mardi 31 octobre 2017

Fabriquer Horus ? Comment les mensonges de la kabbale sont démontés par l'Apocalypse. Raisons de garder l'espérance. La religion chrétienne va avoir un regain.

Photographie extraite du clip vevo 
"rue de la paix" de Zazie.

15/11/2017. 
Isis-Horus-Satan, symbolisée par la femme de cette photo, symbolisée également par l'embryon du début du clip, baignant dans une lumière bleue, et par la femme du clip flottant dans une éprouvette, est décrite dans cette chanson en langue des oiseaux comme étant en fin de processus de fabrication de sa puissance divine, par l'alchimie des messes sacrilèges. Cette image est le symbole de la puissance grandissante d'Isis-Horus-Satan, "construit(e)", "fabriqué(e)" par le culte sacrilège.

La kabbale affirme en effet que le sacrilège des messes kabbalistes "alchimiques" fabrique un Dieu satanique très puissant, Horus. Horus est symbolisé indistinctement par une femme isiaque très puissante, comme c'est le cas dans ce clip, ou par un jeune homme, comme on peut le voir dans la statue de la colonne de la place de la Bastille, ou par un androgyne ou par un enfant, garçon ou fille, généralement placé dans une image tripartite, au centre, entre une mère isiaque et un père symbolisant Jahvé par son habillement ou son physique. 

La kabbale affirme en langue des oiseaux qu'Horus arrivera à prendre la place de Jahvé, grâce à l'énergie qu'Isis pompe dans les hosties consacrées, mises à fondre dans le calice de sang isiaque lors les messes sacrilèges. Toute la kabbale est bâtie sur ce mensonge d'un diable isiaque évolutif, devenant progressivement puissant comme Dieu et s'appelant ensuite Horus(1), une fois qu'il est arrivé à la fin de son évolution.

Le sacrilège sur les hosties consacrées ne donne aucune puissance au démon, la kabbale ment. Le démon isiaque possède uniquement la puissance que Dieu permet qu'il ait, puissance variable selon les siècles, pour éprouver la fidélité des hommes.  


Les prophéties de l'Apocalypse détruisent les mensonges de la kabbale

Ce mensonge d'un diable devenant progressivement plus puissant grâce au sacrilège a été détruit à l'avance par l'Apocalypse puisque l'action de la kabbale dans l'Église ainsi que les suites de cette action, ont été décrites par Jésus à Saint Jean l'évangéliste, en l'an 100, au moment où Jésus a dicté l'Apocalypse à Saint Jean, avant que n'existe le culte gnostique et avant que l'Église ne soit infiltrée


Le fait que Jésus ait vu à l'avance le travail de la kabbale, décrit dans les églises de Pergame, Thyatire et Sardes, puis en Laodicée, le fait qu'il ait vu et décrit avec précision les événements historiques liés à ces périodes, événements décrits dans les sceaux (un sceau par église, dans l'ordre), nous montre qu'il maîtrise l'histoire de l'Église et n'est pas débordé par l'évolution catastrophique actuelle du clergé et des fidèles.

Dieu permet momentanément cette prise de pouvoir kabbaliste pour nous éprouver, parce que ne doivent entrer au ciel que ceux qui ont voulu et aimé le bien pour lui-même et non en raison des avantages et du bonheur qu'il procure. Jésus permet donc que les justes n'aient la plupart du temps aucun avantage terrestre à le suivre. 


Garder  l'espérance : le Saint Pape

L'expression "garder l'espérance" pourrait s'interpréter en langue des oiseaux comme "garder l'espérance en Isis", car "espérance" signifie Isis en langue des oiseaux. Pour les nouveaux, sachez que je ne parle pas en langue des oiseaux, dans ce blog, sauf exception rarissime, et dans ce cas, je l'écris au début de l'article. 

La façon exacte dont se sont réalisés les sceaux et les prophéties jusqu'à présent nous garantit à 100% l'arrivée du Saint Pape non gnostique de Philadelphie. Son règne est absolument certain car Jésus a solennellement affirmé dans le dernier chapitre de l'Apocalypse que que chaque mot de l'Apocalypse se réalisera. La réalisation à la lettre de l'Apocalypse jusqu'à présent est une preuve que Dieu n'a pas perdu de sa puissance. L'arrivée du Saint Pape interviendra facilement. Il suffira d'une conversion épiscopale, d'un sacre épiscopal et que cet évêque courageux non gnostique prêche, démasquant la kabbale du Vatican. Ce Saint Pape n'habitera peut-être pas au Vatican, au début. 

Pas de scrupule de schisme

Il n'y aura aucun scrupule de la part des fidèles non gnostiques à faire un soi-disant "schisme" avec les autorités kabbalistes en poste, car ils verront clairement qu'ils ont été trompés d'une façon ignoble, que la hiérarchie actuelle n'a aucune légitimité, que la kabbale dure depuis des siècles dans l'Église et est coupable de tortures (inquisition), de blasphèmes, de calomnies, de sacrilèges (messes kabbalistes), d'homosexualité et de pédophilie. Tous les vrais chrétiens suivront sans hésitation ce Saint Pape, une fois qu'ils auront la connaissance claire de la situation. Ce Saint Pape bénéficiera de la continuité apostolique, malgré l'histoire peu reluisante des évêques kabbalistes qui l'auront précédé, car les évêques kabbalistes restent validement ordonnés, tout en étant sacrilèges. La gnose a pris toutes les précautions pour que la capacité à consacrer les hosties validement soit maintenue, afin de faire perdurer les sacrilèges. Le sacre de cet évêque non gnostique sera donc valide, même s'il a été fait par un gnostique, lui-même sacré par un gnostique.


Que se passera-t-il après l'Église de Philadelphie ?

L'Apocalypse nous enseigne que la papauté tombera de nouveau en décadence sous l'église de Laodicée et que les saints seront gravement persécutés par l'Antéchrist. Cependant, la victoire de Jésus à la fin de l'Église de Laodicée est assurée. Après la mort et la défaite de l'Antéchrist, ce ne sera pas la fin du monde, n'en déplaise aux kabbalistes hypocrites qui nous gouvernent depuis des siècles. Nous aurons un règne millénaire non gnostique (voir chapitres XIX, XX, XXI de l'Apocalypse)

Certains gnostiques défendent d'une façon gnostique le Règne millénaire, en disant en langue des oiseaux que ce sera le  règne d'Isis. Ce n'est pas de ce règne imaginaire isiaque, qui n'arrivera jamais, dont je veux parler. Je parle de ce que Jésus annonce à Saint Jean. Il annonce que les saints martyrs ressuscités gouverneront le monde pendant 1000 ans. L'Apocalypse explique que malgré ce miracle permanent d'être gouverné par des personnes ressuscitées, le monde du règne millénaire sera de nouveau séduit par le démon à la fin des mille ans et que la terre entière se liguera pour tenter de tuer les saints qui la gouvernent. Dieu fera alors tomber une pluie de feu, annoncée à la fois dans l'Apocalypse et dans une épître de Saint Pierre, et ce sera la fin du monde actuel et le jugement de chaque homme. Ce sera la victoire définitive de Jahvé sur le démon.

La destruction de la Rome kabbaliste nommée "la grande prostituée", interviendra à la fin de l'église de Laodicée, avant le règne millénaire. Elle est décrite au chapitre XVII de l'Apocalypse. Nous ferons un article sur ce chapitre qui dénonce la Rome gnostique et le culte kabbaliste actuel de manière très précise, par des symboles qui ne trompent pas.

Les prophéties de Jésus dans l'Apocalypse, décrivant notre période actuelle, la réalisation parfaite des quatre premiers sceaux, nous montre qu'il maîtrise la situation, qu'il avait prévu ce qui arrive et qu'il vaincra Isis-Satan. L'Apocalypse se réalisera à la lettre. 

Les gnostiques veulent être en avance sur leur temps. Je propose donc, pour être en avance sur son temps, de se convertir et de préparer la venue du Saint Pape et les conversions annoncées au sixième sceau par nos prières et la dénonciation de la gnose actuelle. 

Je cherche des gnostiques, convertis ou non, me donnant des leçons par email, pour m'expliquer les symboles et les croyances gnostiques. Cela me permettrait de mieux répondre à la gnose et m'éviterait de passer parfois plusieurs années à déchiffrer ce que croit la gnose, au travers des symboles. Si vous voulez m'enseigner, vous pouvez m'écrire anonymement pour proposer votre aide, à indominosperavi@gmail.com. Merci d'avance. Chaque explication devra être évidemment prouvée par des exemples sous forme d'images, de textes, de références gnostiques, afin que je sois sûre que le gnostique me dit la vérité et que je puisse prouver ce que j'affirme à mes lecteurs.

Note :

(1) Je me suis trompée quand j'ai dit dans des articles précédents qu'Horus symbolisait Jésus. Il symbolise au contraire le diable qui a soi-disant réussi à vaincre Jésus. Mais comme Horus est appelé également par les gnostiques : "Jésus", "Christ" et "Jahweh", termes ambivalents, en langue des oiseaux, il est difficile de comprendre de qui il s'agit quand on n'est pas initié. A présent, grâce à une étude plus approfondie de René Guénon et d'autres textes, je suis sûre de ne pas me tromper. Je vais essayer de corriger bientôt mes articles passés. Si, dans quelque temps, vous en voyez que j'ai oublié de corriger, n'hésitez pas à me les signaler. Merci.