jeudi 27 juillet 2017

La 3e guerre mondiale sera-t-elle due à la raréfaction du culte isiaque sacrilège ?


Image kabbaliste illustrant un site sur les règles féminines et faisant allusion au culte kabbaliste sacrilège de la voie humide. On remarque le point entouré d'un cercle, signe d'appartenance au courant kabbaliste. Le cercle est ovalisé, symbolisant ici la vulve isiaque.


Lorsque le temps des dénonciations nominatives sera venu, je publierai le sermon d'un ecclésiastique, en langue des oiseaux, expliquant que le culte kabbaliste de la voie alchimique dite "humide", c'est-à-dire le culte dans lequel le sang consacré par le prêtre kabbaliste est du sang isiaque, est un moyen d'éviter l'effusion de sang humain. 

La gnose kabbaliste actuelle dite "traditionnelle"  (voir explication de ce mot en langue des oiseaux)(1) affirme que si l'on célébrait partout le culte kabbaliste sacrilège de la voie humide, on éviterait les massacres, car Isis a besoin de sang. Si l'on refuse de consacrer en son "sang isiaque", alors c'est le sang humain qui va couler, affirment ces satanistes faussement chrétiens. Cet ecclésiastique a affirmé dans son sermon que la troisième guerre mondiale viendrait de la raréfaction du culte kabbaliste sacrilège de la voie humide, comportant du sang isiaque. 

Il faudrait que cet homme, pourtant très savant, révise son histoire. Les deux dernières guerres mondiales ainsi que les guerres précédentes ont eu lieu alors que le culte kabbaliste isiaque de la voie humide était généralisé. La révolution française a eu lieu alors que la majorité des français pratiquaient ce culte, à la suite du kabbaliste Louis-Marie Grignon de Montfort et de beaucoup d'autres faux saints, depuis le Moyen Âge. 

Étant donné le niveau d'instruction de celui qui a proféré cette ineptie, il est évident qu'il ne croit pas lui-même à ce qu'il affirme. C'est un discours de langue des oiseaux, fait pour endormir les gnostiques moins initiés que lui. La vérité est exactement l'inverse : les maux dont la société souffre depuis des siècles sont le fruit de l'immoralité kabbaliste, forgée, nourrie et entretenue par le culte kabbaliste sacrilège isiaque de la voie humide et les sermons immoraux en langue des oiseaux des prêtres hypocrites, jouant aux saints, pour mieux appâter la population.

Mais il y a cependant, un enseignement sous-jacent intéressant et très vrai, dans les propos de cet homme : il affirme de façon détournée que le démon isiaque est un vampire, a besoin de sang. On retrouve dans la gnose l'affirmation qu'Isis a absolument besoin de sang pour survivre, comme les vampires. C'est vital pour elle, je suppose soi-disant pour se sortir de l'enfer (en réalité parce que "Satan est homicide depuis le commencement", enseigne Jésus). Et donc si Isis-Satan ne peut faire les sacrilèges qu'il/elle veut avec les hosties consacrées, mélangées au sang isiaque, alors il faudra soi-disant nécessairement des massacres, comme autrefois, du temps des sacrifices humains faits en l'honneur d'Astarté.

Elle est vraiment sympa, la Môman isiaque (2). Les gnostiques suffisamment initiés savent qu'ils sont les sectateurs d'un démon sanguinaire et ils l'approuvent, tout en faisant semblant de croire qu'il est gentil et rempli d'amour, pour ne pas effaroucher ceux qui sont moins initiés. 

Les guerres sont le fruit de la gnose qui s'auto-détruit et assassine ses propres fidèles, parce qu'ils sont encore trop bons. Les gnostiques plus initiés veulent faire disparaître l'amour du bien et de la justice de la population. Il veulent faire disparaître les gnostiques "à l'esprit christique", selon l'expression du sataniste Anton Lavey, qui entravent le "progrès", c'est-à-dire, dans leur esprit, l'instauration de l'enfer isiaque sur terre. 

C'est ici qu'il faut relire le texte faussement attribué à Pike, sur la préparation de la 3e guerre mondiale. Ce texte, écrit par des francs-maçons maîtrisant la langue des oiseaux, est l'expression du solve coagula gnostique : de même que la gnose veut dissoudre Jésus-hostie (solve) dans le culte isiaque, pour forger soi-disant la puissance du démon (coagula), de même, elle considère le peuple comme une hostie. Les chefs de la gnose pensent que le peuple doit être dissous pour l'instauration du règne isiaque. La gnose est homicide. Elle aime le génocide. Les guerres sont toutes faites par des gnostiques franc-maçons. 

Pour les gnostiques à l'esprit christique qui viendraient à me lire, je vous assure qu'il n'y a pas une bonne gnose isiaque traditionnelle et une mauvaise gnose maçonnique. Je connais intimement la soi-disant bonne gnose traditionnelle, par certaines expériences que je raconterai, quand je lèverai mon anonymat et que je dénoncerai tout le monde. Je vous affirme que la soi-disant bonne gnose isiaque traditionnelle est pédophile, homosexuelle, méchante et criminelle comme l'autre. Sa bonté n'est qu'apparence et hypocrisie. Il n'y a aucune différence entre les deux gnoses, au plus haut niveau. Il y a d'ailleurs des francs-maçons ou de la sympathie vis-à-vis des francs-maçons dans la gnose isiaque. Les deux gnoses sont composées de satanistes sans scrupules qui se rendent parfois des services, même si la soi-disant bonne gnose isiaque fait semblant de combattre la franc-maçonnerie, pour tromper les moins initiés ou les non initiés véritablement chrétiens. Seuls ceux des fidèles gnostiques qui ont l'esprit christique croient encore qu'il y a une bonne gnose qui veut la justice dans le monde. Ils se font tromper par leurs mauvais pasteurs, qui se déguisent encore un peu pour eux et pour les chrétiens non gnostiques, bien que le déguisement disparaisse de plus en plus, par exemple avec la révélation de scandales pédophiles. 


(1) kabbalah = tradition, en hébreu
(2) Môman est un nom de langue des oiseaux signifant Isis-Ô.