dimanche 1 mai 2016

Questions à un gnostique - questions n°12 et 13



Attentat du Bataclan : coeur luciférien-isiaque dessiné avec du sang 
 autour des victimes qui venaient de chanter en faisant les cornes : Kiss the devil

Article remanié le 03/06/2018. Image remise et certaines distinctions au sujet du nom Lucifer supprimées. Je ferai un article entier sur ce nom dès que j'en aurai le temps.

La lettre de Pike du 15 août 1871 (qui en fait n'a pas été écrite par lui mais par d'autres gnostiques du XXème siècle, très probablement) mêle le vrai au faux. Elle dit vouloir faire sombrer le monde dans le désespoir et le chaos pour que les hommes, déçus de Jésus qui n'aura rien fait pour les sauver, se tournent en masse vers le culte de Lucifer. Etant donné que la gnose installe en ce moment le chaos et étant donné qu'elle affirme réellement vouloir instaurer le culte de Lucifer, tant ouvertement qu'en langage symbolique, cette affirmation de la lettre de Pike est vraie... mais la gnose se trompe en disant que Jésus ne va pas agir. Nous savons avec certitude qu'il va agir, grâce à l'Apocalypse qui le prédit. (cf. le sixième sceau de l'Apocalypse et le saint Pape de l'Eglise de Philadelphie). Le résultat escompté va donc être manqué et le catholicisme va refleurir.

Question n°12
Croyez-vous sincèrement que vous préparez le bonheur de l'humanité en multipliant les actes de terrorisme et d'injustice, c'est-à-dire en multipliant des actes qui créent la tristesse, la souffrance ? Comment l'inverse du bonheur peut-il préparer au bonheur ? 

Question n°13 
N'êtes-vous pas frappés de la façon dont le diable a récompensé ceux qui voulaient l'embrasser ? Le drame du Bataclan est une illustration de ce qui vous attend dans l'au-delà si vous ne vous convertissez pas, gnostiques. Ce démon que vous voulez embrasser vous hait et va vous faire souffrir, comme il hait ses victimes du Bataclan. Il récompensera votre amour par des tortures et par la haine. Ouvrez les yeux avant qu'il ne soit trop tard. Je prie pour que cette image commence à faire douter certains gnostiques de l'amour du diable pour eux.

Je me suis demandé si la gnose ne voulait pas faire ce crime précisément au moment de cette chanson, pour signifier symboliquement qu'il ne fallait plus appeler le diable diable mais qu'il fallait l'appeler Dieu, le mot diable étant considéré dès à présent comme une injure blasphématoire pour Horus-Isis. Je ne le sais pas avec certitude pour le moment mais je pense que c'est possible. Dans ce cas, il faudrait assassiner tous les satanistes qui disent qu'ils aiment le diable, c'est-à-dire la moitié gauche des gnostiques. Anton Lavey, comme je l'ai déjà écrit, assimile Satan à Lucifer dans l'un de ses livres et met sous ce vocable Isis-Horus. C'est une seule et même personne pour lui. La dissociation que certains gnostiques de droite font entre Lucifer (Isis-Horus) et Satan (nom dont ils nomment Jahvé) est hypocrite, afin de brouiller les pistes. Un article entier est nécessaire pour étudier ce nom. Il faut étudier ce nom d'un point de vue antique et païen, puis du point de vue chrétien de l'Apocalypse et de saint Pierre, puis du point de vue des gnostiques de gauche et enfin du point de vue des gnostiques de droite, sachant qu'à droite, la gnose emploie ce nom de façon ambivalente (Jésus ou Horus) suivant le contexte.

Jésus est Dieu et il le restera. La gnose fait ses crimes et ses intimidations en vain. Elle se rend détestable et haïssable et les gens de bon sens vont la rejeter.