mardi 31 octobre 2017

Saint Jude conseille les chrétiens non-gnostiques sur la conduite à observer vis-à-vis des gnostiques.





Article écrit le 6/11/2017 mais publié antidaté au 31/ 10/ 2017 car tant que la série d'articles sur le communisme et Poutine n'est pas finie, je reste au mois d'octobre, pour que mes lecteurs puissent avoir facilement accès aux articles sur le même thème. 

Explication de l'image : Un gnostique en costume bleu, couleur isiaque, faisant le signe du 666 avec les mains, cite la Bible tout en lui désobéissant (1). Il dit : "Faites pour les autres ce que vous voulez qu'ils fassent pour vous", mais il ne le fait pas. En effet, une des premières choses que les gens veulent qu'on fasse pour eux, c'est qu'on ne soit pas hypocrite à leur égard et qu'on leur dise la vérité. 

Ce que je voudrais que l'on me fasse

Ce que je voudrais que les gnostiques fassent, c'est d'arrêter de se faire passer hypocritement pour des chrétiens. Je voudrais qu'ils disent clairement ce qu'ils sont et ce qu'ils croient. Eux qui se disent les champions de la vérité (un des noms d'Isis en langue des oiseaux) mentent continuellement.

Je voudrais également que les gnostiques cessent de s'approprier les paroles d'un Dieu qu'ils haïssent et qu'ils disent plutôt les valeurs isiaques en lesquelles ils croient, comme cela, le peuple cesserait d'être trompé. 

Ce que croient les gnostiques à l'esprit christique 

Je ne sais pas exactement en quoi croient les gnostiques à l'esprit christique, au plan moral, car je n'ai pas l'occasion d'en fréquenter beaucoup. Je sais seulement qu'ils approuvent l'homosexualité, pour la majorité d'entre eux, sont contre la pédophilie et veulent un pays où tout le monde s'aime. Mais je ne suis pas sûre qu'ils veulent d'un pays où les chrétiens pourraient vivre et s'organiser librement, car pour eux, nous sommes l'ennemi car nous voulons mettre Jahvé au pouvoir, par l'obéissance à sa loi, et ils trouvent cela dangereux. Je ne vois pas en quoi il est dangereux d'être honnête et bon avec son prochain et d'aimer le vrai Dieu non isiaque, mais passons.

En tout cas, je sais d'expérience que ces mêmes gnostiques à l'esprit christique, s'ils sont confrontés à une chrétienne non gnostique qui lutte contre la pédophilie, préféreront la laisser mourir sous les persécutions et les calomnies des pro-pédophiles plutôt que de faire la moindre chose pour l'aider ou pour lutter contre la pédophilie. Secret oblige. Ils refusent de remettre la gnose en question, même en constatant son iniquité. Ils me font l'impression de personnes aveuglées, liées par une secte. 

Ce que croient les véritables gnostiques 

D'après mes observations, dès qu'ils sont suffisamment initiés, les véritables gnostiques ont comme valeurs : la haine, la pédophilie, l'homosexualité et toutes les autres perversions sexuelles, la calomnie, le meurtre des chrétiens non gnostiques, l'autorisation de tous les crimes. Ils pensent, pour la plupart, aller au ciel isiaque directement ou rapidement, après la mort. 

Un gnostique m'a souvent répété que s'il n'avait pas été "chrétien", il aurait travaillé dans le grand banditisme. Pour lui, cela aurait été une vie passionnante. Il ne parlait pas en langue des oiseaux, mais ouvertement, quand il m'a dit cela.

Les gnostiques qui n'ont pas l'esprit christique sont suffisamment nombreux pour oser affirmer sans crainte leur amour de la plupart de ces péchés, en langue des oiseaux le plus souvent, dans leurs sermons, si ce sont des prêtres, ou bien dans des livres ou des discours politiques. Ces mêmes gnostiques pourront avoir des consolations spirituelles et pleurer amoureusement sur leur Isis, à la messe sacrilège, trompant ainsi les vrais chrétiens qui croiront que ce sont des saints prêtres ou des saints chrétiens, alors que ce sont des pédophiles ou des complices de pédophilie. 

Saint Jude peut puissamment réconforter et conseiller les chrétiens non gnostiques, dans l'épreuve actuelle. Je propose d'étudier son épître, afin d'apprendre de lui comment nous comporter vis-à-vis des faux chrétiens, qui sont gnostiques, en réalité.


Saint Jude :


"Jude serviteur de Jésus-Christ et frère de Jacques aux élus qui ont été aimés en Dieu le Père, et gardés pour Jésus-Christ: la miséricorde, la paix et l'amour vous soient donnés pleinement. 

Bien-aimés, (...) je me suis vu dans la nécessité de vous adresser cette lettre, pour vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.

Car il s'est glissé parmi vous certains hommes, dont il a été écrit depuis longtemps qu'ils encouraient cette condamnation, hommes impies, qui changent la grâce de notre Dieu en licence, et qui renient notre seul Maître et Seigneur Jésus-Christ."

Commentaire :

De même que du temps de Saint Jude, à notre époque, les gnostiques hypocrites sont dans l'Église. Ils sont même bien plus nombreux que du temps de Saint Jude. Jésus nous enseigne au chapitre 3 de l'Apocalypse qu'il n'y a plus qu'un "reste [de chrétiens non-gnostiques] sur le point de mourir" , à l'époque de Sardes, la nôtre. Comme je l'ai déjà écrit, ce reste authentiquement chrétien représenterait 5% de l'humanité, soit 350 millions de personnes, d'après un texte de langue des oiseaux que j'ai lu, si j'ai bien compris. (Ce texte date d'environ 12 ans). Récemment, plusieurs discours parlent d'un regain de popularité de Jésus. Je pense que c'est en réaction aux crimes de la gnose, qui sont plus apparents.


Les faux chrétiens kabbalistes changent la grâce en licence comme le dit Saint Jude, car ils appellent "grâce" la vie du serpent isiaque-Kundalini dans leur âme et ce démon isiaque est essentiellement impur.

La kabbale est divisée en deux parties qui sont censées se compléter : la kabbale théorique et la kabbale pratique. La "kabbale pratique", c'est, en langue des oiseaux, la sorcellerie. Un bon gnostique fait de la kabbale pratique, c'est-à-dire est un sorcier, enseigne la kabbale. Or la puissance magique vient de l'impureté, pour la gnose. Le démon lie en effet les pouvoirs qu'il donne à la pratique du péché, principalement du péché d'impureté. C'est pour cela qu'un magicien réputé faire des "miracles" sera également un impur, pratiquant le tantrisme blanc avec une femme ou ayant des pratiques moins avouables. 

Saint Jude :

"Je veux vous rappeler ce que vous avez autrefois appris, que Jésus, après avoir sauvé son peuple de la terre d'Egypte, fit périr ensuite ceux qui furent incrédules. (...)

De même Sodome et Gomorrhe, et les villes voisines qui se livrèrent à la même sorte d'impudicité et abusèrent de la chair, gisent là en exemple, subissant la peine d'un feu éternel.

Cependant, ces hommes eux aussi, dans leur délire, souillent pareillement leur chair, méprisent Dieu et injurient les anges."

Commentaire:

Les gnostiques actuels connaissent la divinité de Jésus, son amour. Ils savent qu'il ne ment jamais et qu'il est mort pour eux. Ils veulent cependant lutter contre lui, ils se moquent continuellement de lui, en langue des oiseaux, pour soutenir un démon, Isis-Satan, qui ment et leur apprend à mentir continuellement. C'est aberrant, et à cause de cela, bon nombre d'entre eux sont en situation de péché contre l'Esprit et par conséquent seront damnés. Toutes les âmes sont appelées, mais peu d'entre elles sont élues, a dit Jésus (2).

Les gnostiques actuels, pratiquant une religion, sauf ceux qui sont peu initiés, sont majoritairement pour la pédophilie et l'homosexualité, me semble-t-il, d'après ce que j'observe depuis deux ans(3). Ceux qui ne pratiquent pas une religion me semblent souvent plus vertueux. On peut donc faire le parallèle entre la kabbale et Sodome.

De même que du temps de Saint Jude, les gnostiques actuels sont dans un délire blasphématoire, très souvent.



Saint Jude :

"L'archange Michel lui-même, lorsqu'il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, n'osa pas porter contre lui une sentence d'exécration, mais il se contenta de dire: " Que le Seigneur te punisse! "

Mais ceux-ci, ils blasphèment tout ce qu'ils ignorent, et quant à ce qu'ils connaissent naturellement, comme les bêtes sans raison, ils s'y corrompent.

Malheur à eux! car ils sont entrés dans la voie de Caïn(...)"



Commentaire :

Si Saint Michel n'a pas maudit le démon, a fortiori, nous ne devons maudire ni les pécheurs, même ignobles, ni le démon. Laissons Dieu juger. Par contre, comme Saint Jude, nous devons les avertir qu'ils vont en enfer, s'ils continuent sans se convertir (mis à part certains gnostiques à l'esprit christique aimant vraiment le bien et la justice, croyant sincèrement avoir choisi le camp de la bonté).



Saint Jude :

"C'est d'eux aussi qu'Enoch, le septième patriarche depuis Adam, a prophétisé en ces termes: " Voici que le Seigneur est venu avec la multitude innombrable de ses saints, pour exécuter son jugement sur tous, et convaincre tous les pécheurs de toutes les œuvres d'impiété qu'ils ont commises et de toutes les paroles criminelles qu'ils ont proférées contre lui. "(...)



Commentaire :
Saint Jude promet l'enfer aux mauvais chrétiens débauchés et blasphémateurs. Nous ne pouvons que faire comme lui, vis-à-vis des gnostiques actuels que je viens de décrire. Ces personnes ayant un cœur dur et étant complètement habituées au péché mortel, seule la crainte de l'enfer peut les faire changer. Il est donc excellent de leur parler de l'enfer et de leur faire peur, car l'enfer pour ces gnostiques est un grave danger auquel ils sont exposés. Et ce n'est pas leur dévotion isiaque des premiers vendredis ou des premiers samedis du mois qui pourra les protéger.(4) Au contraire, cela rajoute des sacrilèges à expier.

Saint Jude :
"Pour vous, bien-aimés, souvenez-vous de ce qui vous a été annoncé d'avance par les apôtres de Notre Seigneur Jésus-Christ.
Ils vous disaient qu'au dernier temps il y aurait des hommes moqueurs, vivant au gré de leurs convoitises impies, gens qui provoquent des divisions, hommes sensuels qui n'ont pas l'esprit."

Commentaire :
Nous ne sommes pas à la fin du monde, car nous ne sommes que dans l'Église de Sardes, probablement vers la fin de celle-ci, mais nous sommes dans les derniers temps. Les blasphémateurs moqueurs, annoncés dans les prophéties, sensuels et sans esprit, nous les côtoyons tous les jours. Les non-gnostiques qui feront l'effort d'apprendre la langue des oiseaux en feront l'expérience avec moi. Je vous conseille d'apprendre cette langue, c'est absolument indispensable à notre époque. Cela pourra vous sauver la vie, vous sauver d'un mauvais mariage, éviter que vous retrouviez vos enfants ayant perdu la foi, après avoir été dans une école catholique, sans que vous sachiez pourquoi. Cela pourra vous faire comprendre qui est dangereux et qui ne l'est pas, au plan politique, comprendre la philosophie, les œuvres littéraires, les auteurs actuels, les prêtres et évêques, la crise de l'Église.

Je vous conseille instamment de scolariser vous-mêmes vos enfants, si vous êtes des chrétiens non-gnostiques et si vous voulez qu'ils conservent l'amour de Jésus et la pureté.

Saint Jude :

"Pour vous, biens-aimés, vous édifiant vous-même de votre très sainte foi, et priant dans le Saint Esprit, conservez-vous dans l'amour de Dieu, attendant la miséricorde de Notre-Seigneur Jésus-Christ, pour la vie éternelle."

Commentaire :
Il faut garder la paix, l'espérance et l'amour de la Trinité chrétienne non gnostique. 

Saint Jude :
"Il en est qu'il faut confondre comme déjà séparés de vous."

Commentaire :
Nous devons dénoncer les méchants et les confondre. C'est pour cela que je continue à enseigner les symboles et la langue des oiseaux sur mon blog. C'est uniquement par ce biais que nous pourrons confondre les menteurs et les pédophiles hypocrites, particulièrement ceux qui ont infiltré l'Église. C'est par la connaissance de la symbolique que nous pourrons savoir si nous avons à faire à un gnostique ou non car les gnostiques signifient tous leur appartenance à la gnose par des symboles... sachant que parfois, si une personne n'est pas gnostique, on fait des symboles pour elle, à sa place, en lui demandant de mettre telle image, ou bien en lui conseillant de mettre tel titre, telle phrase, dans un document... Les personnes non gnostiques font également involontairement des symboles, comme cela a été mon cas dans le passé, en raison de la culture gnostique dans laquelle elles vivent, qui leur donne des automatismes, des associations de pensée, des tournures de phrases. Donc il ne faut pas non plus mettre trop vite une étiquette de gnostique sur quelqu'un. Il faut rechercher plusieurs exemples de symboles qui ne peuvent pas être fortuits, avant de condamner une personne.

Saint Jude :
"D'autres, sauvez-les en les arrachant au feu; pour les autres, ayez-en pitié, mais avec crainte, haïssant jusqu'à la tunique touchée par la chair."

Commentaire :
Saint Jude demande aux chrétiens d'essayer d'arracher de l'enfer ceux qui sont en danger d'y tomber. C'est un des buts de ce blog, qui voudrait contribuer à sauver des gnostiques. L'apôtre dit que pour ceux qui refusent de se convertir, il faut se garder de toucher jusqu'à leur tunique. Cela signifie qu'il ne faut pas avoir de relations amicales avec les gnostiques endurcis dans le péché grave.

Saint Jude :
"A celui qui a le pouvoir de vous préserver de toute chute et de vous faire paraître irrépréhensibles et pleins d'allégresse devant le trône de sa gloire, à l'unique Dieu, notre Sauveur, par Jésus-Christ, notre Seigneur, soient gloire, majesté, force et empire depuis l'origine, et maintenant, et dans tous les siècles ! Amen"

Commentaire :

Dans l'Apocalypse, ch.III, v. 4 et 5, Jésus dit, pour notre époque : "il y a à Sardes quelques personnes qui n'ont pas souillé leurs vêtements. Ceux-là marcheront avec moi en vêtements blancs, parce qu'ils en sont dignes. Celui qui vaincra sera revêtu de vêtements blancs. Je n'effacerai point son nom du livre de la vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges."

C'est Jésus qui nous donnera la force de vaincre le mal de cette époque car il nous a enseigné : "Sans moi, vous ne pouvez rien faire". 

Saint Jude, s'élevant au-dessus des péchés des gnostiques de son époque, est rempli de joie et de confiance et spontanément, finit la lettre en louange, dans un mouvement d'amour de Dieu. Nous devons, à son exemple, ne pas nous laisser asphyxier par les miasmes gnostiques et toutes les ordures que nous sommes forcés de remuer pour démasquer les méchants et pour apprendre la langue des oiseaux. Nous devons nous reposer fréquemment l'âme par la prière confiante et la joie, en pensant au ciel avec Jésus et les saints. 

Jésus nous fera saints et nous emmènera directement avec lui au ciel, sans passer par le purgatoire, si nous lui demandons humblement cette grâce avec confiance. En effet, il a dit : 
« Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait » et « Soyez saints, car moi, le Seigneur, votre Dieu, je suis saint » (Lévitique XIX,1), donc nous savons que c'est sa volonté que nous allions au ciel directement. Mais il a dit également : "Tout ce que vous demanderez dans votre prière, croyez que vous l'obtiendrez, et vous l'obtiendrez" (Marc XI, 24). Et Saint Jean nous confirme :  "Nous avons l'assurance que Dieu nous exauce pour tout ce que nous lui demandons selon sa volonté."’(I Jean, V-14). Notre joie doit donc être dans la certitude que nous posséderons le bonheur du ciel après notre mort, par la miséricorde de Dieu. Si l'on nous annonçait que, dans quelques années, nous serions un prince ou une princesse, nous parlerions à Dieu amoureusement en face, nous aurions un bonheur parfait et que ce bonheur serait éternel, ne serions-nous pas joyeux ? N'exulterions-nous pas ? Jésus et Saint Jean nous l'annoncent, nous le promettent, à la condition que nous voulions toujours faire la volonté de Dieu : obéir à ses commandements et à la loi d'amour de l'évangile.

Notes :

(1) il est possible que l'homme de cette image symbolise Jésus, en symbolique kabbaliste, car il est dans le coin en bas à gauche de l'image, correspondant à Hod, dans l'arbre de vie, et Jésus est souvent assimilé à Satan, dans l'imagerie. Je ne suis pas assez experte en symboles pour le savoir avec certitude. Quel que soit le symbole de cet homme, il représente bien les faux chrétiens dont Jude parle dans son épître, lesquels font ce signe avec la main, nous l'avons vu dans l'article sur le kabbaliste Jean-Paul II.


(2) "Beaucoup sont appelés et peu sont élus" est une phrase mal traduite, en langue des oiseaux, me semble-t-il, car en cette langue, le mot "beaucoup" symbolise Jésus et les chrétiens non gnostiques et "appeler" peut se lire "A-pelé". Jésus est comparé à un fruit qu'on pèle, en langue des oiseaux. C'est une allusion aux messes sacrilèges. Le A symbolise Dieu, comme nous l'avons déjà étudié (faire ctrl F+ Aleph dans ce lien). Je n'ai pas encore étudié "peu", en langue des oiseaux. 
Saint Paul dit dans l'épître à Timothée (I Tim II,4) : "c'est la volonté de Dieu que tous les hommes soient sauvés." Donc Jésus, à mon avis, a dit : Tous sont appelés mais peu sont élus, ou tout au moins c'était le sens de sa phrase. En effet, il est de foi que Dieu n'a créé personne en vue de l'enfer. La prédestination à l'enfer n'existe pas.


(3) La pédophilie est répandue dans toutes les obédiences, qu'elles soient gnostiques catholiques conciliaires ou gnostiques catholiques traditionnelles. En attendant que je puisse dénoncer les pédophiles que je connais, je demande aux parents de ne confier leurs enfants à aucun prêtre, même pour quelques minutes, même si vous le trouvez très saint et très charismatique. Faites vous-même l'école et le catéchisme à vos enfants.



(4) Toutes les apparitions sont sataniques-isiaques. Je le prouverai peu à peu. 

En attendant, on peut lire sur Fatima, ayant introduit la dévotion des premiers samedis du mois : 


et sur les autres apparitions en général, dont celle de Paray le monial, ayant introduit les premiers vendredis :


Pour ce qui concerne le Sacré-Cœur, la notion même de Sacré-Cœur est un symbole alchimique kabbaliste de Satan, expliqué par René Guénon, en langue des oiseaux. Je ferai un article.