lundi 25 janvier 2016

Si Dieu est la Vérité, comment peut-il mentir, comme le fait le Dieu des gnostiques ? Les autres religions et la gnose.




Définition de la vérité

Voici la définition thomiste de la vérité (dans De veritate, question 1: « adéquation de l’intelligence et de la réalité ». Saint Augustin donne au livre des Soliloques cette définition : « Le vrai est ce qui est ». 


Dieu est Vérité

Nous savons par ailleurs par le raisonnement philosophique que Dieu étant la Cause première, il est l'être par Lui-même. 

Dieu étant l'être par Lui-même et le vrai étant ce qui est, cela revient à dire que le vrai est l'être. Dieu est donc la Vérité.


La Vérité peut-elle mentir aux autres ? 

Dieu, Vérité par excellence, peut-il mentir aux hommes ? La réponse à cette question est très importante car Satan-Lucifer, le "Dieu" des gnostiques, ne cesse de mentir et enseigne aux gnostiques à faire de même. Jésus au contraire ne ment pas et son Père a dicté à Moïse un commandement interdisant le mensonge. Jésus dit qu'il est Dieu. Satan-Lucifer gnostique dit qu'il est Dieu. D'un côté nous avons la Trinité catholique. De l'autre la trinité gnostique. 


Il est impossible qu'il y ait deux Dieux

L'une des deux entités ment et n'est pas Dieu en réalité : nous savons en effet par la raison qu'il ne peut y avoir qu'un seul Dieu car l'existence de deux Dieux supposerait deux êtres différenciés ayant la plénitude de l'être. Or il est impossible d'avoir à deux la plénitude de l'être car la différenciation entre deux êtres implique que l'un a certaines perfections que l'autre n'a pas. Cela implique donc un certain manque d'être chez l'une des deux entités. S'il manque de l'être à une entité, elle n'a pas la plénitude de l'être et donc elle n'est pas Dieu. Il n'y a donc qu'un seul Dieu qui a la plénitude de l'être et qui est la Vérité. (Cette démonstration d'un Dieu unique vient de la Somme théologique).


Laquelle des deux entités est vraiment Dieu ?

Les gnostiques des grades inférieurs affirment que leur "Dieu" est Vérité. Quant aux hauts grades, je ne sais pas ce qu'ils croient en réalité. Cet article est destiné aux gnostiques croyant sincèrement que leur dieu est la vérité (au sens des définitions données au début de l'article). 

Les gnostiques disent que le Démiurge -- c'est-à-dire pour nous le vrai Dieu, le Yahvé de l'Ancien Testament-- est un éon inférieur à leur Dieu et donc même si elle affirme l'existence de deux principes antithétiques, la gnose officielle semble apparemment considérer qu'il n'y a réellement qu'un seul vrai Dieu, le sien.

S'il n'y a qu'un seul Dieu ayant la plénitude de l'être et étant la Vérité, peut-il mentir sans cesse et enseigner à ses adeptes à en faire autant, sachant que le vrai est ce qui est et que la vérité est l'adéquation de l'intelligence et de la réalité ? 

Première réponse rapide :
Si Dieu ment ou enseigne à mentir, il n'est pas la Vérité. En effet, être la Vérité avec un grand V implique être l'antithèse du mensonge. Cela implique ne jamais mentir. Comment peut-on dire d'un être qu'il est la Vérité s'il ment, ne serait-ce qu'une fois ? 


Deuxième réponse :
En Dieu, la Parole est son être même, le Verbe. Quand Dieu parle aux hommes, il révèle une partie de Lui-même. Dieu étant par nature la Vérité pure et n'ayant aucun mensonge en lui (cf. démonstration du début de cet article), comment pourrait-il communiquer autre chose que ce qu'il a ? Comment pourrait-il conseiller et donner autre chose que ce qu'il est ? Si Dieu mentait, il irait contre sa nature même de Vérité. Il se nierait Lui-même en quelque sorte. Il agirait d'une façon opposée à tout son être. Son Intelligence divine, qui est Lui-même adhérerait en effet à une chose qui n'est pas l'être, qui n'est pas Lui-même. Or Dieu, par nature, ne peut adhérer à autre chose que Lui-même. Il ne peut adhérer à autre chose que l'être qui est la réalité puisqu'il est la Vérité et que la vérité est "l'adéquation de l'Intelligence et de la réalité". Dieu ne peut pas aller contre son être. S'il le fait, il n'est pas Dieu.

Le Dieu gnostique conseille et ordonne à ses adeptes de mentir sans cesse, afin de pouvoir s'infiltrer dans toutes les structures de la société (familles, groupements religieux, entreprises, etc.). En mentant, ses adeptes affirment des choses qui ne sont pas conformes à l'être. Comment peuvent-ils donc se rapprocher de l'Etre suprême qu'ils affirment être la Vérité par excellence, s'ils disent sans cesse des choses qui ne sont pas pas conformes à l'être, à la vérité ? Il est clair que le mensonge éloigne de Dieu car Dieu est Vérité. Plus notre comportement sera conforme à la réalité, plus nous nous rapprocherons de Dieu. Plus notre comportement s'éloignera de la réalité par le mensonge, plus nous nous éloignerons de Dieu et nous en éloignerons les autres.


Que penser d'un Dieu qui dirait : Je suis la Vérité, mais ne cessez pas de dire des mensonges pour me servir ? Le prendrions-nous au sérieux ? Nous lui rétorquerions : 


1. "vous n'êtes pas logique de nous conseiller de nous éloigner de la réalité au moins en paroles car nous savons que les paroles sans cesse répétées façonnent un être à leur image. En me conseillant de paraître autre que je suis réellement, vous faites de moi un être de mensonge. Comment puis-je me rapprocher de Dieu qui est la Vérité en étant un être de mensonge ?" 


2. "Vous me conseillez d'éloigner les autres de la réalité en leur mentant sans cesse. Comment puis-je les sauver et les rapprocher de vous (qui êtes censé être la Vérité) si vous voulez que je leur mente ? Vous voulez donc que je perde leurs âmes en les éloignant de vous ? C'est donc que vous ne les aimez pas. Mais si vous ne les aimez pas et ne voulez pas les sauver, si vous me conseillez de mentir sans cesse à certains, quelles preuve ai-je que vous ne me mentez pas à moi-même, quelle preuve ai-je que vous m'aimez et que vous voulez me sauver ?" 


3. "Si vous mentez sans cesse, vous agissez sans cesse contre l'essence même de la divinité qui est d'être la Vérité. Vous agissez donc contre votre être, vous vous niez, vous vous détruisez vous-même. Or Dieu ne peut pas se détruire Lui-même et ne peut par nature agir contre son être, car cela ne serait pas conforme à la nature divine et à l'acte de l'Intelligence suprême qui est d'adhérer à la Vérité.


Je déduis donc vous n'êtes pas Dieu. Le dieu de la gnose n'est donc pas Dieu mais le diable."


A l'inverse, Jésus et la Trinité catholique ne mentent jamais et interdisent le mensonge. Nous pouvons refaire le raisonnement en sens inverse pour prouver que la Trinité catholique est le vrai Dieu :

1. Il est logique que Dieu qui est la Vérité même conseille d'agir toujours conformément à la vérité. Au fur et à mesure que nous disons toujours la vérité, nous nous transformons peu à peu à l'image de Dieu qui est la Vérité. Nous nous rapprochons de l'être des choses, de la réalité, nous rendons notre intelligence sans cesse davantage conforme à la réalité. Nous l'anoblissons en la faisant agir en fonction de ce pourquoi elle est faite. Nous réalisons ainsi davantage notre noblesse d'être créé à l'image de Dieu, qui est la Vérité.

2. En disant aux autres la vérité, nous les mettons en conformité avec la réalité et donc nous les aimons car plus les gens seront en conformité avec la réalité, plus ils se rapprocheront de la vérité qui est Dieu et plus ils auront des chances d'être sauvés. En nous disant de dire la vérité à notre prochain, Jésus prouve qu'il aime notre prochain et veut le sauver. Il nous demande également de l'aider à sauver notre prochain.

3. La sainte Trinité catholique agit conformément à l'essence divine qui est d'être la Vérité en ne mentant pas et en nous disant de ne pas mentir. Nous en déduisons donc que la Sainte Trinité catholique est l'unique vrai Dieu.


Les autres religions et la gnose

Quand on étudie la gnose, on s'aperçoit que le duel qui a lieu depuis des siècles est entre Jésus et la gnose et que toutes les autres religions servent la gnose d'une façon ou d'une autre. Les gnostiques le savent. C'est pour cela que je ne parle pas des autres religions pour l'instant. Les gnostiques des hauts grades et des grades moyens savent qu'il n'y a de choix véritable qu'entre deux Dieux (dont l'un ne l'est pas en réalité) : la Trinité catholique ou la trinité gnostique qui est Satan-Lucifer sous différents masques.