dimanche 31 mars 2019

SIGNES DE PÉDOPHILIE EN LANGUE DES OISEAUX GESTUELLE







La main droite d'un homme sur une bouche d'enfant

J'ai remarqué que souvent les articles contre la pédophilie utilisaient une image montrant un enfant bâillonné par une main droite d'homme. Parfois, il y a la main gauche ou les deux mains, mais c'est plus rare. Ces images sont probablement à mon avis un geste codé de langue des oiseaux. 

La main droite symbolise le vrai Dieu non gnostique de la Bible, dans l'arbre de vie. Le bras droit correspond aux sphères Hochmah et Hesed de l'arbre de vie, symbolisant le Père en tant qu'esprit (Hochmah) et le Fils incarné dans les hosties (Hesed). 

Les fillettes symbolisent à mon avis Isis "martyrisée" par Dieu, lors des messes sacrilèges faussement chrétiennes. Parfois en effet, avec une parfaite mauvaise foi, la gnose accuse Dieu du culte sacrilège kabbaliste, lui attribuant ainsi de façon mensongère et absurde la responsabilité du culte sacrilège de la kabbale. Ces fillettes symbolisent donc Isis subissant le culte gnostique qu'elle ne veut soi-disant pas. La bouche est un symbole du sexe de la personne victime. Elle correspond à Jesod, dans l'arbre de vie. Jesod est associée à l'acte sexuel. La main énorme qui bâillonne symbolise l'agression sexuelle de l'adulte, bien plus puissant et fort que l'enfant.


Se mettre sa propre main sur la bouche

Il me semble que le fait de se plaquer la main droite sur la bouche, comme la petite fille en tête de cet article, signifie également la pédophilie. Je manque encore d'exemples.


Le Dieu biblique (iod hé vav hé) assimilé à un violeur

L'image du violeur est attribuée à Dieu, en langue des oiseaux. Un violeur est quasiment toujours systématiquement symbolisé mensongèrement par des symboles se rapportant à Dieu. C'est pour cela que la vidéo Qu'est-ce qu'un bon parent ?, symbolisant le viol effectué par Isis était extraordinaire à cet égard et digne d'être remarquée, autant pour ses intentions perverses que pour le message pro-pédophilie isiaque qu'elle diffuse. Pour une fois, il y avait moins d'hypocrisie et le viol était attribué au vrai coupable : Satan déguisé en Isis.


Le Dieu biblique condamne la pédophilie

Dieu a toujours condamné le viol dans la Bible. Le viol est toujours effectué par des personnes n'aimant pas Jésus. Il est faux de dire que la pédophilie vient du Dieu de la Bible. Elle vient d'Isis-Satan et la gnose le sait très bien. Une preuve en est que la pédophilie est de plus en plus présente au sein des "élites". Ces "élites" ont pour point commun leur haine de Dieu et leur amour du diable, l'appartenance à la kabbale. La pédophilie est kabbaliste. 

Les prêtres catholiques pédophiles, les rabbins pédophiles, les imams pédophiles ou les pasteurs pédophiles protestants ont en commun leur appartenance à la kabbale. Ils ont le "même Dieu", selon leurs propres mots. Ils signifient par cette expression de langue des oiseaux qu'ils adorent Isis-Satan, symbolisée par la lettre hébraïque Mem, signifiant "eau". L'eau est un symbole isiaque.

Certains gnostiques produisent des versets  bibliques trafiqués par la kabbale pour dire que Dieu approuve le viol, mais nous verrons plus tard, après étude des manuscrits de Qûmran, que les versets ont été trafiqués. Dieu a toujours sévèrement condamné cette pratique, spécialement la pédophilie. Dieu punit la pédophilie en envoyant la guerre. Ce sont des rabbins menteurs qui ont remanié les versets bibliques dans les premiers siècles après Jésus.


Variante du geste pédophile : le nez pincé, coincé entre les doigts ou les mains



Pour ce garçon, non seulement la main droite est appliquée sur la bouche, mais le nez, symbole phallique masculin, est pincé. C'est un symbole du rapport sexuel pédophile avec le garçon.


Le nez, assimilé à la sphère Tipheret de l'arbre de vie est le symbole de l'oeuvre au jaune, en alchimie des messes sacrilèges, c'est le symbole de Jésus-Hostie trempé dans le calice de sang isiaque, encore présent dans l'hostie mais sur le point de disparaître, en raison de la trop grande altération des espèces du pain. 

Les gestes d'un prêtre kabbaliste pédophile

Je connais un prêtre pédophile qui a deux reprises, à des jours différents, a parlé explicitement de pédophilie en sermon, en faisant semblant de la désapprouver par ses propos. En même temps que le prêtre critiquait la pédophilie, il joignait les deux mains autour de son nez, comme pour faire une prière, en emprisonnant son nez. 




Le nez est un symbole phallique  très célèbre de JésusLes deux mains jointes symbolisent la voie de gauche (main gauche) et la voie de droite (main droite) de l'arbre de vie, le yin-Isis-voie de gauche et le yang-Jésus-voie de droite. 

Jésus est assimilé symboliquement à un sandwich, un hamburger, un homme-sandwich, en langue des oiseaux. Les chrétiens et les enfants violés aussi. Joindre les deux mains autour de son nez est une allusion à Jésus pris en sandwich, au centre de l'arbre de vie, dans les sphères Jesod (oeuvre au blanc) et Tipheret (oeuvre au jaune). C'est une allusion à un viol symbolique effectué sur Jésus par les messes sacrilèges et par extension, c'est une allusion à un acte pédophile effectué sur un enfant, assimilé à Jésus violé. Ce prêtre, tout en critiquant la pédophilie en paroles, signifiait donc par ses gestes qu'il l'approuvait.

J'ai déjà mis dans ce blog une image d'origine protestante et anglophone, montrant un jeune garçon faisant le geste de joindre les mains autour de son nez, tout en parlant de Jésus, mais je n'arrive pas à la retrouver. C'était exactement le même geste que faisait ce prêtre.



La gnose kabbaliste pédophile assimile toujours les enfants violés à Jésus-Hostie, donc les symboles attribués à Jésus pendant les messes sacrilèges désignent aussi les enfants violés lors d'actes pédophiles. Nous en avons un exemple flagrant dans la vidéo "Qu'est-ce qu'un bon parent", prônant la pédophilie via la PMA


Les pédophiles peuvent donc s'exprimer par gestes silencieux, pour exprimer une notion. La langue des oiseaux n'est pas qu'une langue de paroles, c'est également une langue gestuelle. Les hommes politiques, les prêtres, les gnostiques en tout genre, les fidèles catholiques, font beaucoup de gestes pour exprimer des messages silencieux révélant leur intention réelle.


La télévision française prône la pédophilie en langue des oiseaux

Récemment, une émission de la télévision française a plaisanté sur la pédophilie en langue des oiseaux, pour dédramatiser la pédophilie et pour dire que c'était normal. Pour ce faire, elle a dit en langage codé à ses auditeurs initiés à la langue des oiseaux que la pédophilie n'était pas grave car les enfants ne valaient pas plus que Jésus-Hostie. Comme procédé pour faire passer ce message, la télévision a assimilé les enfants violés victimes de pédophilie à des "pierres", comme Jésus, qui est nommé "Pierre" en langue des oiseaux alchimique. L'émission a argumenté (sous couvert d'une plaisanterie absurde, pour les non initiés), en suggérant que de même qu'il n'était pas grave d'aimer des pierres, il n'était pas grave non plus de faire des actes pédophiles. 


Jésus-Pierre

En alchimie des messes sacrilèges, Jésus symboliquement castré lors de l'oeuvre au noir est la "pierre brute". Horus-Oeuvre au rouge est la "pierre philosophale" ou "pierre cubique à pointe" maçonnique. Il peut également se faire appeler "pierre d'angle" car il a volé son symbole à Jésus. Donc le mot "pierre" est ambivalent. Cependant, quand on assimile un enfant à une pierre, dans un contexte de viol, ou quand un enfant ou un homme s'appelle "Pierre", dans une histoire, il s'agit d'un symbole de Jésus.  La télévision française a donc signifié par le biais de ce symbole que les enfants étaient à mépriser, à haïr et à torturer, à violer, comme Jésus-Hostie est censé l'être, et qu'ils ne valaient pas plus que Jésus (qu'ils détestent), pas plus que des pierres. 

J'ai été surprise de leur audace et de leur haine, car la majorité de la population a pu comprendre ce message. J'ai compris que le lobby pédophile était encore bien plus puissant et omniprésent que je ne le pensais et qu'il ne cessait d'avancer ses pions, hypocritement, en faisant passer impunément ce genre de messages symboliques, du fait de la langue des oiseaux. Ils éduquent ainsi les gens à la pédophilie. C'est vraiment ignoble et cela mérite une punition de Dieu, qui ne saurait tarder, à mon avis. 

 La haine des enfants est systématique, chez les pédophiles, très mal nommés. Ils n'aiment pas les enfants, contrairement à ce que l'étymologie de ce nom signifie. Ils les haïssent autant qu'ils haïssent Jésus-Hostie. Ils ne couchent pas avec les enfants par amour mais par sadisme. 


Cet exemple télévisé ainsi que la vidéo Qu'est-ce qu'un bon parent ? sont une preuve flagrante que la gnose n'est pas une religion d'amour mais de haine et que haïr le vrai Dieu, Jésus-Hostie, conduit à haïr les autres hommes, particulièrement les enfants. La haine de Dieu conduit à installer la haine de tous les hommes, la haine des enfants, l'enfer sur terre


Une seule solution : revenir à la religion chrétienne non gnostique enseignée par Jésus et les apôtres.

C'est pourquoi il faut quitter la gnose (maçonnique, catholique, islamique, protestante, orthodoxe, etc.) et embrasser la religion chrétienne non gnostique fondée par Jésus et les apôtres. 

Il n'existe pas à ma connaissance de culte chrétien non gnostique qui célèbre les messes correctement, de façon non sacrilège, selon la volonté de Jésus. Le dimanche, nous ne devons donc pas aller à la messe, car elles sont toutes sacrilèges et kabbalistes à ma connaissance. Je ne connais aucun prêtre ni évêque non gnostique et pourtant j'ai cherché sur internet. C'est normal, étant donné que l'infiltration de l'Eglise remonte environ à Constantin, peut-être même plus tôt, si nous considérons certaines individualités bien précises (avant 313, j'ai des indices d'infiltration que je dois encore étudier, mais ils sont très limités et circonscrits). Nous pouvons donc sanctifier le dimanche en lisant une prière qui n'a pas été rédigée par la gnose (par exemple la prière que j'ai rédigée) ou en lisant la Bible et en priant à partir du texte biblique. Il y a à présent de plus en plus de personnes qui lisent la prière de ce blog pour sanctifier le dimanche et c'est une source de grande consolation pour moi. Les pays du monde qui consultent ce blog sont beaucoup plus variés qu'avant. Je sens un frémissement. Spécialement en Afrique. Je veux redire à mes lecteurs chrétiens non gnostiques que je suis en union de prières avec eux et qu'ils soient forts car Jésus les aime, les regarde avec amour. Nous sommes une infime minorité mais nous vaincrons et nous régnerons à la fin du monde. Les gnostiques s’autosuggestionnent régulièrement en croyant qu'il vont vaincre Dieu et la religion chrétienne et ils le disent souvent dans leurs discours, mais ils se trompent complètement. L'Apocalypse est formelle et est en cours de réalisation, au mot à mot. Alors courage.


Suggestion d'action à long terme 

Pour lutter contre ce monde pédophile, menteur et satanique, je préconise une chose pour le long terme : il faut que les chrétiens non gnostiques élèvent leurs enfants de façon à ce qu'ils fassent de très bonnes études et qu'ils soient saints, afin que nous puissions avoir dans quelques années une nouvelle génération d'hommes politiques chrétiens non gnostiques qui puissent accéder au gouvernement des nations et stopper la franc-maçonnerie. Bien sûr, les francs-maçons tenteront de d'empêcher cela par les meurtres, les guerres, les persécutions et en verrouillant le système de présentation des candidats. C'est déjà le cas actuellement. Mais si nous sommes très nombreux, ils ne pourront nous tuer tous ni étouffer notre parole et si 70% des français se mettent à voter blanc et à boycotter telle ou telle chose inique, cela va leur poser des problèmes.

Si nous sommes nombreux à dénoncer les horreurs de la gnose, nous arriverons à faire changer d'avis le peuple qui ouvrira les yeux et fera pression sur les autorités. 

Il est prévu que nous échouerons dans un premier temps. L'Église de Sardes est caractérisée par une persécution, à la fin (cf. cinquième sceau de l'Apocalypse lui correspondant). Mais je pense qu'il est probable qu'après le châtiment du sixième sceau (pluie de météorites), correspondant à l'Eglise de Philadelphie, nous aurons pendant un temps des gouvernements chrétiens non gnostiques dans plusieurs pays. En effet, l'Eglise de Laodicée qui suivra celle du Saint Pape de l'Eglise de Philadelphie est présentée comme riche et puissante. La richesse de Laodicée est à mon avis un indice que l'Eglise chrétienne non gnostique de Philadelphie, après un temps de persécution, sera de nouveau soutenue par des autorités officielles gouvernementales. Nous devons préparer cela dès maintenant en éduquant nos enfants à être des élites morales et intellectuelles. Dieu ne pourra nous mettre au gouvernement des pays si nous ne savons pas gérer l'économie ni l'administration de ces pays. Il faut donc que nos enfants apprennent cela. Ils devront connaître la gnose pour pouvoir la combattre. Ils devront travailler à avoir une place importante dans la société, sans pour autant faire jamais aucune concession au péché. Pour cela, il faut se mettre à son compte et fonder sa propre entreprise.  Nous devons avoir des spécialistes de pointe dans tous les domaines. Nous devons essayer de posséder des sociétés puissantes dans tous les domaines. Que la vue du vice et de l'horreur gnostique, au lieu de nous décourager, nous stimule au combat. 


mercredi 27 mars 2019

LE CHAMPIGNON SYMBOLE DE JÉSUS/DIEU OU D'ISIS - LE CHAMPIGNON ATOMIQUE, UN ATOME, UN NAIN, THÉODORE, SYMBOLES DE JÉSUS. AMANITE PHALLOÏDE- AMANITE TUE-MOUCHES/ CHANTERELLE, SYMBOLES DU GRAAL-ISIS-HORUS


Le symbole du champignon

En langue des oiseaux, le terme de champignon est employé souvent dans un contexte sexuel et peut être employé dans un contexte de pédophilie


Le mot "champignon", employé de façon générique, est souvent soit un symbole de Jésus, soit un symbole d'un chrétien non gnostique, soit le symbole d'un enfant qu'on viole et qui est dans ce cas assimilé à Jésus lors des messes kabbalistes, soit le symbole d'une personne (non initiée ou peu initiée) avec qui l'on a un rapport sexuel et que l'on méprise. Ce symbole est important à connaître pour démasquer des méchants.


Traduction : Jésus-champignon t'aime. Source


Explication de l'image en tête de l'article

La fille symbolise Isis et le champignon symbolise Jésus. Le champignon de cette histoire veut détruire le monde grâce à son énergie atomique et la petite fille nommée "affabulatrice" (allusion à Isis-Shéhérazade) va l'en dissuader. Isis-Satan, le démon pédophilela tortionnaire, celle qui réclame des massacres continuellement est le plus souvent représentée comme une petite fille bienfaisante dans la littérature gnostique pour enfants tandis que le vrai Dieu est représenté comme un monstre ou un fou dangereux(1), alors qu'il enseigne les dix commandements qui sont le secret du bonheur des sociétés. 



Champignon atomique : Atome - Atoum 

Le mot "Atome" signifie le Dieu de la Bible en langue des oiseaux en référence au dieu égyptien Atoum qui est assimilé au dieu soleil Râ ou Rê, symbolisant également Dieu. Atoum n'est pas l'Être premier mais le démiurge, en mythologie égyptienne, bien qu'il y ait du flou à ce sujet car Râ est plutôt représenté comme l'Être premier. Mais dans le mythe d'Atoum et de Nun, l'être premier est Nun, la déesse de l'océan primordial. Nous voyons donc que le mensonge selon lequel l'Être premier serait Satan-Nun-Isis (Isis est assimilée à Nun) n'est pas d'aujourd'hui. Il date de la mythologie égyptienne qui fut inventée par Cham, fils de Noé en révolte contre Dieu, et surtout Misraïm, fils de Cham. 

(NB : le dieu de la Bible est l'Être premier. Voir à ce sujet l'argumentation qui est dans la lettre au sujet de Vincent Lambert.)


"God" (dieu) est ici Isis-Horus-Nun-Satan et 
"l'atome" est le vrai Dieu chrétien non gnostique.


Illustration d'article disant que les atomes ressemblent à Dieu.

Traduction : "Atome" ou "Adam" dépendent tous deux d'un créateur.

Signification : Dieu le Père (Atome) ou Jésus (Adam) dépendent tous les deux d'un Créateur, la déesse satanique Nuit-Nun. 

Le carré est un symbole du vrai dieu sur lequel est exercé un sacrilège (carré). 

Le noir est une couleur à usage ambivalent, attribuée de façon équivalente à Dieu ou à Satan. Quand on parle du noir de façon péjorative, il s'agit du vrai Dieu non gnostique. 

Le carré noir est bordé de bleu foncé pour signifier le mensonge selon lequel Dieu dépend et vient de la déesse primordiale Nun, nommée aussi Nuit. Cette déesse satanique est souvent assimilée à une grande prêtresse à cause des messes sacrilèges  dans lesquelles elle est dite officier de façon invisible, par les mains du prêtre. C'est la signification vraie de l'expression théologique catholique qui enseigne que le prêtre agit "in personna Christi", c'est-à-dire dans la personne du Christ. C'est de la langue des oiseaux latine. Le "Christ" est Satan et non le Jésus historique, dans la pensée catholique. Le bleu marine du liseré est la couleur de la grande prêtresse, enseigne Oswald Wirth dans son livre sur le tarot du Moyen-Âge.

Réponse à la phrase de cette image: Satan est une créature et la plupart des gnostiques le savent très bien. On le voit à de multiples symboles. Ils ne cessent de se mentir à eux-mêmes et aux autres. Satan est souvent représenté comme le plus faible, dans les films, les livres, parce qu'il n'est pas Dieu. Le terme "Ehieh", inscrit souvent dans la sphère Kether tout en haut de l'arbre de vie kabbaliste, signifie "je serai" en hébreu, signifiant que Satan sait qu'il n'est pas Dieu mais affirme qu'il le deviendra, par le sacrilège exprimé dans les autres sphères de cet arbre.

Les trois hommes symbolisent la Trinité chrétienne. 
Ils sont présentés comme des esprits perdus (lost minds).
La gnose s’autosuggestionne tous les jours par des symboles sans fondement réel. Pourquoi Dieu serait-il un esprit perdu ?


Ce tee-shirt dit que les flocons de neige, dont la forme en étoile rappelle Isis-Vénus-Lucifer sont égaux à Dieu-atome. La couleur bleu turquoise (faire ctrl + F "turquoise" dans le lien précédent) symbolise Isis. La turquoise est la pierre symbolisant Isis, en Égypte. La couleur orange symbolise Jésus. Le flocon me semble un terme ambivalent, en langue des oiseaux. S'il fond et meurt de façon ignominieuse, il s'agit de Jésus.

Il est possible que le Jésus qui est crucifié sur l'atome soit Horus. 
L'atome est le vrai Dieu non gnostique.


Ce bouc représente de façon blasphématoire Jésus, en tant que Baphomet, en Tipheret (sphère de l'arbre de vie évoquant l'oeuvre au jaune). Le Baphomet est en Tipheret.


Super héros assimilé à Jésus et nommé Atom. 


Nous avons déjà étudié que le mot capitaine était toujours attribué au vrai Dieu.
Ex : capitaine Haddock est nommé "pierre brute", dans cet article franc-maçon sur Tintin.
Ce super héros symbolise le Jésus non gnostique. 

La critique française actuelle de la culture américaine

Emmanuel Macron et l'émission télévisée Canteloup ont déjà critiqué la culture américaine en langue des oiseaux car ils pensent qu'elle exalte trop Jésus, Dieu le Père, par le biais des super-héros, ce qui a pour conséquence que le peuple aime Jésus. Certains gnostiques trouvent cela préoccupant et veulent une culture européenne qui soit davantage anti-christique. Ils voudraient des super-héros horusiens ou isiaques uniquement : le méchant doit toujours être le Dieu chrétien non gnostique et le gentil doit être le démon. Nous pouvons répondre à cela :

1) c'est un mensonge de représenter en petite fille gentille un démon sadique. 

2) la gnose française sait que son démon est sadique et l'approuve. Tant que le livre "La vilaine Lulu" d'Yves Saint-Laurent ne sera pas interdit et condamné publiquement avec fracas, tant que l'auteur bénéficiera toujours de la Légion d'Honneur, la gnose kabbaliste française démontrera de façon éclatante qu'elle est sadique, adore un démon sadique et approuve et récompense le sadisme. 

Représenter un démon dont on sait qu'il est sadique en personne gentille est un mensonge. On ne ment pas au peuple, ou sinon, c'est qu'on ne l'aime pas. Représenter un méchant en gentil est donc une très mauvaise idée.

Je préfère Jésus et les super héros américains christiques à l'horrible Lulu qui torture les enfants et en est récompensée par la République isiaque française. 

NB : Il y aurait d'autres livres à interdire. 
Lulu est Vénus-Lucifer, en langue des oiseaux car en latin, la planète Vénus se dit "Lucifer". Parfois, un jeune garçon, symbolisant le plus souvent Horus, peut s'appeler Lulu dans les histoires.

Voici quelques images tirées de ce livre abominable, en vente depuis 1967 en France et plusieurs fois réédité :








Le livre "Le champignon sacré et la Croix"

Dans une vidéo en anglais, John Allegro's "The Sacred Mushroom and the Cross" - a Gnostic Media exclusive video , John Allegro, qui a écrit un livre très célèbre, nommé : "The sacred mushroom and the cross" explique que le champignon est d'abord un symbole phallique du dieu qui jette son sperme sur la terre pour la féconder et créer. Il explique que la gnose assimile la forme du champignon à la forme de l'appareil reproducteur masculin fécondant la terre. Atoum et d'autres dieux apparentés à Atoum jettent leur sperme sur la terre, dans la Tradition Primordiale (au sens où René Guénon emploie ce terme, c'est-à-dire dans toutes les religions antiques païennes). Sachant qu'Atoum-atome est un symbole toujours utilisé pour désigner le vrai Dieu, l'auteur parle du Dieu de la Bible, yod, hé, vav, hé.

Allegro dit que le champignon signifie aussi "petite croix" en hébreu. Je ne sais pas si c'est vrai. Mes recherches n'ont rien donné, mais la croix peut symboliser le phallus, en symbolique gnostique. Je possède par exemple la photo d'un prêtre posant dans une photo de groupe en tenant une paroissienne par l'épaule, ce qui est déjà inconvenant. Il pose le pied de son crucifix, en position verticale contre l'épaule de cette femme, signifiant ainsi probablement qu'il a des rapports sexuels avec elle.

Allegro mêle beaucoup de mensonges et de symboles véridiques dans son livre. Il ment car il dit que la Bible et la religion chrétienne sont gnostiques dès l'origine. Il sait que c'est faux, étant donné son niveau de culture et sa connaissance de la kabbale. Il dit cela pour faire perdre la foi aux gens qui ne sont pas initiés. Il n'y aurait plus de Dieu à combattre, si la religion chrétienne avait été initialement gnostique et donc la gnose n'aurait plus lieu d'exister.

L'auteur dit que la Bible contient des symboles cryptés avec des noms de champignons symbolisant des notions gnostiques. Je n'ai pas lu son livre expliquant cela en détail. Si c'est vrai, il s'agit de truquages du texte biblique en langue des oiseaux, truquages postérieurs à la venue de Jésus. Dieu ne parle jamais en codes secrets, même s'il utilise souvent des symboles apparents.



Cette image est à mon avis un symbole alchimique des messes kabbalistes. Guénon explique  dans Symboles de la science sacrée que le carré est un symbole de la Terre et que celle-ci est à assimiler à l'équerre tandis que le compas est à assimiler au Ciel, symbolisé par un cercle. Les mots "terre" et "ciel" ayant un sens ambivalent, en langue des oiseaux, il n'est pas facile de s'y retrouver, mais par contre, l'équerre et le compas n'ont pas de sens ambivalent : l'équerre est Isis et le compas est le Dieu chrétien non gnostique, le Dieu qui parle dans la Bible. Je crois que cette image symbolise Jésus sur lequel on a réalisé un sacrilège  (cf. l'expression "mettre la tête au carré"), car la couleur orange le symbolise le plus souvent. C'est le même symbole que celui de l'entreprise de téléphonie Orange. Un téléphone symbolise Jésus, en langue des oiseaux, en référence au mot hébreu "tel" qui signifie "ruines", "colline" et qui symbolise Dieu. Le carré est le symbole de Jésus "mis d'équerre" par le culte gnostique et "transformé" en Horus par le sacrilège effectué sur lui. "Nom d'un champignon !" fait allusion au juron invoquant le nom de Dieu. Le point d'exclamation est un symbole isiaque signalant le sacrilège fait sur Jésus. Il peut aussi signifier qu'il s'agit du champignon amanite isiaque.


Ce vieux champignon me semble ambivalent et symboliser le phénix : Jésus meurt mais Horus va (soi-disant) ressusciter. Le at est peut-être une allusion à Gevourah qui serait nommée"@ (at) "et le "of" une allusion à Jésus-Hod, nommé "de" en français ou D ou dédé. J'étudierais plus tard ces deux derniers points, je n'en suis pas certaine pour le moment. Le mot mushroom me semble se rapporter à Hochmah, le premier the au dessous, à Hesed (le the = le = L du pendu, Lamed,), le second "the" me semble se rapporter à Netzah (Isis = the = elle = El hébreu, terme ambivalent désignant Dieu ou Satan divinisé par la gnose.) Je maîtrise mal tous les symboles de cette image. A confirmer.



Un cèpe ou un bolet, un bolet de Satan, symbolisent le vrai Dieu non gnostique, en langue des oiseaux. La souris qui mange le champignon est un symbole d'Isis qui "mange" l'hostie à la messe, au moment où le prêtre kabbaliste met une parcelle d'hostie à fondre dans le sang isiaque du calice, (cf. sphère Jesod-oeuvre au blanc). 

L'escargot est un symbole de Dieu symbolisé par la sphère Hochmah de l'arbre de vie (et aussi les sphère Hesed et Hod, mais ici, vu la position de l'animal, il s'agit d'Hochmah, c'est-à-dire de Dieu le Père, de Dieu en tant qu'esprit. Hesed et Hod symbolisent Jésus-Hostie incarné et sont positionnées différemment dans les images). Le point dans le champignon est le symbole du point central dans le cercle, symbole ambivalent pouvant être un symbole du soleil-dieu égyptien Râ (c'est le cas dans cette image) ou un symbole isiaque.

Le caillou symbolise Hod, en bas à gauche de l'arbre de vie. Jésus est nommé Pierre, pierre, caillou, en langue des oiseaux

Les trois brins d'herbe, en bas à droite symbolisent Isis-Netzah, la fausse trinité isiaque. L'herbe est un symbole sexuel féminin.

Dans le pied du champignon, vous avez je pense une représentation stylisée de la pierre cubique à pointe maçonnique, symbole de l'oeuvre au rouge-Horus, c'est à dire du sang isiaque après que l'hostie consacrée en Jésus a fondu dedans.

La souris est un symbole ambivalent pouvant représenter Dieu ou Isis. Si la souris est féminine, il s'agit d'Isis. Si elle est positionnée à gauche, dans une image, il s'agit probablement de la voie de gauche de l'arbre de vie, donc de Binah-Isis. Il pourrait s'agir de Jésus si elle était positionnée dans le coin en bas à gauche. Dans ce cas, il s'agirait probablement de Jésus-Hod-Hostie. Mais ici l'animal est debout sur toute la hauteur. Or la position debout peut symboliser Isis, nommée souvent "Nuit debout". Cette position symbolise ici la voie de gauche isiaque avec les sphères Binah et Gevourah. 

arbre de vie kabbaliste

La queue de la souris isiaque est un symbole phallique démoniaque (Isis a les deux sexes masculin et féminin à la fois) et la queue est pointée vers une feuille morte, symbole de Jésus que les messes sacrilèges veulent "tuer". 







Explication et traduction : L'automne (c'est-à-dire Jésus, en langue des oiseaux) part. 
Jésus (c'est-à-dire Isis-Horus, le faux Christ de la gnose) ne part pas. Sous toute réserve, l'automne (c'est certain) et l'hiver (c'est probable) symbolisent Jésus et le printemps (c'est certain) et l'été (c'est probable) symbolisent Isis. Je me base sur le poème de Charles d'Orléans "Hiver, vous n'êtes qu'un vilain" pour affirmer cela ainsi que sur l'expression d'Hugo : L'Hiver, vieillard au dur sommeil .

Ma réponse à ces images : actuellement et de façon générale, le démon se manifeste davantage que Dieu mais Jésus l'a prédit dans le chapitre 24 de Saint Matthieu puis dans  l'Apocalypse. Notre période de désolation actuelle correspond à l'Eglise de Sardes (cf. articles 1 et 2). Dieu interviendra dans la période de l'Eglise de Philadelphie qui va suivre la nôtre. Nous sommes la période de l'histoire de l'Eglise la plus difficile au plan de la foi car c'est celle où Dieu se manifeste le moins, si nous la mettons en regard des autres périodes. Nous devons vivre de foi. Jésus le veut :

Bienheureux ceux qui croient sans avoir vu. 

Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j'ai été connu. Saint Paul aux Corinthiens (I Co, XIII, 12)


Nous devons agir virilement (viriliter agite, agissez virilement, dit le psaume 30) et nous devons renoncer aux consolations qui seront pour le ciel. Les gnostiques sont souvent en situation de révélation, en consolations, en transes, en sensations mystiques variées. Ces sensations sont source d'innombrables tromperies démoniaques. Le démon se sert des sentiments et sensations pour nous tromper. C'est particulièrement palpable chez les charismatiques, mais tous les gnostiques ont plus ou moins des sensations analogues. 

J'ai remarqué qu'un gnostique bien initié cumule parfois des larmes de joie spirituelle isiaque avec la cruauté la plus abjecte, comme Néron, dans Quo vadis. J'en connais plusieurs de cette sorte, dont des pédophiles ou pro-pédophiles.



La fille symbolise Isis. Elle s'appelle Lune-Milla-Rose : trois noms à symbolisme isiaque, en référence à la fausse trinité satanique (NB : théologiquement, la trinité satanique n'existe pas. Le Dieu chrétien est trinitaire, mais pas le démon). Mia est un nom symbolisant Isis, en langue des oiseaux. "Milla" est associé au mot "goddess" (déesse), dans google, mais je n'ai pas le temps d'enquêter sur l'origine de ce nom.


La petite fille en bleu, symbole du mercure alchimique-vin consacré en Isis, avec une queue de cheval (allusion à la kabbale-cheval) symbolise Isis. Les trois champignons symbolisent la trinité chrétienne non gnostique, le vrai Dieu. Le champignon qu'elle tient dans ses mains symbolise Jésus-hostie dans le calice de sang isiaque. Les mains sont un symbole d'Isis-Yad (main en hébreu) et donc de Yod (lettre symbolisant Isis et étant dessinée par une main et un avant-bras, autrefois. Le Yod vient de Yad. A ce sujet, voir cet article).

Ce livre, en vente à la Fnac, signifie, "Jésus, le champignon". 
Pierre "Petrus", "Saint Pierre", signifie toujours Jésus, en langue des oiseaux. Jésus s'est appelé "pierre" dans la Bible. La pierre rejetée qui deviendra la pierre d'angle, la "pierre d'achoppement", la pierre qui détruit la statue de métal, symbole de la gnose satanique que Nabuchodonosor a vue en rêve, est Jésus. 

La gnose a repris le symbole de la pierre de façon ambivalente et dit à présent que la pierre rejetée, c'est le démon isiaque qui va (soi-disant) prendre le pouvoir, mais quand nous avons un garçon qui s'appelle Pierre, dans un livre, il s'agit de Jésus. Cependant, il faut faire attention que la pierre philosophale est Horus-Satan-oeuvre au rouge, en alchimie des messes sacrilèges. Jésus ou son Père sont appelés uniquement "Pierre" ou "pierre brute". L'hostie est nommée par la gnose "la pierre" sur laquelle Isis bâtira son Église kabbaliste.  C'est le sens blasphématoire du "Tu es Petrus", chanté devant l'ostensoir exposant l'hostie. (L'ostensoir est à mon avis à rattacher au symbole du point dans le cercle).



Voici ce que dit l'école des loisirs sur le livre Le champignon de fer (titre qui symbolise Jésus). Je mets en orange ce qui se rapporte à Dieu et en bleu ce qui se rapporte au démon. Je laisse en noir et en gras ce que je ne comprends pas mais qui a un sens symbolique : "Un drôle de petit personnage, passionné de champignons, trouve un jour dans la forêt une vis. Vis qu’il prend pour un champignon doré magnifique, un trésor inestimable. Cependant ce champignon est bien lourd. Il court chercher une brouette (?) pour le transporter plus facilement. 

Mais dans cette forêt vit également un immense robot bien mal en point depuis qu’il a perdu une vis… Il part à sa recherche et surprend alors le petit bonhomme qui lui a « volé » son boulon. Une course-poursuite s’engage, mais bien vite le robot est distancé. Il décide alors de s’armer d’un gros aimant (?)… La vis du petit bonhomme attirée par les ondes ira se figer dans le plafond (?) de la caverne du petit bonhomme. Las, le robot finira par périr faute d’avoir retrouvé sa vis manquante… Le petit bonhomme, quant à lui, vieillira tranquillement et bien des années plus tard lorsque son petit fils lui demandera ce que c’est que cette chose plantée dans son plafond, il ne se souviendra même plus de son aventure… Le trait humoristique et très cinématographique de Markhus Rune, les couleurs dans les tons ocre et bleu, feront voyager avec gourmandise les plus petits au cœur de cette forêt de bout du monde, sur les traces d’un petit personnage malicieux et très attachant."


Un champignon symbolisant Horus-Isis-Graal-Sang isiaque, l'amanite tue-mouches


L'article Sacred mushroom rites- The hidden meaning of the egyptian ankh (traduit en français ici) narre une transe démoniaque au cours de laquelle un homme s'est retrouvé possédé du démon et s'est mis à écrire en hiéroglyphes très anciens et rares, qui ont été traduits par la suite. Au cours de sa transe, l'homme a expliqué que l'ankh symbolisait le champignon sacré, (c'est-à-dire l'amanite phalloïde-tue-mouches-graal). Le démon révèle souvent des choses (vraies ou fausses) par le moyen de ce genre de révélations.

Dans le livre en image ci-dessus, la fille est surnommée la tue-mouche. Elle symbolise Isis. Les mouches sont Jésus ou les chrétiens non gnostiques. (Voir dans cet article, la confiture de mouches qui symbolise Jésus et les chrétiens réduits en marmelade par la gnose satanique). Nous ne devons pas nous affecter de cette haine et nous devons veiller à ne pas nous refroidir en charité et prier pour nos ennemis. C'est très important : "Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés."




Le nom Olga symbolise Isis. cf. Olga qui met son lait maternel dans les pizzas de "Pizza douze", sketch blasphématoire sur les messes sacrilèges.


Théodore est un nom symbolisant le vrai Dieu non gnostique. Ici, le souriceau est donc un symbole du Jésus non gnostique. Il est placé à la place de Hod, en bas à gauche du champignon. La sphère Hod symbolise Jésus-Hostie. Le champignon bleu est probablement un symbole identique à celui de l'amanite tue-mouches, en raison de sa couleur bleue. Cependant, cette couleur étant ambivalente, je n'en suis pas certaine.


Les trois points centraux dans les ronds, étudiés dans cet article symbolisent ici, la Trinité du vrai Dieu non gnostique, symbolisé par ce prénom qui signifie "Don de Dieu"



Ce nain, ainsi que les deux dents de devant apparentes et le bonnet orange symbolisent Jésus. Je crois que les deux dents symbolisent le Père et le Fils, en allusion à la lettre hébraïque shin, qui signifie dent et symbolise Dieu en un certain contexte. Un homme qui perd une dent dans un combat ou accidentellement symbolise Jésus soi-disant castré par le culte sacrilège des messes faussement chrétiennes. Nous avons déjà étudié le symbolisme du nain dans l'article sur le yin et du yang. Ce nain, dans l'histoire, va tomber malade en mangeant l'amanite phalloïde-Isis-Graal. Noter le signe @ avec au centre un terme désignant l'amanite phalloïde-Isis. Ici il s'agit du symbole du point central dans le cercle en tant que symbole isiaque, considéré mensongèrement comme le principe premier

Le mot "imbécile" symbolise Jésus, en langue des oiseaux. La gnose représente alternativement Dieu comme un grand savant ou comme un imbécile. De nombreux symboles sont contradictoires. Il n'y a aucune logique dans la gnose, mais beaucoup de mensonge, de cruauté, de haine, de dissimulation.

Sauter par dessus le champignon les jambes écartés est un symbole sexuel, 
de même que le verbe "sauter" de façon générale.


Les girolles ou chanterelles symbolisent Isis. Donc ici, le mot champignon, bien que générique, à un sens isiaque et non christique. Chanterelle vient de "cantharus" qui est une sorte de coupe. C'est une allusion au graal. "Girolle", un autre nom de la chanterelle, signifie "révolution" (préfixe gir-) et "révolution" signifie Isis en langue des oiseaux, car elle est assimilée à une roue qui fait évoluer le monde selon un mouvement tournoyant. Le swastika (croix gammée), la roue à six ou huit rayons, le chrisme, le point dans le cercle, expriment cette notion. La chanterelle est également la corde la plus aiguë du violon, celle qui fait la mélodie principale. Elle symbolise également Isis qui donne la note à suivre. Les campagnols symbolisent Jésus. Ils sont quatre comme les daltons, symbole de Jésus Trinité qui est "castré". Le 4e personnage est la parcelle d'hostie consacrée mise dans le sang isiaque, assimilée au phallus coupé.


Fresque de champignons datant d'avant 330 avant Jésus-Christ, trouvée dans la basilique romaine d'Aquilée, en Italie du nord. C'est un indice supplémentaire confirmant de l'infiltration gnostique dans l'Eglise dès cette période.

Place Saint Pierre-champignon.


Habit ecclésiastique-amanite tue-mouches.

Arbre de vie kabbaliste -champignon. 

Le serpent de l'image donne la pomme, assimilée au phallus christique, à Eve-Binah. Binah est positionnée à droite car elle est vue de face. C'est une représentation plus rare (et plus rigoureuse) de l'arbre de vie, déjà étudiée dans ce blog. Normalement, la voie de gauche est à gauche quand les personnages tournent le dos et à droite quand les personnages sont de face, mais il est rare que cette règle soit respectée en Europe. Elle l'est davantage en Asie, paraît-il.


Champignons-pommes de pin (symbole paraît-il proche).



Fresque du faux Jésus-Horus avec des champignons.


Les champignons dans l'art gnostique faussement chrétien, en réalité satanique.


Le titre fait allusion à l'amanite graal, pour les initiés. Les non initiés penseront qu'il s'agit de se méfier des champignons vénéneux. Il y a ici cinq champignons pour signifier le pentagramme, symbole d'Horus-oeuvre au rouge. Le mot "maintenant" peut se décomposer en "main-tenant". C'est un mot symbolisant Isis à laquelle le gnostique veut tenir la main. Le cafard sur le champignon symbolise la parcelle d'hostie consacrée en Jésus, dans le calice-graal isiaque.


Père Noël, symbole du vrai Dieu, avec le champignon amanite isiaque-graal. Le Père Noël est habillé ainsi en référence à l'amanite-Isis, pour signifier qu'il est en elle à la messe et qu'elle le possède. J'ai lu un article affirmant en langue des oiseaux que les habits du Père Noël symbolisaient cela.


Dans les histoires de Oui-Oui d'Enid Blyton (Noddy en anglais), le nain Potiron (Big Ears) vit dans une maison-amanite, pour signifier que Dieu, symbolisé par la citrouille, le potiron, est prisonnier d'Isis, nommée "maison", en langue des oiseaux. Isis est nommée "maison" en référence à la lettre numéro 2 de l'alphabet hébreu, la lettre Beth (correspondant à B) qui la symbolise. Isis est nommée maison d'Horus, "maison d'or", "arche d'alliance" (la lettre Beth est souvent symbolisée par Isis enceinte d'Horus). Isis est également "la maison" des gnostiques, la demeure, la "sainte demeure". C'est à rapprocher de la notion de présence- Isis-shekinah. Une chanson scoute à Isis (Ô Vierge de lumière) parle de la mort en disant en langue des oiseaux qu'elle est "comme un scout, après les vacances, [qui] s'en retourne à la maison". Cette chanson signifie que la mort, c'est retourner à Isis, c'est retourner au faux paradis isiaque qui n'existe pas. Représenter un nain vivant dans une amanite, c'est représenter Jésus vivant et fondant en Isis-Graal, lors des messes sacrilèges.

La biche est un symbole isiaque.


Le gros champignon amanite est Isis et la petite amanite est Horus.

Chipoti est un raton-souriceau symbolisant Jésus.


Ratus symbolise Jésus. Il est vert en référence au lion vert alchimique ("vitriol", "pierre citrine"), symbole de Jésus subissant l'oeuvre au jaune, dans  la sphère Tipheret de l'arbre de vie. Le vert est la couleur d'Isis-Vénus-cuivre alchimique qui imprègne l'hostie et c'est le symbole d'immaturité de l'oeuvre au rouge-Horus qui va suivre.



Cet homme, médecin neurologue, dans ce roman, symbolise Dieu qui subit les messes sacrilèges. Il a un accident parce qu'une voix invisible lui a dit de brûler un feu rouge et de tourner à gauche. "Tourner à gauche", c'est aller vers Isis-Binah, voie de gauche de l'arbre de vie. Dieu est souvent représenté comme un accidenté en tout genre, en référence au culte sacrilège qu'il subit.


Le cerf symbolise Jésus, Dieu. L'amanite, Isis-Horus. 
Le cerf au nez rouge Rudolph, symbolise Jésus.




Jésus en tant qu'Atlas, portant Satan-amanite.

Amanite-graal

Faux Jésus-Horus dominant sur les champignons (qui sont les chrétiens et les hosties consacrées, à mon avis).



Arbre de vie kabbaliste sur fond d'amanite. Dans un livre de magie de kabbale dont je donnerai les références plus tard, en raison du danger, on voit des séphirot coloriées de façon mouchetée.


Cette image dit à mon avis n'importe quoi, au plan théologique, car elle montre une grande hostie qui serait consacrée en Horus-Amanite... à moins qu'il ne s'agisse d'un rite moderne (canon 2 ou 3 novus ordo ?) que j'ignore ? Je n'ai pas tout compris au sujet des messes.



Image symbolisant la transformation alchimique de Jésus-phénix qui meurt 
(personnage en orangé) en Satan-phénix (personnage vert) qui ressuscite (Horus).



Ce personnage en fromage symbolise Jésus. il dit qu'il aime les messes sacrilèges symbolisées par le champignon magique, c'est-à-dire l'oeuvre au rouge-amanite. La gnose fait semblant parfois de croire que Jésus aime l'union "sexuelle" symbolique avec le démon. L'étude de l'Apocalypse dément cela.

Angelot isiaque.

Isis tient une amanite dans la main gauche, symbole d'elle-même, et deux fleurs (pissenlits, soucis ?) dans la main droite, symbole de Jésus (Hesed) et son Père (Hochmah). Les trois fleurs bleues symbolisent la Trinité (fictive) isiaque.









Allusion au sang isiaque-oeuvre au rouge. A gauche, le lutin ivre est Jésus.



De très nombreuses décorations de Noël sont blasphématoires. La gnose kabbaliste répond à l'amour par de la haine. Les gnostiques seront punis de leurs blasphèmes, en fonction de leur degré de conscience du péché. 

Les vrais chrétiens doivent tenir courageusement et lire tous les jours un peu de Bible, spécialement le nouveau Testament, pour se nourrir sainement au milieu de cette culture immonde, hypocrite et haineuse. Il faut prier pour la conversion des gnostiques et penser que bientôt un certain nombre d'entre eux, dont des Juifs, vont se convertir, sous l'Eglise de Philadelphie. Il faut donc veiller à ne pas tomber dans l'antisémitisme ni la haine du prochain. Souvenons-nous que les apôtres et Jésus étaient Juifs et que Jésus a dit de prier pour nos ennemis. C'est uniquement la kabbale qu'il faut combattre, parce que c'est un synonyme de satanisme. Par contre, si nous ne devons haïr personne, nous devons en revanche dénoncer vigoureusement les mensonges et les actes mauvais des gnostiques.



Note :


(1) Dieu est souvent présenté comme un destructeur en allusion aux massacres annoncés dans l'Apocalypse (preuve que ce livre n'est pas gnostique car les gnostiques accusent sans cesse Dieu de vouloir détruire le monde). Les gnostiques feignent d'ignorer que ce sont leurs péchés gravissimes (la pédophilie, l'homosexualité, les sacrilèges, leurs mensonges continuels, les blasphèmes, les assassinats, l'avortement, les guerres iniques) qui vont provoquer ce massacre final (qui arrivera dans très longtemps, nous serons morts depuis plusieurs siècles) et ils feignent également d'ignorer que Dieu va refaire un monde nouveau, parfait (cf. ch 21 de l'apocalypse), uniquement pour les saints. Dieu ne va donc pas réduire la création au néant éternel. Il va la régénérer, après la pluie de feu qui clôturera le Règne millénaire (qui suivra la mort de l'Antéchrist).