jeudi 19 octobre 2017

L'anneau, le seigneur des anneaux, le lézard, Gollum, Sauron, symboles de Jésus ou Jahvé

Anneau maléfique symbolisant Jésus, dans le film 
"le Seigneur des anneaux".



Anneau se dit Tabba' ath en hébreu et vient de Taba, affirme le dictionnaire des strongs. Or "Taba" a donné "tabac" en français et nous avons déjà étudié que le tabac symbolise Jésus.

L'anneau, en symbolique kabbaliste est un symbole sexuel, tant masculin christique que féminin isiaque. C'est un symbole ambivalent, de même que la lettre O s'attribue aussi bien à Isis qu'à Jésus, suivant le contexte où elle est employée. Comme le O, l'anneau symbolise majoritairement Jahvé, Jésus. 


Le lézard, Sauron

Le seigneur des anneaux est nommé Sauron. Sauron signifie 'l’abhorré' en langage elfique mais signifie également Saura (lézard) en grec. Il symbolise Jahvé. Le lézard est un symbole blasphématoire célèbre du vrai Dieu. Si vous tapez dans google : "jesus lizard" ou "god lizard" ou "Jésus lézard", vous trouverez des vidéos et des images illustrant ce symbole. Voici un exemple :


L'inscription moqueuse, écrite sur une bandelette de parchemin, symbole de Jésus (article à venir) affirme : Jésus-lézard en fait ne marche pas sur l'eau. C'est une allusion au culte gnostique, dans lequel une parcelle d'hostie est mise à fondre, à couler dans le liquide isiaque du calice consacré par le prêtre kabbaliste faussement chrétien. L'eau est le symbole de ce liquide, d'Isis (voir article yin yang). 

Le A sur la poitrine du lézard symbolise Jahvé qui est représenté par la lettre A, en kabbale des lettres. Le A correspond au Aleph hébreu, représenté fréquemment de façon blasphématoire, comme par exemple sur la couverture de ce livre officiellement kabbaliste, où il est mis la tête en bas.




Gollum-golem

L'horrible bonhomme Gollum, dans le film du seigneur des anneaux symbolise Jésus-golem. Wikipédia présente d'ailleurs officiellement le golem comme une interprétation possible du sens de "gollum":
Une autre inspiration biblique est avancée dans la comparaison entre Gollum et le Golem tiré du Livre des Psaumes : « Je n’étais qu’un golem et tes yeux m’ont vu » (139, 16). Tolkien pourrait s'en être inspiré soit directement31 soit par le biais du roman fantastique de Gustav Meyrink, Le Golem paru en 1915N 2. Outre la proximité des deux noms, ce sont deux créatures imparfaites, d'aspect humanoïde mais d'espèces inconnuesN 3, et qui possèdent le pouvoir d'invisibilité14.


Le golem est un monstre mythique, inventé par la kabbale judaïque, et symbolise Jésus, Jahvé. Gollum appelle l'anneau son chéri. 

L'anneau symbolise la parcelle d'hostie coupée  dans le culte kabbaliste pour la mettre dans le calice de sang isiaque. 


Schéma de l'objet perdu ou exagérement aimé

Un schéma récurrent, en symbolique gnostique, c'est de montrer un personnage symbolisant Jésus ou Dieu le Père, exagérément attaché à un objet symbolisant la parcelle d'hostie coupée. Il perd souvent cet objet et est à sa recherche. Il l'embrasse, l'adore, pleure après, etc. C'est, par exemple, le sou fétiche de Picsou ou l'os de Milou.

Jésus mis en enfer 

Dans le film, l'anneau finit dans le feu avec Gollum car la kabbale véritablement initiée veut mettre le vrai Dieu et Jésus en enfer. Cependant, il me semble que certains gnostiques à l'esprit christique ne l'ont pas compris et l'on enseigne aux gnostiques débutants que Jésus régnera plus tard, conjointement avec Isis. 

Sur l'anneau, il y a une inscription en "noir parler", langue inventée par Tolkien :

Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul.
Traduction :
« Un Anneau pour les gouverner tous, un Anneau pour les trouver, un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier. »

Cette phrase affirme en langue des oiseaux que Jésus-anneau mène en enfer les âmes et que Dieu le Père-Sauron le veut ainsi. Nous pouvons constater le message inversé et mensonger de la gnose satanique qui veut donner la peur et la haine de Dieu en le présentant comme Satan qui veut emmener les gens en enfer. La gnose sait très bien que c'est faux et que Dieu veut le ciel pour nous, puisque Jésus est mort sur la croix pour nous éviter l'enfer, mais elle inverse chaque notion et accuse toujours Dieu ou les bons des maux dont elle est coupable. La gnose sait aussi que Dieu n'est pas Satan et que c'est elle qui adore Satan, qu'elle déguise en Marie, en Sacré-Cœur ou en Saint Michel.

Les gens qui diffusent de tels messages mentent sur l'identité de Dieu, puisqu'ils le présentent comme Satan. Ils mentent sur l'intention de Dieu dont ils savent qu'il n'a jamais voulu nous perdre. Les gnostiques connaissent leur Bible. Mais ils croient qu'Isis-Satan arrivera à mettre Dieu en enfer, avec les chrétiens qui l'aiment. Je ne sais pas si les gnostiques croient qu'actuellement, Dieu y est. Il me semble qu'il y a des messages contradictoires à ce sujet. Une chose est sûre, Dieu est au ciel et le restera toujours et les chrétiens qui l'aiment iront au ciel avec lui, dans un bonheur parfait. Mais ces menteurs croient, pour leur part, à tort, qu'ils iront au ciel isiaque (qui n'existe pas). Leur punition sera terrible, s'ils ne se repentent pas, car ils prêtent à Dieu des intentions qu'il n'a jamais eu et ils le savent. Ces mensonges faits sciemment sèment injustement la haine de Dieu dans le cœur de la majeure partie de la population qui comprend les symboles des films et des discours, des livres, etc. La population en déduit qu'elle fera mieux de vivre dans le péché, puisqu'elle ne veut pas aller en enfer avec Jésus ou Jahvé. Elle est entretenue dans la haine et le péché par ces mensonges continuels et elle finit donc majoritairement dans l'enfer qu'elle avait voulu éviter. 


Les premiers menteurs sont les prêtres kabbalistes

Les premiers à l'origine de ces mensonges, ceux qui enseignent depuis le début que si l'on suit Jahvé, on ira en enfer, ce sont les mauvais prêtres kabbalistes faussement chrétiens. Ils exercent depuis des siècles un véritable terrorisme sur la population, en langue des oiseaux, et donnent la peur de la vertu, de cette façon. Les prêtres, qui étaient faits pour sauver les âmes, sont devenus les premiers artisans de leur perte. Le démon inverse la vocation de chaque personne et inverse la vérité. 

Dieu juge que ceux qui vont en enfer ne méritent pas d'être éclairés, en raison d'un certain nombre de mensonges qu'ils font en le sachant et en le voulant. Nous devons prier pour que les mauvais prêtres se convertissent.