lundi 20 mars 2017

La carafe, la cruche, le pot, la gourde, le verre, la bouteille, écervelé, la guitare, un orateur, un homme qui fait des discours, les noms Personne, Nemo, Marin, Marlin, Merlin, Bruce, symboles de Jésus ou son Père. Dory, et trouver, symboles d'Isis. Trouvères = troubadours kabbalistes.


Le carafé un mot composé de carafe et café, deux mots symbolisant Jésus.


Nous continuons le dictionnaire de langue des oiseaux :

caraph signifie brûler en hébreu. Carafe signifie Jésus. Une carafe d'eau est un symbole de Jésus-Graal rempli de l'eau-Isis (voir Guénon dans symboles de la science sacrée qui dit que Jésus est la coupe-Graal.) Jésus est dit "brûler" comme le phénix, dans le culte gnostique.


Jug signifie carafe en anglais.


Jésus est dit écervelé, car le culte gnostique veut lui enlever sa cervelle. Le cerveau est le même symbole que le phallus, en gnose. (voir article sur le cerveau, symbole de Jésus.)


Ces horribles récipients symbolisent Jésus. Noter le nez rouge de l'homme, symbole phallique.


Nous avons déjà vu précédemment que la cruche, le pot, était le symbole de Jésus. En fait, je pense presque tous les récipients contenant un liquide le sont car la bouteille, la coupe et le verre (= ver de terre, towla 'et en hébreu) le sont aussi. Le liquide est isiaque et le récipient est Jésus. 

Voici ce que dit cet article expliquant en langue des oiseaux (qu'il nomme langue imagée) l'expression rester en carafe.

Je mets en orange mes explications et les mots dont je sais qu'ils symbolisent Jésus en langue des oiseaux, en bleu le ou les mots symbolisant Isis. Je souligne les expressions dont je sais qu'elles appartiennent très probablement à la langue des oiseaux mais que je n'ai pas encore eu le temps d'étudier :

"Être frustré, abandonné, oublié. Rester en plan. Ne plus trouver ses mots (pour un orateur).[ndlr : orateur = symbole de Jésus qui est le Verbe]
Origine
Notre langue imagée aime bien les récipients divers. La preuve ?
« Dans un groupe, il est fréquent que la gourde ou la cruche reste en carafe, surtout si, en plus, elle traîne des casseroles. »
Mais pourquoi une carafe, ici ? 


Cette expression est née à la fin du XIXe siècle.
On peut penser que celui qui reste en carafe, abandonné, se retrouve comme une cruche, comme un imbécile, le sens ayant alors glissé d'un récipient ventru à un autre.


Mais il faut aussi savoir qu'en argot, apparu un peu avant notre locution, le mot 'carafe' a désigné la bouche ("fouetter de la carafe", c'était avoir mauvaise haleine), celle-ci étant un récipient également destiné à contenir -même si c'est très temporairement- des liquides divers.
Or, le premier sens de l'expression s'appliquait à l'orateur, qui ne trouvant plus ses mots, restait bouche bée. Et c'est ensuite, par extension, qu'on serait passé de l'orateur qui reste en plan, à une personne quelconque dans le même état, puis à celle qui est abandonnée, oubliée.
Exemple
« Ribouldingue était navré de laisser sa boule-de-neige [son épouse de couleur] en carafe, mais l'intérêt de l'association nécessitant le sacrifice, il s'y résigne. »
L'épatant - 1909


« − Oui, fait le petit gros [à ses camarades] (...) fallait nous avertir...

− Si je l'avais fait, dit La Commande (...) vous vous seriez dégonflés. Et je ne voulais pas être seul dans le bain (...) on serait restés en carafe dans le bois de Saint-Cloud, avec la bagnole ! »
Paul Vialar - Clara et les méchants
Compléments
Au début du XXe siècle, chez les aviateurs [ndlr : métier souvent attribué à Jésus], "tomber en carafe", c'était tomber en panne." (fin de citation)


carafe/bouteille- guitare - croix, avec les initiales Elvis Jesus, nom d'une collection de mode. On voit trois symboles associés : la carafe-flacon, la guitare et la croix. Ce sont trois symboles de Jésus. 

La guitare est un instrument symbolisant Jésus (article suivra)









Citation de la Bible massorétique à l'origine du mot carafe en langue des oiseaux :


Lorsqu'un parent prendra un mort pour le brûler (Caraph) Et qu'il enlèvera de la maison les ossements, Il dira à celui qui est au fond de la maison : Y a-t-il encore quelqu'un avec toi ? Et cet homme répondra : Personne. . . Et l'autre dira : Silence ! Ce n'est pas le moment de prononcer le nom de l'Eternel. 
Amos VI, bible massorétique kabbaliste. 

Ma vulgate met, à la place du mot "personne" : "c'est la fin.", ce qui donne un autre sens au texte.
Le mort est un symbole de Jésus. Le mot Personne également.
Le mot personne signifie Dieu en langue des oiseaux. Il y a de nombreux jeux de mots avec personne. La Bible massorétique a trafiqué le texte pour dire que Dieu s'appelle personne et elle a diffusé cette notion en langue des oiseaux. 

Tous les personnages de film, BD, livres qui s'appellent Nemo, (nemo = personne en latin), sont un symbole de Jésus. 

Ex : le poisson Nemo, le capitaine Nemo dans Jules Verne, 20 000 lieues sous les mers

Jules Verne fait partie des auteurs officiellement reconnus par Richard Khaitzine comme écrivant en langue des oiseaux (voir onglet)

Voici la liste des comptes facebook nommée Nemo Jesus (une soixantaine). Ils témoignent de la façon dont est répandue la langue des oiseaux dans la société mondiale. Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir et vous verrez que les pays musulmans ne sont pas en reste.















Affiche du film Nemo. Jésus est Nemo, de couleur orange (couleur le symbolisant). Isis est le poisson bleu.

Remarquez que Nemo est un poisson clown. Le clown est également un symbole de Jésus, en langue des oiseaux

Le poisson bleu symbolise Isis nommée Dory. C'est un poisson chirurgien (allusion à la castration). Nous avons déjà vu que le bleu était une couleur isiaque

Nemo a la nageoire atrophiée (allusion à l'émasculation symbolique du culte cybélien). 

Le papa de Nemo (Jahvé) est un poisson clown qui s'appelle Marin ou Marlin (Merlin, Marlin et Marin sont des noms symbolisant Jésus ou Jahvé). 

Le O de Nemo a un poisson au centre. C'est une variante du signe de Ré-soleil (point central-Jésus entouré du cercle Isis) symbolisant Jésus dans le culte gnostique.


Dans cette image c'est le D, symbole phallique de Jésus, qui est ouvragé (voir dictionnaire, lettre D) Cette image fait sciemment le parallèle entre le poisson Nemo et Jésus.


Trouver Jésus est la traduction du titre. Richard Khaitzine enseigne au tome 1 de la langue des oiseaux que trouver veut dire trouer et est une allusion sexuelle. Il dit en langue des oiseaux que les trouvères du Moyen Âge s'appelaient ainsi parce qu'ils voulaient "trouer" Jésus. 

Le mot "trouver" est très employé en kabbale, de façon blasphématoire, pour signifier le viol que le culte de Cybèle veut opérer sur Jésus. 

Le requin, nommé Bruce, symbolise Dieu le Père qui lutte souvent contre son fils ou contre lui-même, dans les films. C'est le plus grand des trois requins qui attaquent Marlin et Dory. Voir article sur le requin, symbole de Jahvé.




Légende : j'ai trouvé Satan. Satan est Jésus ou Jahvé, en langue des oiseaux kabbaliste. La kabbale appelle Jésus ou son Père, Satan, alors que ce sont eux qui adorent Satan, et ils le savent très bien. Ils se mentent à eux-mêmes, aussi ils ne méritent pas d'être éclairés et iront pour la plupart éternellement en enfer. C'est Jésus qui le dit, quand il affirme que peu d'âmes seront élues, même si beaucoup d'entre elles sont appelées. 

Il faudrait que les gnostiques réalisent qu'ils haïssent bêtement un Dieu qui est mort pour leur prouver son amour et les sauver. Il faudrait qu'ils réalisent que c'est Jésus qui dispose des grâces liées à son sacrifice et qu'il n'est pas possible de subvertir ces grâces par le culte sacrilège, comme ils affirment le faire. 

Gnostiques, cessez de faire confiance dans les mensonges qu'Isis vous raconte et dans les fausses apparitions qu'elle fait. Vous êtes naïfs de croire en ce qu'elle vous dit. Jésus a dit que Satan mentait. Croyez Dieu, quand il vous affirme une vérité. Il vous aime. C'est votre créateur. Un créateur aime ses créatures et veut les conduire à la fin pour laquelle il les a créées : le bonheur infini, divinisés, en union avec lui. Satan-Isis-Moloch a donné suffisamment de preuves de sa cruauté et de sa rouerie depuis la création du monde pour que vous puissiez vous méfier de ce qu'il/elle vous dit. Ce n'est pas très compliqué de le voir. Réalisez que vous êtes conditionnés par la propagande qu'on vous fait et par votre entourage et libérez-vous des a priori faux qu'on vous a inculqués dès l'enfance.





Un téléphone symbolise Jésus car le mot tel signifie monceau de ruines, tas, en hébreu massorétique. 

Jésus est une ruine, un tas en langue des oiseaux. 

Certaines personnes disent tata au lieu de caca, pour signifier Jésus. Le mot tel est extrêmement répandu pour signifier Jésus, dans les discours de la kabbale chrétienne. 

Le proverbe Tel est pris qui croyait prendre est un proverbe kabbaliste en langue des oiseaux, signifiant : "Jahvé est pris et envoyé en enfer, lui qui croyait prendre Isis-Satan pour l'envoyer en enfer." Cette affirmation est un mensonge sans fondement, comme tout ce que la kabbale inculque au peuple, depuis le Moyen Âge. Il est impossible que Dieu ait sa puissance annihilée, sinon, cela signifie que sa Puissance n'est pas immuable, et si la puissance de Dieu n'était pas immuable, Dieu ne serait pas immuable, donc ne serait pas l'Être premier, donc ne serait pas Dieu et n'aurait pu nous créer et les gnostiques n'existeraient pas et ne seraient pas en train de blasphémer.

Sur internet, il existe des centaines de vidéos où les gens s'amusent à détruire un téléphone portable tout neuf. Ils veulent symboliser ainsi qu'ils participent au grand jeu blasphématoire mondial et qu'ils veulent détruire le pouvoir de Jésus. 






Ce poisson est si cru. C'est trouver Nemo, dit cette image. 

Le point d'exclamation, associé souvent aux représentations du culte gnostique sacrilège, symbolise  soit Jésus qui est mis la tête en bas, soit Isis (barre verticale) sur le point (Jésus). Je ne sais pas encore avec certitude.

Cet indien en turban à la peau noire s'appelle capitaine Nemo. Il symbolise Jésus. Le capitaine Nemo meurt noyé à la fin du roman de Verne pour signifier Jésus qui "meurt" noyé en Isis-Cybèle, lors du culte sacrilège.


L'homosexualité de Nemo est une allusion à l'un des nouveaux rites du culte gnostique, instauré dans les années 70, symbolisé par l'homosexualité de Jésus avec son Père (voir article sur l'alchimie, deuxième partie).



Légende : Trouvé Nemo et ses testicules. Allusion claire au rite cybélien et à l'émasculation symbolique réalisée par la fraction de l'hostie. Voir article alchimie.




Celui qui dit mon nom est personne symbolise Jésus ou Jahvé. 

Je sais que Ulysse est également utilisé en symbolique gnostique, à ce propos, car il a dit au cyclope qu'il était Personne. Le Cyclope est Jahvé et Ulysse, je ne sais pas encore avec certitude. Je n'ai pas eu le temps d'étudier. C'est soit Lucifer, soit Jésus.