vendredi 8 avril 2016

Les gnostiques iront-ils en paradis parce qu'ils se sont trompés de bonne foi ? Un gnostique menteur peut-il mentir en croyant bien faire ?






la vipère, symbole du menteur  et un des nombreux symboles d'Isis-Lucifer


Un menteur peut-il être de bonne foi ? Un criminel peut-il faire des crimes en croyant bien faire ? Un homme ou une femme sacrilège peuvent-il faire des sacrilèges en croyant qu'ils font une bonne action ? Je me pose ces questions depuis maintenant presque un an car je suis inquiète pour l'âme de mes gnostiques. N'ayant pas le pouvoir de lire dans les âmes, je ne peux répondre avec certitude pour chacun d'entre eux, mais la Bible donne des indications intéressantes.


Les gnostiques ont une certaine bonne foi

Jésus avertit ses apôtres que les persécuteurs tueront les chrétiens en pensant rendre gloire à Dieu

Dans l'Ancien et le Nouveau Testament, Dieu dit que les hommes se laissent égarer par les prodiges démoniaques et qu'ils vont au culte de Baal ou de la Bête à cause de ces prodiges.

Il y a donc une certaine bonne foi chez les gnostiques.



La bonne foi des gnostiques est cependant insuffisante pour préserver leur âme du péché mortel.

Jésus dit que beaucoup sont appelés mais peu sont élus

Dans l'Apocalypse, Dieu dit que la Bête et ses adorateurs vont en enfer éternel et que peu de personnes à Sardes ont une robe blanche (c'est-à-dire que peu de personnes sont en état de grâce). 

Dans l'Ancien Testament également, les adorateurs de Baal sont présentés comme allant en enfer.

Cela signifie que Dieu considère que malgré les prodiges qui les égarent, les gnostiques (au moins le plus grand nombre) n'ont pas assez d'excuses pour être sauvés. Ils font des péchés mortels non seulement objectivement mais aussi subjectivement. C'est-à-dire qu'ils font des péchés graves (péchés mortels objectifs) en sachant que c'est grave et en voulant quand même les faire (péchés mortels subjectifs). Ils ne pourront donc pas présenter les excuses : 
- Lucifer m'avait enseigné que le mal était bien
- Je croyais qu'en récompense de mes sacrilèges, j'irai au ciel avec Isis. 
- Je croyais que les NDE - EMI étaient véritables
- J'ai cru que Michel Polnareff qui disait qu'on irait tous au paradis, tout en étant habillé d'une chemise à têtes de mort m'enseignait la vérité.





La plupart des gnostiques sont donc en danger de damnation éternelle car ils ont suffisamment d'éléments pour connaître la vérité. Je supplie donc ceux qui me lisent de ne pas continuer à avancer aveuglement et de réfléchir. Ils n'ont qu'une âme et qu'une vie terrestre. La réincarnation n'existe pas. Ont-ils réfléchi à ce qu'était l'éternité ? 

Il n'y aura plus de langue symbolique pour travestir les mots, après qu'ils seront morts. Ils sauront que la Vérité est Jésus et que la Vie est Jésus. Ils verront qu'ils ont choisi la mort et l'enfer éternel avec Lucifer qui n'est pas la lumière mais est le prince des ténèbres. Je les supplie de réaliser qu'Isis, malgré les airs de sainte qu'elle prend parfois et les prodiges altruistes qu'elle fait, est une sorcière tortionnaire et qu'ils sont en train de se jeter dans les bras du diable haineux et menteur. 

Ne dit-on pas que les pédophiles attirent les enfants avec des bonbons? Le démon fait avec les gnostiques comme les pédophiles font avec ces pauvres enfants. De même que les pédophiles s'apprêtent à torturer les enfants qu'ils appâtent avec des sucreries, de même le démon appâte les gnostiques avec ses prodiges et son aspect gentil pour ensuite les torturer éternellement.