lettre X, autre représentation de Tau-Horus. L'orientation des personnages sur cette image a une signification mais je la maîtrise mal pour le moment.



Jésus est souvent associé à une râpe ou une grille. Il y a la musique RAP. Mais je n'ai pas encore étudié complètement la symbolique. La râpe est peut-être différente de la grille.















Le "saint" Graal est Isis-Lucifer-Satan, en gnose, tandis que la pizza symbolise de préférence Jésus (sauf exception que nous verrons ci-dessous). Le"saint" Graal est le sang isiaque dans le calice. Remarquez également les yeux de Jésus. En allusion aux mythes égyptiens de la lutte entre Seth (symbolisant souvent Jésus ou Dieu le Père, en langue symbolique) et Horus (Satan), Jésus et Lucifer-Satan sont l'un et l'autre représentés parfois comme borgnes ou aveugles. Horus est borgne de l’œil gauche tandis que Jésus est borgne de l’œil droit. Donc sur cette image, il s'agit d'Horus tenant une pizza symbolisant Jésus.




Yin-yang pizza : même si, de façon générale, la pizza symbolise Jésus, le ZA de pizza symbolise Isis. Donc Isis est aussi parfois assimilée à une pizza.
Voir ci-dessous.

Le mot pizza semble pouvoir se séparer en deux : "Pi", qui signifie Jésus, en référence au nombre Pi et "za", qui signifie Isis. Quand les deux notions sont unies (Jésus et Isis), il s'agit d'un symbole de l'oeuvre au blanc dans le culte gnostique des messes sacrilèges, c'est-à-dire au moment où Jésus-hostie est mis à fondre dans le sang isiaque mais où la présence réelle est encore active.


ZA-PI




Une personne a utilisé ce logo pour désigner une pizza, sur son compte facebook. On voit le procédé du verlan dont nous avons parlé dans l'article sur la langue des oiseaux : Za-pi pour pizza.





Il me semble que la pizza a été choisie pour symboliser le sacrilège du culte gnostique au moins en partie en raison de la consonance du mot Pi - za.

Le nombre PI

Pour une étude approfondie du nombre Pi symbolisant Jésus, associé à beaucoup d'autres symboles, cliquez sur ce lien.

ZA, en kabbale

Etudions à présent la deuxième syllabe du mot Pizza, le ZA. Le Za est une syllabe symbolisant les sept sephiroth inférieurs de l'arbre de vie kabbaliste qui se combinent en une seule sephira, nommée ZA. (cf. ce site. Faites ctrl+F et tapez Za dans la fenêtre.)


Cette syllabe a été beaucoup plus difficile à comprendre pour moi car "za" se rapporte à une femme nommée zaza mais la difficulté est qu'il y a des femmes, en symbolisme kabbaliste qui symbolisent la véritable Eglise et non Isis (Attention, la gnose kabbaliste, quand elle parle d'"Eglise" ou de "véritable Eglise"parle d'Isis, appelée "Eglise". Mais pas moi. Quand je parle de véritable Eglise, je parle de l'Eglise fondée par Jésus, pas de l'Eglise isiaque). Il fallait donc déterminer de quel côté il fallait classer zaza. 

ZA

Outre la référence aux sept sephiroth, Za peut venir également, me semble-t-il, des sources suivantes :
- Elisabeth, s'écrivant également Elizabeth.
- Le mot hébreu Zara se disant aussi parfois Zara
- le verbe grec Zao, signfiant vivre.

Za symbolise le principe féminin luciférien, le yin. La racine grecque ZAO, qui signifie vivre, en grec, symbolise Isis, Horus. Vivre et vie sont des mots attribués à Isis-Lucifer en langue symbolique. Il y a une multitude de logos ZAO et un groupe de rock métal qui s'appelle ZAO.




L'essence de la nature explique ce que veut dire "zao". Zao est donc Isis car le mot nature lui est souvent attribué, en langue des oiseaux. Elle est souvent nommée Dame Nature ou Mère Nature par des sites gnostiques qui se cachent moins que les autres. Wictionnary nous enseigne que Cybèle et Demeter sont des termes synonymes de Mère Nature. Voir les deux captures d'écran ci-dessous. (On peut cliquer sur les images pour les agrandir.) Nous revenons donc toujours au culte isiaque ou au culte de Cybèle, ce qui est synonyme.





J'ai souligné en rouge les trois mots que Wikitionnary apparente par le sens à Pachamama : Cybèle, Demeter et Mère Nature. Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir.



Il y a comme sous-titre à Zao : the funeral of God. Les funérailles de Dieu. On voit donc que la gnose n'a nullement envie de partager le pouvoir avec Jésus, comme elle le fait parfois croire aux gens faiblement initiés. Elle veut au contraire annihiler la puissance de Dieu.




Cette image d'un album du groupe metal est encore davantage explicite. La légende dit : liberate te ex inferis. Save yourself from hell. 

Zao est donc Cybèle Isis-Lucifer qui doit se sauver de l'enfer car TE en langue des oiseaux latine signifie Horus-Tau, dernière lettre de l'alphabet hébreu. Les gnostiques croient qu'on peut se sortir de l'enfer (aussi bien les démons que les êtres humains) et que l'enfer n'est pas éternel... Tous les gnostiques croient cela, même les kabbalistes chrétiens qui sont évêques et connaissent par cœur toute la théologie, même les papes. C'est un mensonge que le démon a inculqué aux foules depuis le Moyen-âge. Il n'est basé sur rien de sérieux, seulement quelques apparitions et des promesses en l'air.

Le mot Za est utilisé comme marque par de nombreuses sociétés. Des produits de beautés et de lingerie féminine utilisent ce mot seul ou redoublé : zaza. Il y a parfois des photos sensuelles que je ne publie pas.


Remarquez le Z qui rentre dans le A. Nous avons dit auparavant que le A symbolisait Jahvé, le plus souvent. Le Z est le symbole de Satan, en tant que dernière lettre de l'alphabet, équivalent du tau.


Vidéo pour un restaurant parisien nommé ZA. Le Z est au-dessus du A et a des jambes de femme. 




Le vrai Dieu, Jahvé, Jésus, est la lettre A en bas de l'image et le faux dieu Lucifer symbolisé par le Z est en haut (allusion à Lilith, toujours au-dessus).

Za est une femme qui peut aller faire ses courses. Remarquez dans l'image ci-dessous, le petit bonhomme en haut de l'image, à l'intérieur d'un quartier violet. Il symbolise Jésus-hostie en Lilith. Jésus est souvent représenté comme un nain, un petit homme, à cause de la petite taille de l'hostie.



Définition de "Caba'" dans le dictionnaire des strongs :
  1. Boire amplement ou grandement, absorber
    1. (Qal)
      • Absorber
      • Buveur de vin, ivrogne
Généralement traduit par :
Ivrognerie, ivrogne, buveur, boire, ivre, + variante



Kabah http://img.enseignemoi.com/bible/view/images/ico_phonetique.gif [kaw-baw']

Définition de "Kabah"
1.      
1.     éteindre, enlever, supprimer, être éteint
Généralement traduit par :
S'éteindre, être éteint
En symbolique gnostique, un ivrogne symbolise Jésus ou son Père et une ivrogne symbolise Isis, en tant que vin isiaque dans les messes sacrilèges du culte gnostique. Jésus et son père sont souvent symbolisés par des ivrognes en raison du morceau d'hostie qui est jeté dans le vin isiaque, au Haec commixio des messes kabbalistes.

En argot américain, za signifie pizza.
Voici une explication dans un dictionnaire d'argot. Nous avons vu dans un article précédent que l'argot, aux dires des spécialistes, était de la langue des oiseaux.

za

  (zä)
n. Slang
Pizza.

[Shortening and alteration of pizza.]






"Our Living Language 
When people speak casually of ordering a za, "pizza," they are unwittingly producing an expression that language historians find interesting. Za derives from the full form pizza by a process known as clipping. Two types of clipping are common in English: dropping the unstressed syllables or syllables not receiving the primary word stress, as in fridge from refrigerator; and dropping all syllables after the first syllable, as in ab, dis, porn, and vibe, whether or not the first syllable was originally stressed. In the case of za, the syllable that was dropped was originally stressed and was the first syllable, which is unusual. Rents from parents and nads from gonads are other examples of the same kind of clipping. Interestingly, we don't need to stay in the realm of contemporary slang to see the results of this unusual process. The words phone, bus, and wig (from telephone, omnibus, periwig) belong to Standard English but had their start as slangy or catchy neologisms formed by clipping their most strongly stressed syllable, just like za."

Commentaire :
J'ai fait exprès de recopier toute l'explication en anglais de ce dictionnaire car elle est rédigée en langue des oiseaux, en raison du choix des exemples (dont certains sont sexuels) et des termes de vocabulaire choisis pour suggérer une idée cachée. Quand un terme se rapporte à Jésus, en langue des oiseaux, on donne souvent dans les dictionnaires d'autres exemples significatifs de ce mot ou de synonymes ou d'autres mots utilisés dans des contextes se rapportant à Jésus. Ici, za signifiant pizza, elle est assimilée à Jésus mais en fait, si on décompose le mot, c'est le Pi qui se rapporte à Dieu. Je pense que la syllabe Pi a probablement été supprimée en argot américain pour suggérer le culte gnostique qui supprime Jésus en le faisant fondre en Isis (cf. article yin -yang : la pomme croquée, le gâteau entamé dans le yang et l'orteil manquant de l'aïeul de Philip Mortimer.)

Dans Astérix et Obélix, Obélix, symbole de Jahvé, en référence à l'obèle, est l'équivalent de capitaine Haddock de même qu'Astérix est l'équivalent de Tintin-Satan-Isis. Idéfix est l'équivalent de Milou, symbole de Jésus-hostie. Obélix tombe amoureux d'une jeune fille qui se fait appeler Zaza (dans le cadeau de César). Nous reviendrons sur la BD Astérix et Obélix. Zaza est un symbole d'Isis. En réalité, Jahvé n'aime pas Satan mais il est très souvent représenté amoureux de lui sous un aspect féminin, en référence au culte des messes sacrilèges où il est uni à Satan, via Jésus-hostie, mis dans le calice isiaque.


Zaza dans le dictionnaire des strongs hébreux (la meilleure référence pour la langue des oiseaux)
Zaza' http://img.enseignemoi.com/bible/view/images/ico_phonetique.gif[zaw-zaw']
(strong n°2117)
Haut du formulaire
Rechercher
Vous pouvez saisir un mot en français, en grec, en hébreu ou un code strong
Bas du formulaire
Définition de "Zaza'"
Zara = " éclat" ou "plénitude"
1.      
1.     Un des fils Jonathan, descendant de Jerachmeel
Généralement traduit par :
Zara
Origine du mot "Zaza'"
Vient probablement de la racine de Ziyz (2123)


Dans cette histoire, une chienne surdouée est nommée Zaza. Une jolie chienne séduisante et intelligente symbolise souvent Isis en littérature et dans les films. Ex : Belle, dans la Belle (Isis) et le clochard (Jésus). Perdita dans les 101 dalmatiens, etc.
 




Même si ZA signifie Isis, quand le mot pizza est employé seul, il signifie Jésus subissant le culte sacrilège. On caricature parfois ceux qui vont communier, Jésus, des vrais chrétiens, ou des chrétiens gnostiques pratiquants comme des gens aimant beaucoup les pizzas.

Dans un autre article, nous étudierons le sketch "Pizza 12", symbolisant les messes sacrilèges. Les kabbalistes faussement catholiques aiment beaucoup ce sketch très bien fait. La gnose est très douée pour mener ses troupes en enfer dans un gigantesque éclat de rire. Il y a des cas où l'humour tue. Ce sketch en est un exemple.