samedi 12 mars 2016

Raisons pour lesquelles la gnose est vaincue d'avance - Eglise de Philadelphie


Voici Lucifer-Isis. 
Franchement, a-t-il une tête à être fiable ? 
Est-ce raisonnable de confier son âme immortelle à un tel monstre ?

Article modifié le 23 mars 2016, concernant la demi-heure dont il est fait mention dans l'Apocalypse. Le passage rectifié est en rouge. Il s'agit d'une bonne nouvelle puisque l'on peut voir que la période de l'Eglise de Philadelphie durera probablement plusieurs pontificats, voire plusieurs siècles.

La rédemption de Satan et des pécheurs en état de péché mortel vue par la gnose

Les gnostiques sont d'accord pour dire que Lucifer est un ange déchu et non Dieu, mais ils essayent de s'en sortir en disant que Jésus lui non plus n'est pas Dieu et qu'il existe un Dieu au-dessus d'eux, un Dieu qui a déterminé que ce serait Lucifer qui régnerait dans l'avenir, après qu'il aura opéré sa "rédemption". Cette soi-disant "rédemption" s'acquiert, selon la gnose, en terrassant définitivement Jésus par les sacrilèges sur des hosties consacrées et en faisant disparaître tous les vrais chrétiens par l'extermination physique. Le Dieu gnostique (autre que le Père de la Trinité catholique, qui est blasphémé comme Jésus -- je fournirai des exemples plus tard) accepterait donc les sacrilèges et les crimes et en échange libérerait Lucifer et les hommes mauvais de l'enfer, (à la fin du monde, selon certains écrits. C'est la théorie exposée par Pike, en langage symbolique).


D'où les gnostiques tirent-ils cette certitude ?

De mythes antiques qu'ils ont complètement déformés après la venue de Jésus pour les adapter contre lui et d'affirmations de Lucifer lors d'apparitions à ses adeptes. 


Que dit Jésus ?

Jésus dans la Bible dit que l'enfer est éternel et que "le prince de ce monde est déjà jugé."
Il affirme qu'il est Dieu (Jean VIII, 57) : "En vérité, en vérité je vous le dis : avant qu'Abraham ne fut, je suis." Il dit à Caïphe qu'il est le fils de Dieu et qu'il viendra juger les hommes sur les nuées du ciel (Matt XXVI, 53-54). Il dit à Philippe qu'il est un avec son Père et que celui qui l'a vu a vu le Père qui est Dieu.

Comment se pose le problème ?

Si Jésus mentait, Lucifer pourrait peut-être avoir raison
Mais...
1) Pourquoi devrions nous croire Lucifer qui est le roi des menteurs (tous les gnostiques sont d'accord pour le dire puisqu'ils mentent eux-mêmes tous les jours à l'imitation de leur maître). 
2) Pourquoi devrions-nous croire les mages qui mentent tous les jours ? (les gnostiques sont également d'accord que les mages mentent car ils connaissent l'hypocrisie de leurs chefs dont ils observent chaque jour les mensonges et qu'ils imitent plus ou moins suivant le rôle qu'ils se sont fixés). 


Jésus a prouvé qu'il n'était pas un menteur

Jésus a prouvé sa vertu, la conformité de sa vie avec les commandements, et le huitième d'entre eux est tu ne mentiras pas. Jésus n'a jamais péché : de l'aveu même des démons, par la bouche des possédés de l'époque, Jésus est le saint de Dieu (Luc IV, 31-37). Les prophéties d'Isaïe, de Daniel et de David concernant Jésus se sont toutes réalisées et ont prouvé que le Dieu de l'Ancien Testament ne mentait pas et pouvait décrire précisément ce qui se passerait des siècles à l'avance. Le démon n'a jamais été capable de faire des prophéties précises des siècles à l'avance. Isaïe a dit que Jésus était l'Emmanuel, c'est-à-dire Dieu avec nous. Jésus est le Dieu de l'Ancien testament : Moi et le Père, nous sommes un. Il est aussi le Dieu du Nouveau Testament, puisqu'il n'y a qu'un seul Dieu et que Dieu est par nature immuable (cf. cet article). Jésus est Dieu car :
1) Il l'a affirmé
2) Il ne ment pas
3) Il l'a prouvé en ressuscitant. (les gnostiques croient tous en la résurrection donc je ne m'attarderai pas à la prouver.)


Alors puisque Jésus est Dieu et ne ment pas, il n'y a pas de rédemption possible pour Satan et les damnés car Lucifer-Satan, même très puissant, ne peut pas changer les jugements irrévocables de Dieu qui est beaucoup plus puissant que Lui. 


Peut-on diminuer la puissance de Dieu par les sacrilèges?

Les gnostiques, disent que l'on peut diminuer la puissance de Dieu par les sacrilèges sur les hosties consacrées. C'est un mensonge inventé par Lucifer pour perdre leurs âmes. Si Jésus est Dieu, on peut prouver par la philosophie qu'il est immuable par nature (en raison de sa nature d'Etre par Lui-même). Sa puissance ne change donc pas. Jésus est donc infiniment puissant éternellement et il le restera toujours. Les sacrilèges ne font de mal qu'aux hommes. Ils ne peuvent pas faire de mal à Dieu. Il est vrai que Jésus a souffert des sacrilèges en tant qu'homme lors de sa Passion, mais il les a déjà tous réparés à l'avance à ce moment, il y a plus de 2000 ans. A présent, il est au ciel dans la gloire. Il ne souffre plus.


Les gnostiques objectent alors : Pourquoi Jésus ne fait-il rien, s'il est si puissant ?
Réponse :
Le fait que Jésus ne réagisse pas pour l'instant, ne signifie pas qu'il a moins de puissance. On peut prouver cela en considérant l'histoire du monde :

1) Dieu n'a rien fait pour sauver la vie physique d'Abel contre Caïn... mais la race de Caïn a été détruite lors du déluge. Noé et sa famille étaient les seuls hommes fidèles au vrai Dieu. Ils ont enduré les moqueries de leurs semblables pendant la construction de l'arche qui a duré 120 ans. Dieu semblait ne rien faire et ne pas réagir, mais il veillait et a prouvé sa puissance lors du déluge.

2) Le même scénario a recommencé sous Abram. De toute l'humanité, il était resté le seul à prier le vrai Dieu et Dieu l'a fait chef d'un grand peuple.  

3) Elie était seul contre les 450 prêtres de Baal.

Nous pourrions allonger cette liste d'une dizaine d'autres exemples. Dieu attend donc souvent longtemps avant de réagir, parce qu'il juge dans sa sagesse que cela est mieux ainsi... Mais l'histoire prouve que cette attente ne diminue pas sa puissance.


L'Apocalypse actuellement

Si nous considérons l'Apocalypse, nous voyons que jusqu'à l'Eglise de Sardes incluse, toutes les prophéties se sont réalisées à la lettre. Nous devons donc attendre fermement la réalisation des prophéties concernant l'Eglise de Philadelphie qui nous donnera enfin un vrai saint pape et non plus un hypocrite.

Dieu est train de préparer le saint Pontife de l'Eglise de Philadephie, de même qu'il a choisi Noé, Abraham, Elie, Moïse etc. 


Sur quoi les gnostiques basent-ils donc leur certitude de la victoire ?

Ils la basent sur leur nombre et sur la puissance apparente qu'ils détiennent, tant au plan magique que politique. Mais tout cela n'est que du vent. Ils ne sont que des hommes aidés par des démons et Dieu balayera leurs plans comme il le voudra et quand il le voudra. 

Il faut prier pour qu'un maximum de gnostiques se convertisse bientôt et qu'un bon nombre d'entre eux ne meure pas tout de suite après leur conversion (en cas de châtiment) mais vive encore longtemps, afin de pouvoir réparer leurs péchés par une vie pure et aimante. Qu'ils aiment encore plus Jésus qu'ils ne l'ont haï, et que certains d'entre eux sauvent des millions d'âmes en réparation de leurs scandales actuels.


L'Eglise de Philadephie : pauvre mais féconde

L'Eglise de Philadelphie (Apoc ch. III) aura peut-être des débuts difficiles car le pape est décrit comme ayant besoin de patience et comme ayant peu de pouvoir, mais il est également décrit comme recevant une protection extraordinaire venant du ciel


Rectificatif, le 23 mars 2016
Contrairement à ce que j'ai écrit précédemment par erreur dans cet article, la période de Philadelphie ne correspond pas à la pause d'une demi-heure dans l'ouverture des sceaux de l'Apocalypse. Sachant que les 7 sceaux de l'Apocalypse correspondent aux 7 Eglises des chapitres II et III, on voit clairement (Apoc. VIII, 1) que la pause d'une demi-heure correspond au début de la période de Laodicée (7ème Eglise) qui suit Philadelphie. Il est écrit en effet : Lorsque l’Agneau eut ouvert le septième sceau, il se fit dans le ciel un silence d’environ une demi-heure. La demi-heure est donc un instant de répit à l'ouverture du 7eme sceau de Laodicée. L'Eglise de Philadelphie (6ème Eglise décrite au chapitre III de l'Apocalypse) durera donc très probablement plus longtemps qu'un seul pontificat car toutes les autres périodes précédentes de l'Apocalypse correspondent chacune à plusieurs siècles. Nous aurons donc très probablement plusieurs saints papes qui ne seront pas gnostiques. C'est une bonne nouvelle qui doit nous faire tenir dans les épreuves actuelles. Philadelphie correspond à la foule innombrable des saints accompagnant les 144.000 élus des tribus d'Israël. Il y aura un très grand nombre de saints à Philadelphie. Je souhaite que beaucoup de mes lecteurs en fassent partie.  


Le 6ème sceau

Philadelphie correspond également à l'ouverture du 6ème sceau qui est un cataclysme mondial ressemblant à la fin du monde mais n'étant pas la fin du monde. J'ai écrit dans le passé que je pensais que ce cataclysme ouvrirait la période de Philadelphie, mais quand on relit le texte (chapitre III), on voit que ce n'est pas certain. Le cataclysme est présenté plutôt par l'Apocalypse comme ayant lieu au cours de la période de Philadelphie, Philadelphie existant déjà depuis un moment. Il est donc possible que le saint pape arrive plusieurs années avant le cataclysme. Nous verrons bien. Peu importe. Ce qui compte, c'est d'aller au ciel avec Jésus et de bien comprendre que c'est une folie de croire le démon menteur et tortionnaire


Le démon connaît sa théologie et sait qu'il ne sera jamais sauvé. 

Ce qu'il veut, c'est tromper les gnostiques pour les attirer en enfer avec lui. De même que les gnostiques trompent certaines personnes en leur faisant croire qu'ils sont fiables alors qu'ils ne le sont pas, de même le démon trompe les gnostiques en leur faisant des promesses et en leur faisant croire qu'il les aime alors qu'il les méprise et les hait. Mes chers lecteurs gnostiques, vous êtes profondément haïs du démon. Vous aimez un diable qui vous déteste et vous détestez les chrétiens qui sont vos meilleurs amis parce qu'ils veulent vous sauver. Vous êtes en train de vous acharner sur Jésus qui seul peut décider si vous irez au ciel et qui vous jugera dans quelques années. Il n'est pas encore trop tard pour voir la vérité.


Dans la vie courante, si l'on présentait à un gnostique un criminel célèbre pour ses mensonges et sa cruauté et qu'on lui demandait de croire les mensonges qu'il débite, le gnostique n'y croirait pas. Alors pourquoi croit-il Lucifer qui est encore pire que tous les criminels du monde entier ?