vendredi 5 février 2016

Cannibalisme : Béatrice Dalle avoue avoir mangé de l'oreille humaine. Est-elle gnostique ? Civilisation gnostique satanique.











Lien vers la vidéo comportant cet aveu : 



Wikipédia nous apprend par ailleurs qu'elle a participé à des films glauques de sorcière, kidnappeuse d'enfant, lesbienne. Elle a joué le rôle d'une femme voulant arracher un enfant du ventre d'une femme enceinte dans un film d'horreur nommé à l'intérieur





Sa "présence animale crève l'écran" affirme Wikipédia. Elle s'est mariée en 2005 avec Guénaël Meziani (condamné à 12 ans de prison), alors qu'il était incarcéré à Brest pour viols et séquestration de son ancienne compagne. Elle divorce en 2013.


L'abbé de Tanoüarn soutenant Paul Sernine contre la théorie du complot dans la revue certitudes numéro 13 de janvier-février-mars 2003 nous apprend dans ce numéro que Béatrice Dalle a dit sans sourire qu'elle croit au Christ parce qu'il l'aide à croire en l'homme. Béatrice Dalle croit donc en quelqu'un.


Trois citations de Béatrice Dalle :

- Elle dit d'elle dans un article de Gala du 23 novembre 2015 : Je suis une rosière du 19ème siècle ! Quand j’aime, je ne bouge pas une oreille.

- Vous vous rendez compte, trois mille ans après, ce type en slip kangourou, on en parle encore. A propos de Jésus-Christ, Paris Match, 8 novembre 2007. 



Ce serait bien que les gnostiques se demandent si leur dieu est réellement un dieu d'amour ou bien si c'est un dieu de haine et s'ils travaillent au bonheur et à l'épanouissement de l'humanité et à leur épanouissement personnel en soutenant de telles personnes (au cas où Béatrice Dalle serait gnostique). 

Pour l'instant, je ne souhaite pas répondre définitivement à la question du titre de mon article. Mais si Béatrice Dalle était gnostique, il faudrait que les gnostiques qui viendraient à me lire révisent les fondements de leur certitude d'être dans le droit chemin. 


Comment réexaminer la gnose

Il faudrait éliminer des fondements de la croyance gnostique toute apparition ou voyage astral, puisque Dieu et le démon peuvent tous les deux apparaître et donner des sensations du type "voyage astral". Une apparition ou un voyage astral peuvent donc donner des visions, des sensations ou des révélations mensongères. 

Il faudrait uniquement réexaminer la justesse des fondements de la gnose en procédant par raisonnement philosophique et de bon sens en allant si besoin aux sources des textes sur lesquels les gnostiques s'appuient, dans le texte original si possible, en vérifiant la traduction des textes. Il faudrait repenser à l'histoire de l'humanité, à Moïse contre les mages d'Egypte, par exemple. Il faudrait étudier les mœurs des peuplades tuées par Josué sur l'ordre de Dieu : Dom Jean de Monléon nous apprend que des enfants étaient murés vivants dans les fondations des murs de leurs villes. La magie noire et la zoophilie étaient universellement répandues chez ces peuples qui consacraient leurs enfants et leurs biens au diable. 


Soutenir la gnose, c'est travailler à rétablir ce genre de civilisation satanique. 

La gnose veut en effet opérer une opération de reconquête du monde à Satan-Lucifer en le transformant comme avant la venue de Jésus et même comme le monde était plusieurs milliers d'années avant Jésus. Elle veut renouer avec ce qu'elle nomme la tradition primordiale. La tradition primordiale comporte les atrocités énoncées ci-dessus. La gnose pense que c'est uniquement en rétablissant ces traditions primordiales que le monde sera sauvé. Les gnostiques ont-ils envie que leurs petits-enfants soient immolés en sacrifice ? Ont-ils envie de vivre dans une société d'injustice, de violence, de sadisme et de haine? 


Comment peut-on être certain d'être aimé d'un dieu vampire, cannibale, tortionnaire, menteur, sadique, immonde ? Doit-on le croire sur ses bonnes paroles ? 

Comment un dieu si féroce peut-il ensuite se présenter comme un dieu d'amour dans l'au-delà ? N'y aurait-il pas une petite contradiction par hasard ? Les gnostiques sont-ils certains d'être aimés de leur dieu haineux et menteur ? S'ils n'en étaient pas aimés, ils risqueraient de découvrir trop tard ses intentions à leur égard, une fois qu'ils sont morts. Et si leur dieu leur a menti, ils ne pourront pas se réincarner pour recommencer leur vie. Ce sera trop tard. Ce sera le désespoir et la torture éternelle.