samedi 21 mai 2016

Le film gnostique la résurrection du Christ - Le sacrilège est-il puissant pour booster Lucifer-Satan ?


Article initialement publié le 15 mai 2016 et remanié le 21 mai, pour donner davantage de précisions.

De nombreux livres gnostiques sous-entendent en langue symbolique que Jésus ressuscité n'est en fait pas Jésus mais Lucifer-Satan. Mais d'autres documents gnostiques récents sous-entendent clairement qu'ils croient en fait tous en la Résurrection. Après avoir brouillé les pistes, la gnose tend actuellement à rétablir la vraie foi dans le monde car elle a besoin que les gens aient la foi pour réaliser ses plans. Je pense que cette orientation actuelle, même si elle faite dans un mauvais esprit, peut avoir un bon effet et va être utilisée par Jésus pour sauver plus facilement les hommes de bonne volonté. 

Le film gnostique la Résurrection du Christ qui vient de sortir affirme aux hommes qu'ils doivent croire en deux résurrections : la Résurrection historique de Jésus avec son corps glorieux et la "résurrection" progressive de Lucifer-Satan, entendue non comme la résurrection d'un corps mais comme la libération du diable de l'enfer et son ascension au ciel, à la place de Dieu. La gnose croit en effet, avec Hermès Trismégiste, que ce qui est en bas (le démon, Lucifer-Satan) peut prendre la place de ce qui est en haut (Jésus, la Trinité catholique). Ce film affirme par un jeu de symboles que Lucifer-Satan peut "ressusciter" lui aussi en sortant de l'enfer grâce à Jésus et à la religion catholique. Comment ? Toujours de la même façon, en faisant des sacrilèges sur des hosties. 

Le titre du film est donc volontairement ambigu. Il affirme ouvertement la Résurrection de Jésus et de façon cachée celle de Satan-Lucifer. Le Jésus représenté dans le film est le véritable Jésus, ce n'est pas Lucifer-Satan. Mais dans l'esprit du film, le titre la résurrection du Christ s'applique à Lucifer-Satan, Satan étant appelé Christ par la gnose. Dans mon étude, je parlerai plus en détail de ce film et je montrerai certains de ses symboles et de ses messages. 

Le sacrilège est-il puissant pour booster Lucifer-Satan ?

La gnose s'évertue à répéter de multiples façons que les gens doivent croire en la puissance du sacrilège pour terrasser le seul vrai Dieu catholique. Cette conception de la puissance du sacrilège est entièrement inventée et ne repose sur aucun fondement théologique. Elle est entièrement fausse :  voir arguments de la question n°4 à un gnostiqueQuand on étudie l'ancien testament, on voit que les sacrilèges n'ont jamais détruit la puissance de Dieu. Par contre, ils ont régulièrement suscité sa colère et entraîné des punitions terribles. La gnose rétorque à cet argument que c'était parce que les sacrilèges ne s'exerçaient pas sur des hosties. Mais selon les menteurs professionnels de la gnose, le fait d'avoir la possibilité de toucher Dieu-hostie donnerait aux hommes et à Satan un pouvoir plus grand sur Dieu. 

La preuve que la gnose utilise pour "prouver" le pouvoir du sacrilège est que Jésus ne punit pas le monde. L'absence de réaction de Dieu est continuellement moquée de façon symbolique dans de multiples chansons, livres, films, etc. Mais ce que les gens oublient, c'est que Jésus lui-même, au cinquième sceau de l'Apocalypse (qui correspond à l'Eglise de Sardes et à notre époque), a prévenu qu'il resterait très longtemps sans réagir. Il prévient que les justes soupireront et diront : Seigneur, quand allez-vous intervenir ? Le silence de Jésus n'est donc pas une preuve de son impuissance mais une preuve qu'il continue de suivre son plan initial, comme il l'a annoncé à saint Jean dans l'Apocalypse. En réalité, le sacrilège n'a aucune puissance, si ce n'est d'envoyer ceux qui y participent en enfer. Les gnostiques vivent dans une illusion permanente à ce sujet. Ils se racontent une histoire qu'ils ont inventée et ils s'auto-suggestionnent mutuellement pour se faire croire qu'elle est vraie, sans aucune autre preuve que la progression de la gnose dans la société. Mais cette prise de possession de la société et de l'Eglise par la gnose était prévue par Jésus et est fort bien décrite dans l'Eglise de Sardes. A l'époque de Noé, seulement huit personnes étaient restées fidèles à Dieu, ce qui ne l'a pas empêché de montrer sa puissance en envoyant le déluge.

Pour que les gens croient en la soi-disant puissance du sacrilège, il faut qu'ils croient que Jésus est vivant et réellement présent dans les hosties (1). C'est pourquoi le film affirme que Jésus est bien vivant et ressuscité. S'il est très réconfortant pour les justes de voir à quel point les gnostiques ont peur de Jésus, croient en sa résurrection et sont obsédés par l'éventualité d'une punition, je n'ai par contre pas trouvé le film très convaincant pour les gnostiques. 

Comme dans tous les discours gnostiques, il y a beaucoup de blasphèmes et d'affirmations non prouvées. Beaucoup de haine non fondée... Mis à part le fait que Lucifer dit qu'il estime qu'il été mis en enfer injustement et qu'il ne veut que le bonheur des peuples. Si la gnose veut prouver qu'elle travaille au bonheur des peuples en tuant et en torturant l'humanité, elle échouera. Il faut vraiment avoir été conditionné à croire en la bonté de Lucifer-Satan depuis son enfance pour y croire encore. A l'image de ce démon, la gnose n'est que haine et n'inspire que répulsion. 

Il me semble que ce film sert Jésus beaucoup plus qu'il ne le combat. Il affirme la Résurrection de Jésus sans prouver de façon convaincante pourquoi il faut le haïr. Comment voulez-vous prouver de façon plausible que celui qui est mort pour sauver les hommes est méchant ? C'est impossible. C'est pourquoi la gnose dit très souvent que Jésus est idiot. Mais dire que le créateur de l'univers est idiot et également très peu convaincant. Il suffit d'étudier la complexité de la création pour voir l'intelligence de Jésus et de la Trinité catholique. 

Les gnostiques se démènent pour faire de la publicité à ce film en pensant faire avancer leurs affaires et ils font le contraire. Que le Saint Esprit éclaire le monde sur les mensonges de la gnose et utilise le mal qu'elle fait pour convertir les hommes de bonne volonté.

Note :
(1) Voici un petit extrait de l'article sur les miracles eucharistiques, expliquant théologiquement pourquoi Jésus ne peut plus souffrir :

Jésus ne souffre plus depuis sa mort. Il est ressuscité le dimanche de Pâques avec un corps glorieux et l'une des propriétés des corps glorieux est l'impassibilité, c'est-à-dire l'impossibilité de souffrir. La présence de Jésus dans les hosties est une présence avec son corps glorieux. Il est donc impossible que Jésus souffre actuellement, quel que soit le traitement que l'on fait subir à l'hostie. C'est pour cela que la volonté des gnostiques d'augmenter les sacrilèges, même si elle arrivera peut-être un jour à exécution, ne nuira absolument en rien à Jésus, même si le monde entier faisait des messes noires. Jésus ne souffrira plus jamais... Ce qui fait beaucoup rager les gnostiques.