mercredi 9 mars 2016

Sacrifices humains (1ere partie) - Les crimes gnostiques sur les enfants - L'opération Franklin -Les politiciens pédophiles


orphelins du Nebraska kidnappés par la gnose


Tous les gnostiques priant Isis soutiennent, qu'ils le veuillent ou non, ceux qui sacrifient des enfants, parce que c'est Lucifer-Satan-Isis qui demande ces sacrifices. Tous les sectateurs d'Isis qui luttent contre Jésus sont complices de ces atrocités. Ils devront en rendre compte devant Jésus au jugement. On voit en bas de l'article une photographie de la chouette isiaque de Bohemian Grove appelée "Moloch" par l'auteur de l'article. Ce "Moloch" est Isis-Lucifer. 



Les gnostiques dits "de droite" doivent se réveiller et réaliser quelle organisation criminelle ils soutiennent. Ils doivent comprendre qu'ils sont des marionnettes qui servent de paravent à leurs chefs pervers. C'est leur devoir de se renseigner sérieusement sur leur religion de mort. Ils doivent prendre conscience des mensonges qui leur sont inculqués. 



Au plan théologique, les écrits de Pike (Morales et dogme) et des autres gnostiques (les écrits de l'église de Satan par exemple) sont truffés de mensonges évidents et de contradictions internes graves à quelques pages d'intervalle. Au plan moral, Pike ne cesse de prêcher l'amour du prochain dans Morales et dogme alors qu'il a fondé le Ku Klux Klan. Ces écrits gnostiques sont non seulement remplis de mensonges et de contradiction internes mais aussi sont très souvent écrits partiellement en langage symbolique. Ils démontrent clairement que les enseignements de la gnose ne sont pas fiables. La gnose brouille les pistes et ne dit pas clairement ce qu'elle croit parce qu'elle sait que personne ne la suivrait si elle exposait clairement ses croyances. Elle sait que sa doctrine est facilement réfutable et est répugnante et cruelle. C'est pour cela qu'elle la cache.



Il faut donc avoir le courage de se désolidariser de la gnose même si l'on est seul et que l'on risque des représailles. Noé, Abram, Daniel, Isaïe, Elie, Moïse, Josué, David furent souvent seuls et ce sont eux qui ont gagné et qui sont au ciel. L'Eglise de Philadelphie annoncée dans l'Apocalypse et la victoire de Jésus arriveront bientôt. Satan est ignoble, méprisable et haïssable. Cet article le montre en partie. Lucifer-Satan mérite de rester en enfer éternellement et il le restera par le jugement définitif du seul vrai Dieu. Le seul vrai Dieu est la Sainte Trinité enseignée par Saint Pierre et Saint Jean qui est l'apôtre qui a le plus efficacement lutté contre la gnose. C'est pour cela que la gnose tente de le récupérer mensongèrement en faisant croire qu'il était gnostique. Parce qu'il est redoutable. 
In Domino speravi 


Source de l'article ci-dessous : blog gnostique



auteur de l'article ci-dessous : Daniel Petrescu


[Addendum 9 mars 2015 à 17h59 : En le relisant, cet article m'a semblé rédigé par moments en langue symbolique par Daniel Petrescu. Je n'en suis pas sûre car je manque de connaissances. S'il y a langue symbolique, que les gnostiques de bonne volonté qui connaissent mieux ce langage que moi en tirent les conclusions et en fassent un argument supplémentaire pour quitter cette gnose répugnante. J'ai supprimé de cet article des passages qui ne me convenaient pas ou dans lesquels il y avait éventuellement peut-être des termes symboliques. 
In Domino Speravi.]

« La dépravation (...) et les perversions sexuelles de toutes sortes sont chez elles parmi les politiciens de premier plan et parmi les riches et les influents du monde entier, mais surtout en Amérique. Mais ce qui est vraiment épouvantable est qu'ils se servent d'enfants pour leurs plaisirs pervers, le plus souvent kidnappés dans des orphelinats par les membres de certains réseaux homosexuels pédophiles. Une fois drogués, torturés et soumis à des expériences de contrôle mental, auxquelles les services secrets ne sont pas (...) étrangers, les enfants sont loués à l'heure pour ce genre "d'amusements" dans des endroits comme Bohemian Grove. Bohemian Grove : « Le lieu où on commet plus de péchés que vous ne pourrez jamais en imaginer » avertissait le président Nixon.

Les tendances homosexuelles de l'élite maçonnique mondiale sont déjà bien connues du grand public. L'un des endroits où les riches influents des USA et du monde entier prennent part à ce genre de rituels sataniques est Bohemian Grove.

Relativement à George Bush il existe des preuves démasquant sa vraie orientation sexuelle. Par exemple, en 1963, lorsqu'il était au collège, il parut en costume de majorette dans la revue de l'Académie Philips d'Andover (Boston).(...)


Les orgies pédophiles de la Maison Blanche


Le 29 juin 1989 a éclaté un des plus grands scandales de l'histoire des USA. Dans la fameuse publication Washington Times est apparue une série d'articles sur les actes homosexuels de la Maison Blanche. On avait découvert que les VIP de l'administration Reagan, qui venaient de finir leur mandat, apportaient après minuit des garçons à l'intérieur de la Maison Blanche, et qu'ils en abusaient sexuellement. Ces faits ont été repris par d'autres publications américaines, mais à cause des pressions politiques, la télévision et la radio n'ont pas diffusé la nouvelle.

Craig J. Spence, membre du parti républicain, a reconnu qu'il faisait venir des garçons à la Maison Blanche, sous le prétexte que ceux-ci étaient des membres de sa famille. Il a déclaré que ces rencontres de minuit de la Maison Blanche étaient « arrangées » par des personnes politiques de hautes fonctions comme Donald Gregg, secrétaire pour la Sécurité Nationale ou Charles K. Dutcher, directeur associé du personnel de la Maison Blanche.

George Bush (senior), devenu entre temps président des USA, mais qui avait été aussi vice-président dans l'administration Reagan, fut très mécontent des vagues provoquées par la presse et tenta de tout étouffer. Il n'organisa aucune conférence de presse sur ce sujet et il parvint finalement à dissimuler le scandale moins de deux mois après le début de son mandat. Pendant qu'à Washington on discutait encore sur ce thème, dans le Nebraska éclata un autre scandale de ce genre, où Bush était lui aussi impliqué.

Les enfants orphelins des États-Unis sexuellement abusés par ceux qui devraient les protéger

Le scandale de l'État de Nebraska a commencé avec un certain Larry King, politicien à succès du parti républicain et proche de George Bush (senior). King était aussi le président du Fond Unioniste Franklin, une institution bancaire à travers laquelle il a fraudé l'État américain de 40 millions de dollars. Pendant une enquête, suite à laquelle il a été condamné, il est apparu que Larry King dirigeait en même temps un immense réseau homosexuel et pédophile. Il se procurait la plupart de ses victimes à Boys Town (La Ville des Garçons), l'une des plus grandes organisations de charité des USA pour les enfants orphelins, spécialement des garçons. Après avoir été drogués et torturés, les enfants étaient transportés en avion sur tout le territoire américain jusqu'aux fastueuses fêtes organisées par Larry King pour les politiciens et d'autres gens riches et influents. À ces fêtes, les orphelins, qui auraient du être protégés par le système social américain, se trouvaient être les victimes sans défense de ces pédophiles.

La CIA et le FBI sont complices des politiciens pédophiles

Les services secrets ne sont pas non plus étrangers à ces abus épouvantables. Par les expériences de contrôle mental, du genre MK Ultra, Monarch et Paperclip, les enfants étaient programmés pour effectuer certaines actions et ensuite oublier ce qu'ils avaient fait. Ils devenaient ainsi des coursiers qui transportaient de la drogue, des assassins ou des esclaves sexuels de ceux qui sont influents et puissants.

D'autre part, les agences gouvernementales pouvaient ensuite utiliser les informations qu'elles détenaient pour faire chanter ceux impliqués dans ces scandales. Le chantage sexuel est un instrument de base de la CIA dans la lutte pour le pouvoir. Avant que ce scandale éclate il y avait de nombreuses plaintes adressées aux autorités pour la protection de l'enfance. Les relations de Larry King avec la soi disante organisation de charité Boys Town avaient été examinées par la Commission pour l'Adoption des Enfants de l'État du Nebraska. Les autorités n'ont pris aucune mesure.

Il existe même des documents attestant que le FBI a interviewé plusieurs victimes de ces abus sexuels épouvantables.

Ils ont découvert dans les bureaux de King des parutions pornographiques et des cassettes vidéo avec des scènes pédophiles (...), ainsi que d'autres preuves qui attestent des pratiques sexuelles d'une perversité inimaginable, que ceux du FBI ont cataloguées comme sataniques.


Les investigations de John de Camp

L'ex-sénateur républicain John de Camp a été embauché par le Sénat américain pour prouver que ces accusations extrêmement graves ne sont pas fondées.

John de Camp était connu comme l'un des meilleurs juristes de l'État du Nebraska. Bien qu'au début les accusations de pédophilie lui ont semblé incroyables, suite aux investigations qu'il a réalisées, John de Camp entra en possession de preuves incontestables prouvant les tendances pédophiles grotesques de certains politiciens des USA, y compris le président Bush.

Épouvanté par ce qu'il a appris et désirant rendre publiques ces atrocités, de Camp fut conseillé par son mentor, l'ex directeur de la CIA, Bill Colby, d'écrire un livre à ce sujet pour protéger ainsi sa famille et pour rester en vie après avoir tout rendu public.

Ainsi parut le livre l'Opération Franklin, qui apporte des preuves incontestables sur l'existence et le mode opératoire de ce réseau de pédophiles. Le livre prouve que c'est une opération couverte par la CIA sous couvert des expériences de mind control (contrôle mental) sur les citoyens américains et spécialement sur les enfants. Des rapports concluants ont existé, et existent encore, sur des politiciens américains impliqués dans ces réseaux criminels.

Bien qu'ayant reçu de nombreuses menaces après avoir écrit ce livre, de façon surprenante, aucun juge n'a inculpé John de Camp. Au contraire, il a gagné un procès d'une valeur d'un million de dollars au nom d'une des victimes de ces abus pédophiles, Paul Bonacci.


La BBC a réalisé avec de Camp un documentaire intitulé
« La Conspiration du Silence » pour rendre connues du public les atrocités dont certains politiciens américains se rendent coupables, en agressant sexuellement et tuant des enfants orphelins.

Ce film documentaire a pour base toutes les preuves trouvées par le FBI et par la commission législative de l'État du Nebraska et aussi, toutes les investigations de John de Camp.(...)


George Bush, le président pédophile

Bon nombre des victimes de ces abus sexuels mentionnent le fait que l'actuel président des USA [ à l'époque où a été écrit l'article], George Bush, est un des participants constants à ces orgies pédophiles organisées dans le cadre des fêtes de Bohemian Grove.

Les victimes de ces abus sont intimidées, menacées et parfois même condamnées à la prison si elles font des révélations sur ce qu'elles ont vécu. C'est le cas d'Alicia Owen, une des victimes condamnée à la prison pour parjure, parce que la seule personne du procès qui pouvait valider son témoignage, toujours une victime des homosexuels pédophiles, Troy Bono, a renoncé à témoigner, à cause des pressions et intimidations auxquelles il a été soumis.

Deux autres victimes d'abus sexuels des politiciens américains, Lisa Washington et sa sœur, ont décrit comment elles avaient été emmenées en avion, avec d'autres enfants, à ces fêtes hébergées par Larry King, où participaient de nombreux hommes d'affaires et des politiciens de premier plan des USA. Lisa a déclaré qu'elle a vu George Bush au moins deux fois à ces fêtes, et à une de ces occasions elle a vu que celui-ci a donné de l'argent à Larry King, et qu'ensuite il est parti, emmenant un jeune de couleur.

John de Camp utilise dans son livre, l'Opération Franklin, des notes du journal de Paul Bonacci, une des victimes de ces abus criminels à partir de l'âge de six ans. Lui aussi affirme avoir vu Bush à plusieurs reprises à ces fêtes. John de Camp a analysé avec soin le journal de cet enfant, démontrant scientifiquement que celui-ci a été écrit par Paul au cours du temps.

Les enfants contrôlés mentalement souffrent de personnalité multiple 


Les psychologues ont confirmé que suite aux traumas subis, Paul Bonacci a développé une personnalité multiple. C'est une des maladies psychiques caractéristiques des personnes qui contrôlées mentalement et traumatisées. Les victimes du mind control sont soumises à plusieurs reprises, dès leur très jeune âge, à toute sorte d'abus rituels sataniques.

Au cours du temps, pour résister aux horreurs auxquels ils sont soumis, le mental de ces enfants se fragmente en centaines et même en milliers de „tiroirs" (...), chaque section devenant un moi séparé de la personne en question. Chacun de ces moi a son propre programme et ses propres expériences et souvenirs. Aucun de ces moi n'a connaissance de l'existence des autres et tous sont séparés de la personnalité de base.

Ceux qui souffrent de cette affection ne mentent pas, parce qu'ils n'ont pas besoin de mentir, il suffit qu'ils changent leur personnalité.



Le moloch illuminati de Bohemian Grove
(filmé en caméra cachée)


Paul Bonacci raconte comment des avions appartenant à la DEA (l'Agence pour la prévention de la consommation des drogues) étaient utilisés pour transporter les enfants kidnappés par les réseaux pédophiles. Paul raconte dans son journal comment, dans un de ces voyages en avion, il fut emmené avec un autre enfant dans une zone à côté de Sacramento, où il existe des forêts avec de très grands arbres et un hibou énorme. Là, trois enfants ont été obligés de participer au tournage d'un snuff-movie, un d'entre-eux a été tué devant la camera. Pour ceux qui ne le savent pas, l'existence des snuff-movies n'est pas reconnue et pour cette raison ils sont considérés comme étant un mythe, ils contiennent l'enregistrement en direct d'un crime violent.


Rituel sacrificiel illuminati au pied du Moloch de Bohemian Grove

filmé en caméra cachée.

Voilà à quoi participent les dirigeants du monde !


Après l'atroce scène de la forêt, où a été filmée l'assassinat de sang froid d'un enfant, Paul fut emmené avec l'autre enfant dans une salle remplie de personnes qui regardaient sur un écran les épouvantables images qui venaient d'être filmées. À l'époque où il a écrit le livre « L'opération Franklin », John de Camp ne savait rien sur Bohemian Grove, la forêt avec de grands arbres où il existe un hibou immense et où l'élite politique mondiale et les plus grands hommes d'affaires et banquiers du monde se réunissent chaque été. (...)

sacrifices humains deuxième partie : cliquer sur ce lien
http://avecjesusetmarie.blogspot.fr/2016/03/sacrifices-humains-2eme-partie-secte.html