lundi 5 décembre 2016

Quelle sont les différences entre les martyrs chrétiens et les martyrs gnostiques ? Première approche de la troisième voie criminelle prêchée par une branche de la gnose



Martyr gnostique et martyr chrétien

- les deux sortes de martyrs sont aussi courageux.
- les deux sortes de martyrs aiment celui pour qui il meurent (Satan pour les gnostiques et Jésus pour les chrétiens).

- le martyr gnostique ment en disant mourir pour Jésus.
- le martyr chrétien dit la vérité en disant mourir pour Jésus.

- le martyr gnostique ne croit pas en les promesses de Jésus et veut rejoindre Lucifer.
- le martyr chrétien croit en les promesses de Jésus et veut rejoindre Jésus.

- le martyr gnostique meurt tué par ses frères gnostiques qui adorent le même "dieu" que lui, Satan. Il meurt par les directives des chefs de la gnose qui sont en contact direct avec le démon qui leur dit de le tuer. Cela ne le fait pas réfléchir à la fausseté de sa religion. 
- le martyr chrétien meurt par ses ennemis gnostiques.

- le martyr gnostique meurt pour un démon qui le hait et le trompe par des paroles et des prodiges.
- le martyr chrétien meurt pour un Dieu qui l'aime et le lui a prouvé par la Passion et l'institution de l'Eucharistie.



- le martyr gnostique n'est pas sûr d'être sauvé, à moins que Dieu juge qu'il n'a pas de péché mortel sur la conscience, ce qui est difficile, étant donné les mensonges et les sacrilèges que la gnose enseigne à faire. Il a de grandes chances d'aller en enfer.
- le martyr chrétien va directement au ciel avec Jésus et les vrais saints.

- le martyr gnostique s'est fait avoir.
- le martyr chrétien aura le bonheur éternel.


Troisième voie criminelle

Ndlr : Pour décrire cette voie, je parle momentanément un peu en langue des oiseaux, pour quelques mots.



Il faut se méfier particulièrement, me semble-t-il, des conservateurs qui prêchent la troisième voie dans le milieu catholique de droite. La troisième voie, en kabbale, est la voie alchimique du milieu de l'arbre de vie, celle qui part du bas de l'arbre et remonte vers le haut. Cette voie s'appelle officiellement le sentier du serpent

J'essayerai de revenir sur cette troisième voie criminelle dans un article spécial. Mais je voudrais que les gnostiques à l'esprit christique commencent déjà à réfléchir au concept de la troisième voie, la voie du milieu. Après avoir écouté les discours de ceux qui prônent cette voie, en politique, j'ai la conviction qu'avec cette troisième voie, on veut vous prendre au même piège que vous-mêmes voulez faire prendre "aux autres". On vous demande exactement de passer par les étapes de cette voie, qui sont, en partant du bas et en remontant : 

1. donnez votre argent et votre nom (oeuvre au noir)

2. réconciliez-vous avec les gnostiques de l'autre bord (oeuvre au blanc)

3. soyez absorbés et commandés par des chefs qui ne sont pas de votre mouvance (oeuvre au jaune, couleur intermédiaire décrite par Fulcanelli.)

4. la dernière étape sera l'élimination (oeuvre au rouge, vue du point de vue "du cas"). Cette quatrième et dernière étape (pour vous) ne figure pas sur la carte de l'arbre de vie, mais elle existe. C'est Da'at, l'avant-dernière station avant Kether, la sephira du haut. 


Vous êtes trop christiques. Vous avez encore de l'amour en vous. Il est impossible d'installer le règne de Lulu avec des gens comme vous. Le Moyen-Âge, auquel vous voulez revenir n'était, dans l'esprit du démon, qu'une étape hypocrite dans le processus de pourrissement de l'humanité. La religion gnostique est évolutive. Vous êtes des chrétiens qui s'ignorent car vous aimez une certaine sorte de justice et l'amour. Vous êtes des réac. Vous rêvez au temps des cathédrales, aux faux saints gnostiques dont l'hypocrisie était nécessaire pour faire accepter la kabbale à leur époque. Maintenant, ce temps est passé. L'amour du prochain doit disparaître, pour vos chefs. Ils veulent éliminer ceux qui croient en la sainteté gnostique. 


Le démon a favorisé et accrédité par des prodiges les saints gnostiques pour vous tromper et vous encourager dans le sacrilège, mais en réalité, le démon ne croit pas en la vertu, même gnostique, et veut faire rentrer l'humanité dans une nouvelle ère qui sera l'ère du péché, de l'injustice et du vice officialisés. 


Le vrai gnostique est un révolutionnaire qui ne croit qu'en la loi du plus fort. Les gnostiques qui veulent être bons n'ont pas compris la gnose ni la stratégie de leur Maman vampire.



dimanche 27 novembre 2016

Le Yin et le Yang, symbole gnostique et kabbaliste de la lutte entre Isis-Satan et la Sainte Trinité, Jésus - La dualité, principe fondamental de la gnose (kabbale) - Féminin sacré gnostique - Symboles gnostiques - Explications de tarot - fuck you - you - homme congelé - Tintin - capitaine Haddock- Milou - caca - Père Noël - éléphant - mort - Réponse à certains arguments de la gnose



yin bleu, symbole de Lucifer-Isis et yang orange, 
symbole de la Sainte Trinité, Jésus.



Yang blanc (Jésus) et yin noir (Isis-Satan)


La dualité

La dualité est un principe gnostique. Ce principe a toujours existé, dès l'Antiquité, car le démon a toujours voulu faire croire à ses adeptes qu'il était assez fort pour combattre le vrai Dieu. Cependant, depuis que Jésus s'est incarné et nous a laissé le sacrement de l'Eucharistie, les gnostiques ont renouvelé leur discours sur le principe de dualité en affirmant le mensonge que le démon était capable de combattre le vrai Dieu à forces égales, grâce aux sacrilèges sur les hosties consacrées. 

Un dieu évolutif


Le démon enseigne aux gnostiques une conception évolutive et duelle de la divinité. La kabbale enseigne que le yin noir (Satan) est appelé un jour à régner sur le yang blanc (Jésus) en se nourrissant de l'énergie et de la force de Jésus-hostie tout en l'écrasant. La gnose affirme que le démon réussira à conduire Jésus en enfer avec la Sainte Trinité et tous les vrais chrétiens. Pour un gnostique, la Sainte Trinité évolue en s'affaiblissant progressivement chaque jour tandis que Lucifer-Satan prend inversement des forces, au fur et à mesure de l'accumulation des sacrilèges.


Principe masculin et principe féminin





Dans la kabbale, le yin sombre, le plus souvent noir, correspond à Lucifer qui a choisi de se faire représenter par le principe féminin. Satan-Lucifer se montre donc le plus souvent (70% du temps) sous les traits d'une femme, d'une déesse, et se fait appeler Marie, Notre-Dame, Nuit, Isis, Lilith, Hécate, Astarté, Diane, Proserpine, la Mère, etc. Le principe féminin satanique est nommé par la gnose le "féminin sacré".



Usurpation d'identité

Lucifer usurpe très souvent l'identité de la Sainte Vierge Marie, mère de Jésus, en se faisant passer pour elle. En réalité, la gnose déteste et blasphème la vraie Sainte Vierge Marie (voir par exemple les révélations de Nuit à Crowley). Quand un gnostique prie "Marie", il ne prie donc pas vraiment Marie, mère de Jésus, mais Vénus-Isis-Lucifer, principe féminin démoniaque, "mère" d'Horus-Lucifer.


Yang blanc, orange ou rouge

En kabbale, Jésus et la Sainte Trinité sont symbolisés par le soleil, le blanc, couleur de la lumière, mais aussi également par la couleur du feu solaire, orange ou rouge. Cependant la couleur rouge est ambivalente car elle est également utilisée pour symboliser Lucifer dans l'oeuvre au rouge, dernière étape du "Grand Oeuvre", ainsi que pour symboliser l'un des soufres alchimiques ou l'acte sexuel.  Lucifer-Isis a volontiers adopté l'image de "la grande prostituée écarlate" que Dieu lui a donnée dans l'Apocalypse. Je ferai un article sur chaque couleur plus tard.

Le yang est associé symboliquement au blanc de la lumière du soleil car depuis Cham et Misraïm, inventeurs de la religion égyptienne, il y a 4000 ans,  Jahvé est assimilé au Dieu solaire égyptien Rê, à la lumière du paradis, à la pureté. La religion égyptienne a été fondée par des gens qui haïssaient Jahvé et voulaient le combattre. Les mythes égyptiens et antiques sont en bonne partie des représentations symboliques et blasphématoires de la lutte contre le vrai Dieu. A cause de l'assimilation fréquente de la couleur blanche au vrai Dieu, le blanc est également appelé par la gnose la couleur de l'absence, du néant. Le vrai Dieu est le principe masculin, dans le symbolisme kabbalistique.


Thème principal de la langue des oiseaux

Le but de Satan étant de faire pécher le peuple pour l'attirer avec lui en enfer, il faut parler de sexe, afin de l'inciter à l'impureté. Le thème principal de la gnose et de la langue des oiseaux est donc une union sexuelle sacrilège entre les deux principes : le principe féminin luciférien et le principe masculin christique. 

Le culte gnostique sacrilège reproduit ce modèle en utilisant des hosties consacrées. Ce culte est le principal sujet de conversation du monde entier qui en parle quotidiennement en langue des oiseaux en utilisant des symboles que nous apprendrons peu à peu. Le point blanc dans le yin noir représente Jésus en Isis-Satan et le point noir dans le yang blanc représente Isis-Satan en Jésus. Ces points symbolisent l'union des "deux principes". 



Voici une image trouvée sur un site expliquant de façon assez claire le symbole du yin noir-Isis-Satan et du yang blanc-Jésus-Yahvé :


Il n'y a pas deux principes, mais un principe 

L'unique principe, l'unique commencement de la création, l'unique Dieu est la Trinité chrétienne. Satan-Lucifer-Isis n'est qu'une créature, il a eu un commencement et n'est donc pas principe. La gnose le sait et elle le dit souvent, mais elle appelle quand même Lucifer-Isis un "principe", pour le hisser au niveau de Dieu. Cependant, en langue des oiseaux, le mot "principe" se rapporte normalement à Jahvé, si j'ai bien compris. A confirmer. 




T-shirt blasphématoire : on voit que le yang blanc représentant Jésus est en train de fondre tandis que le yin noir luciférien ne fond pas. La croix de Jésus est la croix blanche et a été mise la tête en bas. La croix luciférienne est la croix noire et a été mise la tête en haut.


Jésus (yang blanc) et Satan (yin noir). Jésus est parfois représenté par un ange blanc et une auréole.




Ce motif blasphématoire représente la suprématie du yin qui vainc le yang en étant au-dessus de lui. La position du démon au-dessus de Jésus est très importante pour comprendre de nombreux symboles gnostiques. 



Jésus est représenté souvent par un squelette de poisson. Nous verrons que ce signe apparaît sur les poubelles de certaines municipalités, associé à d'autres symboles blasphématoires symbolisant Jahvé que l'on veut "mettre à la poubelle". 
La gnose appelle Jahvé et Jésus "la mort", en langue des oiseaux. La 15e lettre de l'alphabet hébreu est la lettre Samekh qui signifie "arête de poisson". Cette lettre est associé à la carte du tarot n°15 nommée "le diable". Jahvé est appelé "diable" en kabbale. 

Rappel : "tarot" signifie "torah" en verlan de la langue des oiseaux et est la kabbale mise en images. C'est la ruse que les Juifs ont utilisée au Moyen-Âge pour maquiller leur enseignement kabbalistique sous l'aspect d'un jeu innocent. Il y a d'autres explications au nom tarot que nous étudierons si nous en avons le temps :





Samekh symbolise Jahvé ou Jésus en tant que colonne, poteau, soutien, colonne vertébrale, arbre de vie, échelle, ossature à laquelle grimpe le serpent Isis-Lucifer-Kundalini pour se hisser jusqu'au niveau de la divinité. Un squelette humain ou de poisson symbolise Jésus, Jahvé. Nous ferons un article sur le sujet.



Jésus, symbolisé par le squelette en bleu est entré dans le yin sombre. Il a une croix sur le crâne. Il y a marqué Light, lumière sous lui. Isis, revêtue de vêtements blancs, est entrée dans le yang clair. Il y a marqué Darkobscurité de son côté. Les écritures tout autour sont un alphabet ésotérique que je n'ai pas réussi à identifier. Il y a mentionné " Versus doctrinus. Alchemy carta" en bas de l'image. Les satanistes raffolent du latin qui est très utilisé en langue des oiseaux. Le latin est primordial, en alchimie et en kabbale. Il est plus important que le français.




Dans ce dessin, l'arbre de vie en pleine forme avec l'oiseau, symbole du démon (cf. article langue des oiseaux), est en Jésus (Yang blanc) et représente Isis-Lucifer en Jésus. L'arbre mort la tête en bas symbolise Jésus en Isis. Dans la Kabbale, les vrais chrétiens ou vrais saints sont sensés appartenir à "l'arbre de mort" qui est représenté la tête en bas. Concernant l'arbre de vie, suivant la façon dont on le considère, ce peut être Jahvé en tant qu'assimilé à la lettre Samekh signifiant l'ossature, le squelette auquel grimpe Isis ou bien Isis, elle-même, me semble-t-il. (A préciser plus tard.)


Dans ce symbole, le vrai Jésus uni au yin noir luciférien est représenté par le crâne vert (le vert est un symbole utilisé en alchimie pour évoquer l'une des étapes du "grand oeuvre". Jésus a relativement souvent des habits verts, dans les images le représentant.) Un des symboles du vrai Jésus est le crâne, puisqu'il est nommé "la mort" (article à venir). Le faux Jésus luciférien uni au yang christique est représenté par la croix bleue avec un visage de Christ. Ce visage faussement christique est en fait Lucifer. Quand il se présente sous son aspect masculin, Lucifer se présente souvent comme Christ juge ou Sacré-Cœur. 



Wikipédia titre ainsi cette image : "Yin et Yang. 
La Glace et le Feu ."

La Glace est la déesse Isis-Nuit-Lucifer et le feu est Jahvé.


Salamandre (Jésus) et Rémora (Isis-Nuit-Lucifer-Satan)

Cette représentation du Yin et du Yang, titrée Glace et Feu, illustre la notion kabbaliste et alchimique de la Salamandre de feu (Jésus) combattant la Rémora de glace (Lucifer). En alchimie, c'est la Rémora de glace qui finit peu à peu par gagner, (c'est du moins ce que le démon veut faire croire ses adeptes. Voir Fulcanelli p.31-32 des Demeures philosophales). 
La gnose a inventé des signes de yin et de yang avec des salamandres. Pour être parfaitement dans la ligne théologique alchimique, il aurait fallu mettre une remora noire dans le yang blanc. Mais la remora étant un poisson et le poisson étant un symbole de Jésus utilisé dans de mutiples blasphèmes, les gens n'auraient pas compris. On a donc simplifié en mettant une salamandre de couleur inverse.


L'homme congelé

Jésus, en alchimie, est la salamandre censée se faire congeler par la remora. Cette action de congélation est exprimée par la lettre Q, dont c'est l'une des acceptions, en kabbale. (cf. Marc Alain Ouaknin, Mystères de l'alphabet, lettre Qof, p.293). La lettre Q est une lettre symbolisant Jésus. De nombreuses autres lettres le symbolisent mais le Q est la seule lettre que les magiciens ne veulent pas utiliser en sorcellerie des lettres (kabbale des lettres). Les dessins animés, bandes dessinées, films, livres et œuvres diverses évoquant ce thème blasphématoire de l'homme congelé sont innombrables.








Dans l'étrange rendez-vous, l'homme roux congelé mort asphyxié et auquel il manque un orteil symbolise Jésus. Cet homme est l'ancêtre de Philip Mortimer. Nous reviendrons sur le symbolisme de cette collection de bandes dessinées ésotériques, dans lesquelles Horus est parfois invoqué.

Dans le temple du soleil, capitaine Haddock, symbolisant Jésus, est congelé. Tintin est Lucifer-Isis. Hergé était initié, affirment les francs-maçons du site l'Edifice. Sur la valeur ésotérique des albums de Tintin voir l'article de l'Edifice : Tintin et la franc-maçonnerie que j'ai sauvegardé sur mon blog, ainsi que le livre Tintin au pays des philosophes (philosophe signifie "amant de la Sophia-sagesse isiaque", en langue des oiseaux. Pour être clair, "philosophe" = "kabbaliste")



Caractéristiques du yin et du yang, symboles divers
source wikipedia

yinyang
noir
(bleu)
 hēiblanc
(rouge)
 bái
sombre
(obscurité)
 ànclair
(lumineux)
 liàng
nuit黑夜 heī yèjour白天 bái tiān
lune yuèsoleil 
hiver
(glace)
 dōngété
(feu)
 xià
nord
(froid)
 běisud
(chaud)
 nán
gauche 'zǔo'droite yoù
terre ciel tiān
femme homme nán
vide plein shí
introversion nèiextraversion wài
passif被動bèidòngactif主動zhǔdòng
pair impair 


Autres représentations symboliques du yin et du yang


Voici d'autres représentations du yin et du yang qui nous aideront peu à peu à comprendre des symboles de langue des oiseaux :




Le Yin est symbolisé par l'humidité, l'eau, symbole d'Isis-Mem. La lettre M en hébreu évoque les eaux matricielles de l'utérus d'Isis se préparant à mettre au monde Horus-Lucifer, nouveau dieu solaire remplaçant Rê vieillissant (assimilé à Jahvé). Mem signifie "eau" (cf. Marc Alain Ouaknin, Mystères de l'alphabet, lettre Mem, p.246)



Isis marine et yang blanc. 
La mer, l'eau, est le symbole d'Isis-Lucifer.


yin tourbillon, mer/ yang flammes, feu



Yin-nuit-lune froide et soleil de feu-Jahvé en spirale. 
La spirale symbolise (mensongèrement) l'annihilation progressive de ses pouvoirs et l'avènement d'Horus. 

Les animaux et personnages qui se font entraîner dans des tourbillons d'eau, dans les BD et autres œuvres symbolisent souvent Jésus. Milou, le petit chien blanc de Tintin, symbolise Jésus, de même que Capitaine Haddock, nous le verrons. Il se fait entraîner dans un tourbillon d'eau qui manque de l'aspirer, lors de l'éruption volcanique, dans Vol 747 pour Sidney. Nous étudierons longuement Milou et d'autres chiens symbolisant Jésus.



chat blanc yang vs chat noir yin

Les chats sont utilisés en gnose pour symboliser la divinité, comme du temps des égyptiens.



Le tigre Yang ( ou Yin ?) contre le dragon chinois Yin (ou yang ?). 

Le tigre est un symbole de Jésus très utilisé en gnose. Nous lui consacrerons un article entier. La gnose distingue parfois entre le tigre blanc et le tigre roux. Je ne sais pas encore avec certitude quel tigre symbolise Jésus ou le diable, quand il y a deux tigres de couleurs différentes. Dans 95% des cas, un tigre seul et roux est le symbole de Jésus. Mais dans le cadre du yin et du yang, les gens disent que le tigre roux est le yin. Le dragon et le tigre étant tous les deux ambivalents, je ne sais pas avec certitude qui est le tigre sur cette image. Je pense que c'est Jésus, à cause de la position des deux queues. 
La queue est toujours un symbole phallique en kabbale, enseigne Richard Khaitzine. La queue du dragon, symbole phallique, est rentrée dans le yang donc le dragon me paraît être le diable. La queue du tigre blanc forme un rond, symbole solaire donné à Yahvé.


Dragon blanc (Jahvé) contre dragon noir(Lucifer)





Dans cette image impure (j'ai rajouté les rectangles) le dragon est Jahvé et la femme ailée est Lucifer-Isis. Il s'agit d'un modèle de tatouage yin-yang. On distingue des inscriptions alchimiques tout autour, que je ne comprends pas entièrement. On voit le mot "rebis", qui correspond au "mercure double" ou "elixir" en alchimie ainsi que les mots "corpus" et "spiritus". J'expliquerai plus tard de quoi il s'agit. Le numéro 69 est associé à l'acte sexuel. C'est, en alphabet crypto-alchimique le symbole de la lettre Q, qui a une signification sexuelle. Ce numéro est associé au yin et au yang ainsi qu'au signe du "cancer" symbolisant et signifiant Jésus, en langue des oiseaux. Un article spécial sur le mot "cancer" sera fait. Isis tient un ruban, symbolisant Jésus sur lequel on a fait un sacrilège. (Nous étudierons le mot ruban plus tard)


Dans cette image, Jahvé est représenté par le diable et Lucifer par l'ange. On le sait grâce aux deux oiseaux : la colombe blanche, attribuée à l'ange blanc est le symbole d'Isis, le faux Saint-Esprit gnostique, et le corbeau noir, attribué au diable dans cette image, est le symbole de Jésus, en kabbale. Je consacrerai également un article à ces animaux.


Cette image symbolise le culte gnostique sacrilège : la pomme croquée représente Jésus en Isis-Lucifer-Yin. Vous remarquerez qu'il n'y a pas de pomme croquée isiaque dans le Yang. Il n'y a pas de réciprocité. Vous comprendrez la signification de la pomme croquée quand j'expliciterai en quoi consiste le culte gnostique.




Le yang blanc est entamé de même que la pomme était croquée et que l'ancêtre de Philip Mortimer avait un orteil en moins. Il s'agit toujours d'une allusion au culte gnostique. Les personnages de bandes dessinée symbolisant Jésus ont souvent une blessure à un membre ou à un doigt ou à la queue, quand ils sont un animal. Ils tombent ou se blessent souvent de façon ridicule.


Le poisson est un symbole souvent attribué à Jahvé mais parfois aussi à Lucifer. Le fait de représenter le yin yang en forme de poisson souligne l'enjeu christique du combat.




Yang christique avec auréole (rond) et yin diable avec queue phallique. Au rond de la queue du tigre christique ci-dessus correspond le rond de l'auréole de ce chaton.

Trois signes Yin-Yang dont le Yang a été fendu alors que le Yin est intact. C'est un symbole blasphématoire contre la Trinité (3 signes) que l'on veut briser.



Cette image a été nommée "God and devil yin yang", par le site où je l'ai prise.
Les trois palmiers représentent je crois la trinité satanique. Dans la mythologie, le palmier est le symbole d'Isis-Artémis-Diane-Apollon-Lucifer ou de Thot. Je maîtrise moins bien Thot qui est assimilé à Hermès Trismégiste-Mercure, le dieu qui a enseigné l'alchimie. Il est possible qu'il symbolise Jésus-Jahvé. Dans Tintin, c'est le personnage du professeur Tournesol que j'ai encore du mal à cerner. 

En Grèce, le palmier, représenté sans fruit, – isolé, parfois associé à un autel – désigne un sanctuaire, le plus souvent consacré aux divinités Apollon et Artémis auxquelles il est étroitement lié (Miller 1979 ; Sourvinou-Inwood 1985 ; Monbrun 1989), comme le sanctuaire de Délos (Figure 11), mais également celui d’Apollon à Delphes (LIMC VII, « Python », n° 3) ou celui d’Artémis à Brauron (Kahil 1977, pl. 18). https://ethnoecologie.revues.org/1275

Le palmier est nommé par Ibn ‘Arabî "sœur d'Adam". Sur le symbolisme alchimique du palmier dans le Coran, on peut lire ce document que je n'ai pas eu le temps de lire en entier. Ce document est une illustration explicite des liens étroits de l'Islam avec la kabbale. 


La "sœur d'Adam" est Isis, en langue des oiseaux. Adam symbolise Jésus parce que Jésus est appelé le nouvel Adam et également pour des raisons étymologiques liées à l'alphabet hébraïque. 


Encore le symbolisme de la pomme croquée associée à Jésus, cette fois-ci de façon explicite. C'est toujours le symbole du culte gnostique sacrilège.



Arbre de mort-Jésus associé au nom Adam symbolisant le vrai Jésus. Dans cette image, Lucifer-Isis que l'on voit en bas à droite est nommée "Jésus". L'inscription se traduit par : Adam a échoué, Jésus a réussi. (sous-entendu : Jésus a échoué - Lucifer a réussi). La gnose est très triomphaliste en apparence, mais dans le fond, pas mal de gnostiques doutent du succès de leurs sacrilèges. 

Dans d'innombrables histoires actuelles pour enfants, la petite sœur représente souvent Isis et le grand frère, Jésus. Je donnerai une bibliographie d'oeuvres blasphématoires en langue des oiseaux illustrant ce schéma. Nous apprendrons les signes qui permettent d'identifier ces blasphèmes qui se rapportent quasiment tous au culte gnostique actuel.


Les films au cinéma symbolisent souvent, d'une façon ou d'une autre la lutte entre les deux camps. Dans la guerre des étoiles, nous avons "l'empire" de Vador (Jang-Jahvé, la roue à six rayons) en guerre contre le yin-"alliance des rebelles" de Luke-Lucifer, représenté par la lune fleurdelysée entrée dans le Yang (Luc = lumière. C'est un prénom désignant Lucifer, en langue des oiseaux.) Sur le symbolisme de la guerre des étoiles, ce document, écrit par un kabbaliste, affirme : 

"La transmission d’un savoir traditionnel au travers des contes de fées n’est plus à prouver. Ainsi est-il maintenant généralement accepté que la langue des oiseaux a été pleinement utilisée dans les noms des personnages et la trame des “contes de ma mère l’Oye” de Charles Perrault. Nous citerons aussi comme exemple les voyages de Gulliver de Jonathan Swift et les contes comme Peter Pan ou Alice au Pays des Merveilles, parmi tant d’autres connus et encore à découvrir. Nous renverrons pour cela le lecteur aux ouvrages et articles de Grasset d’Orcet, Fulcanelli ou, plus récemment, de Richard Khaitzine, que nous citons en notre bibliographie de fin de page. De nos jours, ce type de transmission ne s’est pas tarie ainsi que nous le prouve par exemple le film initiatique Star Wars (le combat entre la lumière et l’obscurité, entre Luke (la lumière) Skywalker et Dark (l’obscurité) Vador)"




Plus rarement, les deux opposés sont représenté par une femme blonde-Marie-véritable église de Jésus opposée à une femme brune-Lilith-la kabbale-la gnose. Ici, Lilith-Isis est dans le Yang christique et la véritable Marie dans le Yin diabolique. Lilith-Isis a souvent des reflets violets. Cette couleur lui est attribuée car c'est le symbole de l'union entre les deux principes rouge et bleu.


Tatouage yin-Isis-ange bleuté et Jahvé assimilé au démon.


Dans cette image, le yang blanc, Jésus, est représenté par la couleur rouge (voir ci-dessus le tableau de wikipédia affirmant que le yang peut être rouge) et un corps de démon. Sa tête grimaçante est toute ronde et toute blanche pour symboliser l'hostie. La femme bleutée et ailée est Isis-Lucifer. Pour bien montrer que Lucifer-Yin est la femme ailée, on lui a fait une auréole noire, rappelant l'aspect sombre du Yin. J'ai rajouté le rectangle. 



T-shirt blasphématoire disant à Jésus "j'espère que tu vas mourir." Le you est écrit U car le U symbolise Jésus en kabbale et le U se prononce you en anglais. Le bonhomme qui est triste est Satan-Isis dans le Yang-Jésus et c'est lui qui dit à Jésus : j'espère que tu vas mourir. Dans le tableau de wikipédia ci-dessus on voit que "you" signifie "droite" et est attribué au yang.





La licorne bleue Isis dit Fuck you à Jésus. Fuck you signifie va te faire foutre, ce qui signifie dans le contexte : je te viole. C'est une allusion au culte gnostique. Nous le verrons plus tard. 
couverture de l'album pornographique 
Fuck you up and get high.
Rock satanique et pornographie.
Je ne conseille pas d'aller voir. On voit clairement grâce à cette couverture, ce que signifie Fuck you. Les trois femmes nues symbolisent les trois aspects du "féminin sacré" luciférien que nous étudierons plus tard. J'ai rajouté les rectangles.

Video fuck you, un clip symboliquement blasphématoire

Vous pouvez regarder et télécharger avec clipgrab la video Fuck you de Lily Allen. La femme en bleu électrique avec une mini-jupe symbolise Isis. Les personnages qu'elle pince et qu'elle déforme en long sont avec des habits ou dans des situations qui symbolisent Jésus, Marie ou des chrétiens. L'allongement de Jésus en ruban est un symbole fréquent (cela renvoie au ruban que tenait Isis ci-dessus, dans la lutte contre le squelette habillé en bleu). 

La traduction des paroles de Fuck you est sur ce site. Cette vidéo illustre bien la haine de la gnose non seulement pour Jésus mais aussi pour tous les vrais chrétiens. Min.1.40 et suivantes, l'homme en T-shirt bleu foncé et en bandeau autour du front qu'elle fait rebondir sur un pont déformé est Jésus en Da'at, sephira invisible de l'arbre de vie, symbolisée par un pont au-dessus d'un fleuve ou d'un gouffre. Nous étudierons chaque séphira plus tard. D'innombrables clips sont blasphématoires. Ce clip n'est que le premier d'une longue série de clips que nous étudierons plus en détail. 

Vous remarquerez que Philip Mortimer a également un bandeau autour du crâne, dans l'étrange rendez-vous. Le bandeau autour du front est une façon de symboliser Jésus dans les livres et au cinéma, me semble-t-il. A confirmer.


Mise au point sur les comptines

A propos du You signifiant Jésus en langue des oiseaux, on peut également se remémorer la comptine Dansons la capucine. Au refrain, on dit You!!! Les petits cailloux. Je l'expliquerai plus tard. Toutes les comptines et chansons actuelles nous viennent de la gnose et, de même que les contes, s’interprètent de façon blasphématoire en langue des oiseaux. Certaines chansons sont officiellement reconnues comme étant en langue des oiseaux et comme ayant une signification ésotérique : Ex : une souris verte et au clair de la lune

Dans l'image ci-dessus, Isis-Lilith dit à Jésus : je suis sur toi. J'expliquerai plus tard pourquoi Lilith est toujours symboliquement sur Jésus et jamais sous. Il s'agit d'un mythe qui revient souvent dans la Kabbale, sans cesse utilisé dans les représentations blasphématoires du culte gnostique. C'est la même idée qui était signifiée dans ce symbole :



Psychologie du jeune blasphémateur bien intentionné

Il faut bien comprendre que le petit qui porte le tee-shirt hope u die se sent une âme de chevalier luttant pour le bon droit. Il se croit courageux parce qu'il combat Dieu. Il se croit bon car il veut libérer le pauvre Lucifer de l'enfer où l'a enfermé le méchant Jahvé. Il pense que Jésus est un imbécile d'être venu mourir sur la croix et d'avoir créé le sacrement de l'Eucharistie qui permet de faire sur lui tous les sacrilèges que l'on veut. Il se juge un bon citoyen car il participe à l'effort planétaire pour éliminer le vrai Dieu. Tous les dessins animés et livres qu'il a lus lui ont inculqué ces mensonges, sous forme de symboles qu'il a appris avec ses parents. 

Il existe des blasphémateurs à l'esprit christique, victimes des mensonges qu'on leur a inculqués. Ils veulent vider l'enfer et mettre tout le monde au ciel, uni dans un grand élan d'amour fraternel. Ces gnostiques peu initiés sont méprisés par la vraie gnose qui veut les éliminer, comme nous le verrons dans quelque temps.



Isis bleue. Jahvé diabolisé, en rouge. Isis lui tient un doigt, symbolisant de cette façon le culte gnostique sacrilège. J'expliquerai plus tard.



La licorne est le symbole d'Isis. La corne de la licorne est un symbole phallique car Isis est réputée posséder un sexe masculin en plus du sexe féminin. Quand Isis est considéré de cette façon masculine, on l'appelle plutôt Lilith. La fameuse tapisserie de la dame à la licorne a été longuement commentée par les alchimistes car elle symbolise l'oeuvre alchimique. Ici, la licorne a été attribuée également à Jésus en couleur inversée, de même que nous avons vu plus haut que la salamandre a été attribuée à Isis, afin d'établir un parallèle dans le schéma.



Dans kabbale ou cabale, on a le mot cheval. La kabbale est symbolisée par le cheval. Le cheval blanc est toujours attribué à Jésus et le cheval noir à Lucifer. Le cheval noir est plus petit car Lucifer est moins puissant. La gnose aime bien insister sur le thème du petit Lucifer ou de la petite Isis, seul(e) contre Dieu et se battant courageusement contre lui, avant de gagner de justesse, grâce à son ingéniosité et sa bravoure... sauf que celui qui réclame la Shoah et les sacrifices humains, celui qui ment sans cesse, c'est le pauvre petit Lulu soi-disant puni injustement. C'est Lucifer qui a fait torturer les gens dans les goulags. C'est lui qui a incité Néron à brûler vifs les premiers chrétiens. C'est lui qui excite encore actuellement les gens à haïr les chrétiens.


Encore un yin yang associé à un symbole christique.



Jésus-ange blanc. Il y a aussi dans cette image un jeu de mots avec le "L" et "aile". Jésus est le L de l'alphabet hébreu en premier sens et donc peut se faire représenter par une aile, mais en un second sens, Isis le peut aussi car le L est en deux parties et la partie verticale peut la symboliser. "Elle" orthographié elle est le L-Isis, en langue des oiseaux. 



Plus rare : Jésus en diable noir et Isis en ange blanc, chacun dans sa couleur.



Yang blanc diabolisé et Isis Lucifer appelée sainte, avec l'auréole.



Cette tête de sorcière nous rappelle Cruella d'enfer, dans les 101 dalmatiens. C'est le même symbole. On remarque le pentagramme satanique en bas de l'image. 


Dans la partie blanche, à gauche, Jésus dit : Je ne suis pas uniquement le bien et la lumière. J'ai parfois de mauvaises pensées et de mauvais sentiments. C'est ce que je suis. 

Isis dit, dans la partie noire : je ne suis pas complètement mauvaise, je suis généreuse, aimable et pacifique. J'ai tant d'amour et de lumière à partager. C'est ce que je suis. 

Le texte du bas : la vie, c'est créer l'équilibre. Ne pas supprimer ton bien. Ne pas supprimer ton mal, car l'un ne peut exister sans l'autre. Embrasse-les également.



Commentaire :

Ce sont des maximes de fausse sagesse dont on berce les gens peu initiés. Les gnostiques un peu évolués ne croient pas à ces discours hypocrites, type Walt Disney, réservés pour les gnostiques à l'esprit christique et pour les enfants. Les vrais gnostiques savent que ce discours ne correspond pas à la réalité car il est dit d'embrasser à la fois Jésus et le diable alors que tout le monde sait que la gnose voudrait plutôt tuer Jésus, si c'était possible. Et pas que Jésus. Les chrétiens également. Il ne s'agit nullement de vivre en bonne harmonie mais d'éradiquer tout ce qui est chrétien, pour le véritable gnostique. Je dénoncerai plusieurs gnostiques ayant manifesté leur désir que les chrétiens meurent. Des gnostiques hypocrites ayant des fichiers entiers de noms de chrétiens et se faisant passer pour des saints aimant Jésus.


1) Jésus n'a aucune mauvaise pensée. Quand il condamne les gens à l'enfer, c'est justice : ils l'ont choisi. Ceux qui vont en enfer n'ont cessé de cracher sur lui et de se moquer de l'amour qu'il avait pour eux. Ils ont choisi sciemment de se mettre dans le camp des menteurs, des assassins, des hypocrites, des persécuteurs des justes et des pédophiles. Ils ont choisi de faire le mal par opportunisme, se fiant à la loi du plus fort, pensant que le plus fort était Satan. Une fois morts, les gnostiques découvrent l'horrible vérité, ils découvrent qu'ils ont été roulés par un démon qui les hait, mais leur volonté est fixée dans l'amour du mal dans lequel ils sont morts et donc ils vont en enfer. Pour sauver ceux qui ont l'amour du mal, il faudrait leur montrer qu'Isis leur ment et les hait. Mais généralement, Dieu permet qu'ils soient aveuglés par les prodiges lucifériens et leur puissance apparente, en raison de leur mauvaise volonté. 


2) Isis n'a aucune bonne pensée, aucun amour. Le bien qu'elle fait parfois lui sert uniquement à tromper les gens pour les amener au péché et en enfer. Il faut lire par exemple les révélations faites à Crowley. Impossible de dire qu'Isis a de l'amour quand on a lu Crowley. C'est dans les films et dans les apparitions où elle se déguise en Sainte Vierge, qu'elle joue la comédie de l'amour mais en réalité, c'est une sorcière haineuse et tortionnaire. Par contre elle est très douée pour envoyer aux gnostiques des sentiments d'amour, sous forme de consolations parfois très intenses. Mais c'est factice. 


3) Lucifer n'est pas un être nécessaire mais un être créé, donc Dieu peut très bien gérer la création sans lui et c'est ce qu'il fait tous les jours. Lucifer n'intervient en rien dans le fonctionnement de l'univers, sauf par des prodiges ponctuels limités, quand Dieu permet qu'il en fasse.  Par exemple, Lucifer peut faire pleuvoir ou faire venir le soleil. Il peut faire apparaître des objets. Mais le vrai Dieu n'a pas besoin de lui pour gouverner les galaxies, les saisons. 



Jésus est souvent symbolisé de façon blasphématoire par un œuf sur le plat. Le jaune représente Jésus dans le Yin. je ne sais pas encore pourquoi Jésus est assimilé à un œuf. Il y a des histoires d’œufs en alchimie (l’œuf primordial) mais je n'ai pas encore eu le temps d'étudier cette notion. 



Jésus est souvent appelé "merde", "crotte", "caca". "Shit" signifie "merde" en anglais. 

Lol est un symbole sexuel blasphématoire que j'expliquerai plus tard. 

Pour le AW, je ne sais pas avec certitude ce que c'est. Je pense que c'est probablement en rapport avec l'alphabet hébraïque car le W est un M retourné et symbolise Jésus terrassé à la fin du culte gnostique, si j'ai bien compris. Le A symbolise soit Lucifer, soit Jahvé suivant le contexte. Je n'ai pas fini d'étudier les lettres.




Vous remarquerez la couleur blanche (yang) pour "caca" et "EL" qui signifie Dieu en hébreu. Jésus est symbolisé 20% de temps environ par le blanc, par un homme portant une chemise blanche. Les gens multiplient les blasphèmes autour de Noël et célèbrent cette fête par des sacrilèges. Le Père Noël est le symbole de Jahvé, en langue des oiseaux. Quand vous voyez quelqu'un qui vitupère contre le Père Noël, sachez qu'il y a 99% de chances pour qu'il vitupère contre Dieu.



L'éléphant est un animal symbolisant Jahvé, Jésus. Dans cette représentation du Yin et du Yang, on a pris un éléphant noir pour symboliser Lucifer mais je ne crois pas avoir déjà vu ce symbole utilisé pour représenter le démon (ce qui ne veut pas forcément dire que c'est impossible). Par contre j'ai vu de multiples fois l'éléphant symboliser Jésus. 

"café" et "caca" sont des allusions au culte gnostique en jouant phonétiquement sur certaines lettres de l'alphabet hébraïque symbolisant Jésus, en kabbale. 


Mise en garde pour les blasphémateurs

Les gens blasphèment continuellement hypocritement au sujet du culte gnostique, en langue des oiseaux. Ils ne se rendent pas compte qu'ils vont provoquer la colère de Dieu. Si les gens se moquaient ainsi d'une personne qui n'a jamais rien fait pour eux, ce serait déjà très grave. Mais se moquer de celui qui est mort sur la croix pour les sauver, c'est abject. Souvenez-vous que Jésus est Dieu et qu'il sera votre juge. Il a prévenu dans Sardes (période de l'Apocalypse correspondant à la nôtre, Ap. ch.II) qu'il viendra comme un voleur. Cela signifie que le châtiment va arriver brutalement, alors que les gens ne s'y attendront pas. Vous ne mourrez qu'une seule fois et l'enfer est éternel. Il n'y a aura pas de session de rattrapage pour recommencer votre vie. La réincarnation n'existe pas. C'est désolant de voir les gens qui se perdent par millions, alors qu'ils ont toutes les connaissances pour se sauver et qu'il est si facile d'être vertueux. 
Jésus est souvent assimilé à une grenouille, je ne sais pas encore exactement pourquoi. Il y a probablement un lien avec la déesse Latone-Isis qui métamorphose les paysans en grenouille. Mowgli est appelé Mowgli la grenouille. J'étudierai plus tard. Un de mes lecteurs n'aimant pas mon article sur le sataniste Thomas S. Elliot m'a envoyé une image de T-shirt avec une grenouille symbolisant Jésus. L'un des rapprochements que la kabbale fait entre Jésus et la grenouille est peut-être bien la façon dont on peut tuer ces bêtes : en les mettant dans une marmite d'eau froide qui chauffe peu à peu insensiblement. Quand la grenouille a trop chaud, elle n'a plus la force de ressortir de l'eau et meurt. 



Je ne comprends pas entièrement cette image mais on voit que "God", Dieu, est mis du côté du yang et le désigne.




Le faux Jésus luciférien, contre le vrai Jésus (probablement celui qui est mis la tête en bas). Les croix, sur cette image, sont des symboles phalliques. Ce dessin est une allusion au culte gnostique et est assez élaboré dans le symbolisme. Les croix qui rentrent dans les U ne sont pas les mêmes que celles qui sont sous les E. Elles ont une signification et un symbolisme différent que nous étudierons plus tard.


Femme symbolisant Isis dormant dans le Yang Jésus.



Le soleil couchant, symbolisant Rê-Jahvé vieillissant, disparaît dans la mer-Isis-Yin qui marque sa soi-disant victoire sur Dieu en se positionnant au premier plan.




Parfois le noir peut fondre. Il signifie la chaleur de l'enfer, je pense.


Symboles christiques explicites autour du yin et du yang. 
La croix à l'envers est celle du Christ.



Je ne comprends pas tous les symboles de ce T-shirt satanique. On reconnaît le pentagramme. Le I est représenté par une croix, symbole phallique. Le I est également un symbole phallique en kabbale.



Je ne comprends pas tous les symboles de la couverture de ce livre. Je constate seulement que le nom Jesus est orthographié en commençant par un Y et qu'il y a le mot yang dessous. Je crois que Jésus avec Y signifie ce que signifie la lettre Y en kabbale des lettres mais comme je n'ai pas encore vraiment compris le sens de cette lettre, je ne peux en dire davantage. Je pense qu'il y a probablement un jeu de mot en langue des oiseaux étrangère avec le mot yang et le mot Jésus.



Le Qi Gong est une pratique de magie très dangereuse (risque de possession).



Divers attributs du yin et du yang. Ils nous resserviront.


Le huit couché ou infini est un signe ésotérique expliqué par René Guénon. Nous l'étudierons plus tard.



Chouette isiaque opposée au corbeau christique.


Yin - yang pizza. Jésus est souvent assimilé à une pizza. (un article viendra).
"Stay chill "signifie "reste glacé". C'est ce qu'on dit à Jésus en référence à l'idée de "l'homme congelé". On veut qu'il reste toujours congelé par Isis. Les gnostiques n'ont pas pensé qu'il était possible que Jésus ne souffre pas et ne soit pas congelé. Ils sont dans leur monde fictif de symboles et affabulent sur ce thème complètement imaginaire.
Cet homme symbolise Jésus "noyé" par l'eau d'Isis. J'expliquerai plus à fond le symbole de cette image, un jour. Il a un short yin-yang.




Les ours en peluche symbolisent habituellement Jésus. L'ours est la plupart du temps un symbole de Jahvé quand il est brun et un symbole d'Isis quand il est polaire (blanc). Cependant, je crois qu'ici l'ours brun qui tend le bras et qui est sur le yang orange  est Isis car en gnose, le bras tendu a, comme le doigt tendu, une signification phallique. De plus, cet ourson est assis en position dominante au-dessus du Yang et une position au-dessus d'un symbole christique signifie Isis-Lilith. On voit d'ailleurs que sous son poids, le Yang est en difficulté et est plus bas que le Yin, donc en situation d'infériorité.

Le petit ours assis dans le Yin et en salopette rouge est un symbole de Dieu le Père, Yahvé, souvent en rouge.  Il lève les bras en l'air. C'est à mon avis peut-être bien le même symbole que celui du ravi, à la crèche. Il est je crois à rapprocher d'une lettre de l'alphabet hébraïque, le E ou le K, peut-être. Ces lettres sont représentées par des hommes les bras en l'air, dans des hiéroglyphes anciens.

Le petit ours du bas pendu dans le vide, en salopette orange et en polo rayé bleu et blanc est Jésus. Ces vêtements et ces couleurs sont très souvent attribués à Jésus. Sa position précaire est une allusion au culte gnostique. Jésus est souvent représenté pendu au-dessus du vide à cause de ce culte. 

Ci-dessous, le grimpeur orange pendu par une seule main est également un symbole de Jésus qui est très souvent représenté en orange ou avec des vêtements oranges.



Réponses à quelques questions ou objections gnostiques

Le Yin luciférien régnera-t-il un jour sur le Yang christique ?

Lucifer-Satan ne gagnera pas et brûlera éternellement dans l'étang de feu avec les impudiques, les magiciens et les menteurs qui l'ont suivi. Jésus l'affirme à plusieurs reprises dans les évangiles et  dans l'Apocalypse. 


L'évolution divine est impossible

Le principe de l'évolution divine est absurde car on peut prouver par la raison que Dieu ne change pas, puisqu'il est L'ÊTRE. La création ne peut s'expliquer que par un Dieu qui n'a pas eu de commencement car on doit s'arrêter à un moment donné en remontant la chaîne des effets et des causes. 

L'Être premier qui n'a pas eu de commencement ne peut évoluer car toute évolution implique une instabilité et toute instabilité implique une imperfection d'être et donc un commencement d'existence. Or il est impossible que Dieu ait eu un commencement d'existence car il faut nécessairement un être premier incréé à l'origine des créatures. 



De plus, l'omniscience de Dieu, plusieurs millénaires à l'avance, prouvée par l'Apocalypse (description par Jésus des périodes correspondant aux églises de Thyatire et de Sardes plus de 1000 ans à l'avance) me paraît être également une preuve importante de la puissance de son Être et de son affranchissement des sacrilèges et des aléas du monde créé.



Les sacrilèges ont-ils un pouvoir ?

Les attaques sur les hosties ne peuvent faire mourir Dieu, sinon il serait mort depuis longtemps. Des hosties ont eu des traitements ignobles et elles en ont de plus en plus. Pourquoi ces traitements auraient-il le pouvoir d'affaiblir le vrai Dieu puisqu'ils n'ont pas le pouvoir de le tuer ? Selon moi, l'indice principal que les sacrilèges ne font rien à Jésus nous a été donné par Jésus lui-même quand il nous a, non seulement demandé de le manger mais obligé à le faire pour posséder la vie éternelle. La manducation de son corps, broyé par des milliards de mâchoires et dissout dans des milliards d'estomacs ne peut donc le faire souffrir ou diminuer sa puissance puisqu'il nous demande lui-même de le faire. Si l'hostie ne souffre pas d'être broyée par des dents et d'être dissoute dans un estomac, elle ne peut donc souffrir physiquement en aucune façon. 


Jésus-hostie peut-il souffrir psychologiquement des manques de respect ? 

Non. Jésus connaissait toutes les injures qu'il recevrait dans ce sacrement puisqu'il a affirmé :
- "voici que je suis avec vous jusqu'à la fin du monde" 
et 
- "quand je reviendrai, trouverai-je encore la foi sur la terre?"
Ces deux paroles signifient qu'il savait que les gens communieraient, pour la majorité d'entre eux, jusqu'à la fin du monde, sans l'aimer et sans croire en sa victoire finale. De même que l'hostie ne peut pas souffrir physiquement, elle ne peut donc pas souffrir psychologiquement puisque Jésus, tout en connaissant l'apostasie des nations vis-à-vis de son sacrement, l'a institué et a prédit sa victoire et son retour glorieux pour juger le monde. Chers gnostiques, Jésus sait mieux que nous quelles sont les propriétés du sacrement qu'il a institué. Lucifer-Isis vous ment. Votre fausse maman vous hait et souhaite votre damnation par les sacrilèges qu'elle vous demande de faire.


Autre objection : les théologiens du Moyen Âge

Objection gnostique : Au Moyen Âge, tel et tel étaient des kabbalistes en plus d'être des théologiens. Ils ont cru dans la puissance du sacrilège.

Réponse : c'étaient des hypocrites qui, malgré leur intelligence, se sont laissés aveugler par le démon. Voici comment le démon s'y est pris, me semble-t-il, d'après ce que j'ai appris : il a procuré à ces faux mystiques théologiens des voyages astraux, des apparitions et il leur a fait faire des prodiges magiques (ex : faire parler des objets, pouvoir se transporter d'un lieu à un autre). Ces magiciens ont tellement été émerveillés et enivrés par leurs pouvoirs qu'ils ont été prêts à croire ensuite n'importe quel mensonge. Le démon veut bien donner le pouvoir d'opérer des prodiges s'il peut perdre les âmes en échange. Depuis Simon le magicien la recette continue à marcher et ce problème durera jusqu'à la fin du monde. Jésus a parlé de prodiges qui seraient capables d'égarer les justes, si c'était possible. Il ne faut donc pas se laisser prendre comme ces théologiens qui étaient en même temps secrètement des magiciens (sorciers).


Dieu ne se réjouit pas de la perte des âmes

Il ne faut pas croire que Jésus se réjouit de la perte des âmes. Il a pleuré sur Jérusalem. Il a voulu être crucifié pour convertir les gnostiques et en sauver le plus possible.


Pour les non-gnostiques, ne pas s'affoler devant les signes de kabbale et de christianophobie que vous décèlerez de plus en plus un peu partout.

Au fur et à mesure de mes articles, vous apprendrez de plus en plus à reconnaître les symboles gnostiques et vous vous apercevrez que les non-initiés sont très peu nombreux. Nous sommes environ 5% à aimer Jésus sur la terre, d'après une source gnostique que je publierai dans mon étude. Vous découvrirez peu à peu que la véritable Eglise de Jésus est infestée par la gnose sacrilège et hypocrite depuis des siècles et tous les peuples aussi. Cependant, nous avons les prédictions de Jésus dans les évangiles et dans l'Apocalypse pour nous empêcher de désespérer. Si nous étions tentés de sombrer dans l'angoisse, en constatant combien nous avons été trompés et à quel point la gnose est partout, nous devons nous rappeler qu'il est absolument certain que Jésus vaincra car :
1) il l'a promis, 
2) il est omniscient, 
3) il est incapable de mentir, 
4) il est Dieu infiniment Puissant.

Une autre preuve de la future victoire de Jésus est la description qu'il a faite de notre époque, l'Eglise de Sardes. Nous devons avoir confiance en l'avènement du Saint Pape de Philadelphie.


Il faut que nous restions en paix sous peine de tomber dans les pièges du démon. Les gnostiques espèrent déstabiliser les justes au maximum par ces révélations et nous ne devons pas leur faire ce plaisir. Le démon se réjouira s'il voit que nous perdons la paix nécessaire à la vie spirituelle. Nous risquons, si nous nous affolons, de faire des imprudences qui risquent de nuire à nous-mêmes et à notre prochain. Si vous sentez que vous commencez à paniquer, faites une pause, promenez-vous, détendez-vous, faites du sport. Si vous laissez la tension monter, cela peut mal se terminer et nous devons être calmes et en pleine forme pour affronter la situation.


Pour mieux comprendre la gravité de la situation tout en restant confiant et équilibré, on peut lire les articles suivants : l'article sur Fulcanelli, Pergame et Thyatire puis l'article sur Sardes, Philadelphie et Laodicée, ainsi que l'article expliquant le silence momentané de Jésus

Il est de foi qu'aucune épreuve n'est au-dessus de nos forces. C'est Saint Paul qui l'affirme. Ne nous détournons pas de Jésus sous prétexte que nous sommes entourés par le mal et que nous avons été trahis, souvent par ceux que nous aimions le plus et en qui nous avions le plus confiance. Jetons-nous dans les bras de notre Sauveur et redoublons d'amour pour lui et pour notre prochain qu'il faut essayer de sauver. 

Si nous perdons tout mais que nous avons l'amour de Jésus avec nous, nous avons Dieu avec nous, nous sommes infiniment riches, infiniment aimés, infiniment forts malgré notre faiblesse extérieure. Nous régnerons éternellement avec Jésus. 

Nous devons supplier Jésus qu'il ne se contente pas de nous sauver seuls mais qu'il sauve aussi ceux qui sont aveuglés. Nous devons travailler à arracher les gnostiques encore pas trop méchants des griffes de Satan en leur montrant la vérité et en répondant à leur haine et à leur hypocrisie par de l'amour. 

Mais en même temps, soyons fermes, ne donnons pas prise au péché et dans la mesure du possible, ne nous laissons pas faire. Ce n'est pas le moment de se coucher. Si nous sommes trop dans la mentalité du martyre passif, des âmes risquent de se perdre à cause de notre manque de réaction. 

Par ailleurs, la gnose a programmé une fausse réaction à ce que je vais dire, quand je vais dénoncer le culte gnostique, et il faudra se méfier. La situation semble insoluble mais Dieu veille. Pour l'instant, nous devons nous maintenir en forme, rester circonspects, prier et étudier. Je suis sûre que Jésus nous inspirera ce qu'il faut faire, au fur et à mesure. 



Ne crains pas, car je suis avec toi ; ne te détourne pas, car je suis ton Dieu ; je t’ai fortifié, je t’ai secouru.
Isaïe 41,10