samedi 7 mai 2016

Projets gnostiques. Les fidèles gnostiques de droite sont-ils aveugles ou lâches ?




Dans un film qui parle de Philadelphie, en langue symbolique, la gnose dit qu'elle ne croit pas à l'avènement de cette période tant qu'elle ne la voit pas. Elle dit que le règne de Lucifer est pour bientôt et qu'elle arrivera à mettre le diable en place par la suppression de la messe actuelle et son remplacement par les messes noires généralisées. Elle pense annihiler la puissance de Jésus de cette manière, puisqu'elle ne peut pas le tuer. Cette idée revient partout, sous de multiple symboles. La gnose dit qu'il n'y aura bientôt plus de chrétiens et elle sous-entend qu'elle n'hésitera pas à tuer les derniers survivants. 

Elle justifie ses crimes actuels et ses projets de crimes futurs en disant que Lucifer veut le bonheur des peuples et son propre bonheur personnel car il souffre injustement, d'après elle. La gnose considère que Dieu (qui selon elle n'est pas le Père de la Trinité catholique mais une entité non-interventionniste fatiguée voulant se retirer des affaires terrestres) commande à la fois à Jésus et à Lucifer (qui ne sont que deux éons). Ce Dieu, fatigué de s'occuper des humains, aurait décidé de mettre Lucifer en place divine après avoir pris sa retraite. 

Ce qui est risible, c'est que ce discours gnostique est tenu depuis l'Egypte ancienne. Nous le verrons dans mon étude quand nous étudierons l'histoire d'Isis et de tous ses mythes. Cela fait 4000 ans que Lucifer-Horus est appelé à prendre le pouvoir et est censé le faire incessamment. Il n'y a jamais d'argumentaire dans les discours gnostiques. Ils affirment et imposent. Ils font comprendre aux gens que s'ils n'y adhèrent pas, ils seront seuls et ils mourront, tués par la gnose, dans le mépris et l'indifférence populaire. La gnose agit par intimidation et par la répétition obsessionnelle du même discours. 

Les fidèles gnostiques de droite qui écoutent les projets de leurs chefs sont-ils aveugles et ne voient-ils pas la vérité ou bien se rendent-ils compte qu'ils ont tort, maintenant que les crimes de la gnose et ses projets sont apparents ? Ne réagissent-ils pas parce qu'ils sont convaincus d'avoir raison ou parce qu'ils sont lâches et ne veulent pas risquer de perdre leur travail, leurs amis... et dans quelques années, la vie ? Je me demande de plus en plus si les gnostiques de droite croient encore avoir raison ou s'ils savent qu'ils se sont trompés mais ils ont peur et n'osent plus reculer. Dans plusieurs écrits gnostiques, au moment de l'initiation finale, le problème est abordé. On dit au candidat: tu vois que la gnose est méchante et ne veut pas le bonheur de l'humanité, mais à présent, tu n'as plus le choix. C'est la loi du plus fort. On sous-entend au candidat que s'il recule, il sera assassiné. (Je donnerai les références plus tard.)

La perversité de la gnose est tellement évidente à présent que la bonne foi gnostique est de plus en plus improbable. Gnostique, si votre problème est celui-ci, votre intérêt est de choisir Jésus afin d'éviter l'enfer... Je crois que certains gnostiques de droite sont suffisamment intelligents pour commencer à comprendre qu'ils sont des criminels menés par des monstres encore plus criminels qu'eux. Je pense qu'ils ont peur et n'osent pas se le formuler aussi clairement que cela pour le moment mais qu'ils s'étourdissent en s'auto-suggestionnant d'avoir raison par la lecture des expériences de mort imminentes, des interventions démoniaques des démons gardiens qu'ils nomment anges gardiens etc. 

Quand ils sont troublés par leurs crimes, ils repoussent le trouble en se disant que c'est un scrupule et une tentation et ils se confessent à Lucifer d'avoir encore l'esprit christique. Ils lui demandent la "grâce" de l'amoralité. Je pense que la prière de certains gnostiques de droite est à peu près celle-ci  : Isis, je te demande pardon d'avoir des scrupules à mentir et à faire souffrir des innocents pour que ton règne arrive. Donne-moi le courage de faire souffrir les chrétiens pour ton amour. Donne-moi la force de mentir et d'être cruel jusqu'à la mort, pour ton amour. Arrache de mon coeur le sentiment de culpabilité que m'envoie Jésus et donne-moi tes valeurs.

La seule façon de s'en sortir est d'avoir le courage d'arrêter de se mentir à soi-même. Mais quand on vit dans le mensonge depuis des décennies, c'est dur. Et puis c'est tellement plus confortable d'être du côté du plus fort et de continuer à jouer sa petite comédie. Gnostique, ne pense plus au regard de tes complices gnostiques. Pense au regard de Jésus sur toi. Au jugement, tu devras t'expliquer avec lui et non avec Lulu. Philadephie va arriver. Ce n'est pas parce que 95% de l'humanité dit que ce n'est pas possible que Jésus ne le fera pas. Jésus est Dieu. Jésus est l'unique Dieu. Ce qu'il veut, il le fait, même si le monde est contre lui. La puissance de Jésus ne dépend pas de ce que les fidèles endoctrinés par la gnose désirent aveuglément, sans savoir ce qu'ils désirent. Ce n'est pas en répétant le même discours des millions de fois que la gnose arrivera à ses fins.