mercredi 23 mars 2016

Notes complémentaires sur l'Eglise de Philadelphie dans l'Apocalypse - La période d'une demi-heure est le début de l'Eglise de Laodicée et ne correspond pas à Philadelphie - Prière d'Azarias encore d'actualité



La gnose actuelle se présente comme venant en partie des Chaldéens. On voit dans le livre de Daniel que dès l'ancien testament, les Chaldéens s'attaquaient aux adorateurs du vrai Dieu. La prière d'Azarias peut également être celle des chrétiens actuels qui n'ont d'autre Dieu que Jésus et qui rejettent Satan-Lucifer, dieu de la gnose. Même si certains chrétiens sont encore appelés au martyre (1), nous devons avoir confiance que Dieu interviendra quand le nombre des martyrs sera atteint. Dieu sauvera son Eglise en lui donnant un saint ou plusieurs saints papes(2), comme il a sauvé les trois jeunes gens dans la fournaise. Probablement que nous aurons plusieurs saints papes car les cinq premières périodes historiques de l'Apocalypse ont duré chacune plusieurs siècles. Il est donc peu probable que l'Eglise de Philadelphie ne dure que le temps d'un pontificat. Elle ne durera pas "une demi-heure" comme je l'ai dit précédemment par erreur, mais sûrement davantage (Voir les explications en note 3). 

Daniel III, 37-50
[Prière d'Azarias]
"Seigneur, nous sommes réduits à un plus petit nombre que toutes les nations, et nous sommes aujourd’hui humiliés sur toute la terre à cause de nos péchés. 
Et il n’y a plus actuellement ni prince, ni chef, ni prophète, ni holocauste, ni sacrifice, ni oblation, ni encens, ni endroit pour vous offrir les prémices, afin que nous puissions trouver votre miséricorde. Mais recevez notre cœur contrit et notre esprit humilié, comme un holocauste de béliers et de taureaux, comme l’immolation de milliers d’agneaux gras, qu’ainsi notre sacrifice paraisse aujourd’hui devant vous et qu’il vous soit agréable, car ceux qui ont confiance en vous ne sont pas confondus. 
Et maintenant nous vous suivons de tout notre cœur ; nous vous craignons, et nous recherchons votre face. Ne nous confondez pas, mais agissez envers nous selon votre douceur et selon la multitude de vos miséricordes. Délivrez-nous et donnez gloire à votre nom, Seigneur. 
Que tous ceux qui font souffrir vos serviteurs soient confondus ; qu’ils soient confondus par votre toute-puissance, et que leur force soit brisée ; et qu’ils sachent que vous, Seigneur, êtes le Dieu unique et glorieux sur toute la terre." 
Cependant les serviteurs du roi qui les avaient jetés dans le feu ne cessaient pas d’allumer la fournaise avec du bitume, de l’étoupe, de la poix et des sarments ; et la flamme s’élevait quarante-neuf coudées de haut au-dessus de la fournaise ; et elle s’élança et brûla ceux des Chaldéens qu’elle trouva près de la fournaise. L’ange du Seigneur descendit auprès d’Azarias et de ses compagnons dans la fournaise, et il écarta les flammes et le feu de la fournaise et il fit au milieu de la fournaise comme un vent de rosée qui soufflait et le feu ne les toucha nullement ; il ne les incommoda pas et ne leur causa aucune peine.

Note :
(1) Apocalypse VI, 9-11 (L'Eglise de Sardes, période actuelle de l'histoire de l'Eglise, est une période qui compte beaucoup de martyrs et qui dure assez longtemps)
Et lorsqu’il eut ouvert le cinquième sceau [de l'Eglise de Sardes], je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été tués pour la parole de Dieu, et pour le témoignage qu’ils avaient rendu. Et ils criaient d’une voix forte, en disant : Jusqu’à quand, Seigneur saint et véritable, différerez-vous de juger et de venger notre sang sur les habitants de la terre ? Et il leur fut donné à chacun une robe blanche, et il leur fut dit de demeurer encore un peu de temps en repos, jusqu’à ce que fût complété le nombre de ceux qui servaient Dieu comme eux et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux.


(2) Apocalypse III 7-10. (période de Philadelphie qui va suivre la période de Sardes où nous sommes actuellement)
Ecris aussi à l’ange de l’Eglise de Philadelphie : Voici ce que dit le Saint et le Véritable, qui a la clef de David, qui ouvre et personne ne ferme, qui ferme et personne n’ouvre. Je connais tes œuvres ; voici, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer, parce que tu as peu de force, et que cependant tu as gardé ma parole et n’as pas renié mon nom. Voici, je te donnerai de ceux qui sont de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont point, mais qui mentent [conversion de certains gnostiques] ; voici, je ferai qu’ils viennent et qu’ils se prosternent à tes pieds ; et ils sauront que je t’ai aimé [le (ou les) saint(s) pape(s) est particulièrement aimé de Dieu.] Parce que tu as gardé la parole de ma patience, moi aussi je te garderai de l’heure de la tentation, qui va venir sur l’univers entier, pour éprouver les habitants de la terre.

(3) Je me suis trompée dans un article précédent (que je viens de corriger) quand j'ai dit que Phildelphie durerait une demi-heure. En effet, la demi-heure à laquelle l'Apocalypse fait référence est celle qui suit l'ouverture du 7ème sceau de Laodicée et non du sixième sceau de Philadelphie, comme je le croyais : Apoc. VIII,1 :
Lorsque l’Agneau eut ouvert le septième sceau, il se fit dans le ciel un silence d’environ une demi-heure.
Cette demi-heure est donc une période qui suit l'Eglise de Philadelphie. Il s'agit probablement du temps de décadence de l'Eglise de Laodicée qui précédera les événements autour de la venue de l'Antéchrist, lequel n'est pas prêt de naître, contrairement à ce que certains gnostiques veulent faire croire. Il est absolument certain que l'Antéchrist n'est pas prêt de venir car il est certain que nous sommes dans l'Eglise de Sardes. Je le prouverai dans mon étude à venir.