mardi 3 juillet 2018

UNE CITATION DE LA BIBLE POUR CHAQUE CAMP (11)





Rois, XVI, 7:
Dieu dit à Samuel qui lui demande si c'est Éliab, le fils aîné d'Isaï et le frère aîné de David, qui est choisi pour remplacer Saül en tant que roi :

"Ne regarde pas son visage ni la hauteur de sa stature parce que je l'ai rejeté et que moi je ne juge pas selon le regard de l'homme. L'homme voit ce qui paraît mais le Seigneur regarde le cœur." 

Samuel fait ensuite défiler devant lui tous les fils d'Isaï et à chaque fois Dieu dit que ce n'est pas lui. A la fin, Dieu dit qu'il a choisi David, encore adolescent, qui garde les moutons au champ. La Bible nous enseigne que "David était roux, d'un bel aspect et d'un visage agréable" et jouait très bien de la harpe. Il avait déjà tué seul un lion et un ours pour défendre ses moutons.

Commentaire :

Le gnostique parlant la langue des oiseaux travestit le texte et interprète que Jésus, nommé "homme" assez souvent en langue des oiseaux, regarde les apparences tandis que le Seigneur (Isis-Satan-Horus-"Saigneur"-sang isiaque dans le calice des messes sacrilèges) regarde le cœur. Mais au fond de lui, il sait que c'est faux et que c'est Jahvé qui a dit cela. 

Cette parole réconforte les justes qui savent qu'un jour Dieu dévoilera les mensonges, l'hypocrisie, la méchanceté de bon nombre de catholiques kabbalistes déguisés en pieux chrétiens ou en gnostiques à l'esprit christique. Un certain nombre de personnes allant à la messe très souvent, même en semaine, ou la célébrant, sont des satanistes suffisamment avancés en initiation pour se réjouir lorsqu'un drame arrive quelque part dans le monde, se réjouir d'une injustice, d'un crime.  J'en connais au moins trois : un évêque, un prêtre et un laïc. Il est répugnant, de voir des sadiques déguisés en chrétiens. Je suis très pessimiste sur le salut de l'âme de ces personnes car ils ont l'amour de la cruauté et de l'injustice. 

Par l'enseignement de la langue des oiseaux, je souhaite protéger les bons de ces loups en leur apprenant à les reconnaître.

Pour les chrétiens non gnostiques, travaillons à avoir un cœur aimant et à n'aimer que le bien, le vrai et le beau. Ces mots s'appliquent à Isis en langue des oiseaux, mais à part quelques naïfs, tout le monde sait qu'elle est en fait le mal et le mensonge, c'est-à-dire Satan, même si elle sait apparaître sous des traits séduisants. 

Ces naïfs gnostiques à l'esprit christique existent cependant et sont touchants parfois de candeur et de bonne volonté, voire d'héroïsme. Je pense qu'Emmanuel Macron en fait partie, comme Arnaud Beltrame, car j'ai eu l'occasion de l'étudier longuement à travers maints discours. Prions pour qu'il ouvre les yeux le plus vite possible. Il est haï et méprisé des vrais initiés, des kabbalistes catholiques traditionnels plus initiés que lui. Il est méprisé pour sa naïveté, mais Dieu, lui, aime les cœurs aimants et hait les sadiques qui se réjouissent du crime, de la souffrance des autres, des massacres.