vendredi 20 juillet 2018

VOUS AURIEZ RAISON DE SOUFFRIR SI UN FAUX APÔTRE VOUS PRÊCHAIT UN AUTRE ÉVANGILE

Derrière la fausse Sainte Vierge en bleu honorée par les prêtres et les autorités catholiques, se cache Isis. 
La libellule est, me semble-t-il, un symbole de Jésus, en gnose. (Un article viendra)




Isis se présente comme le Saint-Esprit mais c'est en réalité, non le Saint Esprit, mais le démon Kundalini de la kabbale, c'est-à-dire un serpent impur enseignant la magie sexuelle. Isis est souvent représentée avec des cheveux bleus et bouclés. Les boucles de cheveux sont un symbole démoniaque que nous étudierons plus tard. Le faux Saint Michel du Mont Gargan est représenté tout bouclé. C'est moi qui ai remanié cette image de façon anti-gnose, en inversant les symboles car à l'origine, cette image représentait un homme symbolisant Jésus.



Le symbole du vampirisme est ambivalent et peut être isiaque. Je trouve que cette image exprime bien la nature de la fausse Sainte Vierge isiaque honorée par les catholiques kabbalistes déguisés en pieux chrétiens.


II Corinthiens, ch. XI verset 4:
Saint Paul parle de lui-même aux Corinthiens et leur dit : "Si celui qui vient (c'est-à-dire Saint Paul) vous prêchait un autre Christ que nous avons prêché ou si vous receviez un autre esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangile que celui que vous avez accepté, vous souffririez avec raison. Mais jestime que je n'ai rien fait de moins que les grands apôtres. "

Saint Paul affirme donc qu'il faut souffrir de l'hypocrisie et de la fausse doctrine, même si dans son cas, il ne fait pas souffrir les vrais chrétiens, puisqu'il est un vrai apôtre. Les chrétiens non gnostiques actuels qui voient que les faux apôtres sont partout dans l'Église, prêchant un faux Saint-Esprit et un évangile truqué souffrent donc avec raison. Il est normal que nous souffrions sous l'Église de Sardes qui est la plus hypocrite de toutes les églises. C'est la caractéristique principale de Sardes : "tout le monde croit que tu es vivant mais tu es mort à mes yeux", dit Jésus aux papes de Sardes.

Les chrétiens non gnostiques doivent rester honnêtes, sincères et vrais au milieu de cette mer de mensonges et ne pas se laisser submerger.  "Il n'y a rien de caché qui ne doive être révélé", nous a promis Jésus. Il faut quitter ces menteurs et préserver nos enfants de leur contagion, s'il en est encore temps. Nous devons prier chez nous et ne plus participer à leur culte sacrilège, dans les églises.




Cette image, signifiant à l'origine Isis fuyant "les autres", mot symbolisant le plus souvent Jésus, la trinité chrétienne non gnostique en langue des oiseaux peut être reprise en partie par les chrétiens non gnostiques contre la gnose. La gnose accuse Jahvé d'hypocrisie tout en étant hypocrite, de par son utilisation de la langue des oiseaux et l'usurpation d'identité chrétienne. 

Si nous prenons cette image dans son sens exotérique officiel, les chrétiens doivent parfois s'isoler, mais pas toujours et pas n'importe comment et pas tant parce que nous ne pouvons plus supporter notre prochain que parce que nous ne pouvons participer à ses mensonges ou ses sacrilèges. Parfois, c'est un devoir de s'isoler : par exemple, si vous êtes invité à un baptême dont vous savez que ce sera une cérémonie isiaque déguisée en Baptême chrétien, vous ne pouvez pas aller participer à cette comédie sacrilège et hypocrite. Il faut aussi préserver nos enfants des mauvaises influences de la gnose et donc scolariser à la maison dans la mesure du possible. Mais il faut cependant se socialiser et s'ouvrir aux autres afin de rester équilibré soi-même et afin de faire du bien au monde également. Nous sommes faits pour vivre en société. Soyons dans le monde gnostique et sataniste sans être de ce monde gnostique et sataniste. 

Ne complexons pas d'être différents de la majorité gnostique. N'oublions pas que nous sommes en avance sur notre temps et que sous l'Église de Philadelphie, des milliards de personnes seront converties et chrétiennes non gnostiques. Nous pouvons préparer l'époque bénie de Philadelphie dès maintenant et pour cela, il faut aller vers les autres quand ce n'est mauvais pour personne, afin de les influencer en leur faisant aimer le bien et la vérité non isiaque.




Ces paroles de La Rochefoucauld ont peut-être un sens en langue des oiseaux que je ne suis pas certaine de maîtriser. Il faudrait voir cette parole en contexte. Pour l'instant, je m'abstiens de commentaires sur ce point. Remarquez que le parchemin fait des boucles, est frisé en diagonale, symbolisant ainsi l'axe Binah-Netzah, Binah(Isis) étant en haut à gauche et Netzah(Vénus) étant en bas à droite de l'arbre de vie kabbaliste.

Prise en son sens exotérique, cette image est très profonde et peut faire réfléchir de façon bénéfique. Si le démon satanique Satan - Isis - Horus se cache sous des airs de Jésus et de Sainte Vierge, s'il usurpe les noms de Jésus et Marie, c'est parce que le démon est obligé de prendre une apparence de leurs vertus pour conquérir les peuples qui le fuiraient, s'il se montrait sous son vrai visage haineux, homicide, cruel. Le besoin de prendre apparemment les vertus de ses ennemis, Jésus et Marie, purs et bons, est un hommage à leur grandeur, à leur vertu, à leur bonté et par conséquent nous montre que ce sont Jésus et Marie, mère historique de Jésus, qu'il faut suivre, et non le démon hypocrite qui cherche à les imiter pour appâter les populations. 


Le pire de l'hypocrisie, c'est lorsque vous avez des faux chrétiens qui prétendent lutter contre la gnose tout en étant eux-mêmes gnostiques. Il y en a beaucoup chez les catholiques traditionnels. De façon générale, si des gens qui luttent contre la gnose sont accrédités par des autorités religieuses, c'est qu'ils sont gnostiques. Vous n'avez généralement pas trop de mal,  en les lisant, à trouver rapidement des paroles de langue des oiseaux ou des symboles gnostiques.


Les gens de bon sens fuient les menteurs et se méfient des hypocrites. Nous devons donc nous méfier des gnostiques menteurs, déguisés en catholiques. Quand on se déguise de façon aussi générale, sur plusieurs siècles, c'est qu'on a quelque chose à cacher au grand public et s'il faut cacher quelque chose au grand public, c'est que ce qu'il faut cacher doit vraiment faire peur et être très dangereux ou méchant, ne croyez-vous pas ? La gnose est satanique et cruelle. Elle se cache car elle veut instaurer le règne cruel de Satan sur le monde. Ce règne veut persécuter jusqu'à la mort  tous ceux qui ne seront pas d'accord. Voilà ce qu'il faut cacher. Ce qu'il faut cacher, c'est la volonté du démon de faire un enfer sur terre. 

Bien sûr, les gnostiques à l'esprit christique ne le savent pas et sont bercés par des illusions et des mensonges tandis que les plus initiés aspirent à un gouvernement satanique mondial dictatorial. Ce gouvernement, nous en connaissons et en connaîtrons probablement encore davantage les prémisses sous Sardes, mais il échouera globalement et l'Église de Philadelphie viendra nous réjouir de nombreuses années, avant que l'Antéchrist n'apparaisse et n'instaure ce gouvernement pour un temps très court. Puis viendra le Règne millénaire des chrétiens non gnostiques martyrisés ressuscités, qui régneront avec Jésus, à Jérusalem. La fin du monde et le Règne définitif et éternel des saints, de Jahvé viendra ensuite, après une dernière révolte mondiale des populations qui se ligueront pour faire la guerre à Jérusalem qui sera gouvernée par les chrétiens ressuscités. Cette révolte sera punie par un feu venu du ciel, prophétisé par Saint Pierre dans l'une de ses épîtres et prophétisé également par l'Apocalypse. Tout ce que je dis est dans l'Apocalypse, chapitre 19 et suivants.




lundi 16 juillet 2018

BABYLONE-ROME SELON SAINT PIERRE, SAINT JEAN ET JÉSUS 4e partie





Nous continuons d'expliquer les chapitres 17 - 18 et le début du chapitre 19 de l'Apocalypse, concernant la Rome kabbaliste catholique, assimilée à Babylone par Saint Jean et Jésus. La Babylone de l'Apocalypse est dite au chapitre XVII reposer sur sept collines, comme Rome, et tous les interprètes disent qu'il s'agit de Rome. Nous avons vu également que Saint Pierre surnommait la Rome de son époque "Babylone". 

La kabbale est en effet née à Babylone et avait déjà contaminée les Juifs avant que Jésus ne naisse. La kabbale moderne post-christique n'a fait que s'adapter aux nouvelles circonstances, mais il s'agit toujours de l'adoration des mêmes démons féroces que du temps du prophète Daniel. Il y a seulement davantage d'hypocrisie à notre époque qu'à l'époque de Nabuchodonosor car la kabbale actuelle se déguise et se dit mensongèrement "chrétienne" ou "catholique" ou "orthodoxe" ou "protestante", etc., se déclinant dans toutes les religions. La kabbale catholique reste cependant le fer de lance de la kabbale car c'est dans cette religion que les sacrilèges sont les plus nombreux, en raison du nombre de messes sacrilèges célébrées.

Liens vers l'article n° 1, l'article n°2 et l'article n°3 sur le sujet.

Explication du chapitre 18 de l'Apocalypse

Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande puissance; et la terre fut illuminée de sa gloire. Il cria d'une voix forte, disant:2" Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un séjour de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau immonde et odieux,3parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, que les rois de la terre se sont souillés avec elle, et que les marchands de la terre se sont enrichis par l'excès de son luxe.

Commentaire

Sous l'église de Laodicée, à la fin des persécutions de l'Antéchrist, Dieu décrète la destruction de la Rome kabbaliste. Il est frappant que Dieu dise que Rome est nommée "la grande" car c'est un surnom d'Isis, symbolisée parfois par une géante. Dieu dit que la Rome kabbaliste de l'époque sera une habitation de démons, un repaire de "tout oiseau immonde et odieux". Ces "oiseaux" sont des démons. Cela montre que de même que les oiseaux symbolisent les démons dès notre époque (cf. la langue des oiseaux qui est la langue des démons), les oiseaux symboliseront encore les démons sous l'Antéchrist. Le vin de l'impudicité correspond aux messes sacrilèges qui ont contaminé toutes les nations et souillé tous les rois.



 "4Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: " Sortez du milieu d'elle, ô mon peuple, afin de ne point participer à ses péchés, et de n'avoir point part à ses calamités;5car ses péchés se s'ont accumulés jusqu'au ciel, et Dieu s'est souvenu de ses iniquités.6Payez-la comme elle-même a payé, et rendez-lui au double selon ses oeuvres; dans la coupe où elle a versé à boire, versez-lui le double;7autant elle s'est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. 

Commentaire

Il est réconfortant de voir que l'Eglise de Philadelphie qui aura précédé l'Eglise de Laodicée aura été si féconde que malgré les persécutions de l'Antéchrist, il restera toujours des chrétiens non gnostiques à Rome, juste avant qu'elle ne soit détruite. Dieu veut mettre son peuple à l'abri et prévient les chrétiens non gnostiques qu'il faudra quitter Rome, sous l'Antéchrist, afin de ne pas périr dans le châtiment. Les chrétiens ne feront rien contre Rome, quoiqu'en dise le texte. Au contraire, ils fuiront. Ces paroles signifient que Dieu promet qu'il fera souffrir aux kabbalistes le double des souffrances qu'ils auront infligées aux chrétiens. Pour notre part, tout en sachant que justice sera faite, prions pour la conversion d'un maximum de kabbalistes, afin que Jésus ne soit pas mort en vain pour eux. Ne cultivons pas des pensées de vengeance.



Parce qu'elle dit en son cœur: Je trône en reine; je ne suis point veuve et ne connaîtrai point le deuil!8à cause de cela, en un même jour, les calamités fondront sur elle, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu; Car il est puissant le [Seigneur] Dieu qui l'a jugée. "

Commentaire

Ces paroles sont une allusion à Isis qui est nommée la "Veuve" par la kabbale. La kabbale veut redonner sa joie au démon et se lamente sur ses souffrances. Elle veut qu'Isis devienne "reine". La Rome kabbaliste est assimilée à Isis et dit, aveuglée par les mensonges de son démon qu'elle sera reine et vaincra Jésus, qu'elle n'ira pas pour toujours en enfer. Ce message est diffusé dès maintenant par la langue des oiseaux, et ce depuis des siècles. Dans ces lignes de l'Apocalypse, Dieu réaffirme sa puissance et l'échec futur du démon.


9Les rois de la terre qui se sont livrés avec elle à l'impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront sur sort sort, quand ils verront la fumée de son embrasement.10Se tenant à distance, par crainte de ses tourments, ils diront " Malheur! Malheur! O grande ville, Babylone, ô puissante cité, en une heure est venu ton jugement! "11Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à son sujet, parce que personne n'achète plus leur cargaison:12cargaison d'or, d'argent, de pierres précieuses, de perles, de lin fin, de pourpre, de soie et d'écarlate, et le bois de senteur de toute espèce, et toute sorte d'objets d'ivoire, et toute sorte d'objets de bois très précieux, d'airain, de fer et de marbre,13et la cannelle, les parfums, la myrrhe, l'encens, le vin, l'huile, la fleur de farine, le blé, les bestiaux, les brebis, et des chevaux, et des chars, et des corps et des âmes d'hommes.14Les fruits dont tu faisais tes délices s'en sont allés loin de toi; toutes les choses délicates et magnifiques sont perdues pour toi, et tu ne les retrouveras plus.15Les marchands de ces produits, qui se sont enrichis avec elle, se tiendront à distance par crainte de ses tourments; ils pleureront et se désoleront, disant:16" Malheur! Malheur! O grande ville, qui était vêtue de fin lin, de pourpre et d'écarlate, et qui était richement parée d'or, de pierres précieuses et de perles, en une heure ont été dévastées tant de richesses! 

Commentaire

Les méchants seront riches, sous Laodicée. Rome périra brûlée en l'espace d'une heure. Nous voyons, en lisant le chapitre 17 précédent, verset 16 et 17, qu'il s'agira d'une guerre éclair provoquée par d'autres kabbalistes haineux. Il ne s'agira pas d'un châtiment céleste direct. Dieu se servira d'autres méchants auxquels il inspirera la volonté de faire la guerre pour punir les kabbalistes romains, probablement par une ou des bombes :"XVII,16 Et les dix cornes que tu as vues sur la bête haïront elles mêmes la prostituée; elles la rendront désolée et nue; elles mangeront ses chairs et la consumeront par le feu.17 Car Dieu leur a mis au cœur d'exécuter son dessein, et de donner leur royauté à la bête, jusqu'à ce que les paroles de Dieu soient accomplies."

Nous voyons également qu'il y aura des commerces d'esclaves à Rome, sous Laodicée, ce qui est bien dans l'esprit du démon isiaque.


"17Et tous les pilotes, et tous ceux qui naviguent vers la ville, les matelots et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient à distance,18et ils s'écriaient en voyant la fumée de son embrasement " Que pouvait-on comparer à cette grande ville? "19Et ils jetaient de la poussière sur leur tête, et ils criaient en pleurant et en se désolant: " Malheur! Malheur! La grande ville dont l'opulence a enrichi tous ceux qui avaient des vaisseaux sur la mer, en une heure elle a été réduite en désert! "20Réjouis-toi sur elle, ô ciel, et vous aussi, les saints, les apôtres et tes prophètes; car, en la jugeant, Dieu vous a fait justice.

Commentaire

Dieu promet qu'il fera justice des méchants. Les bons chrétiens auront été préservés grâce à ce texte de l'Apocalypse qui les fera se mettre à temps en sécurité, de même que les premiers chrétiens, prévenus par Jésus, ont pu fuir Jérusalem avant son invasion et sa destruction par les Romains.



21Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et la lança dans la mer, en disant: " Ainsi sera soudain précipitée Babylone, la grande ville, et on ne la retrouvera plus.22En toi au n'entendra plus les sons des joueurs de harpe, des musiciens, des joueurs de flûte et de trompette; en toi on ne trouvera plus d'artisan d'aucun métier, et le bruit de la meule ne s'v fera plus entendre;23ou n'y verra plus briller la lumière de la lampe; on n'y entendra plus la voix de l'époux et de l'épouse parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été égarées par tes enchantements.24Et c'est dans cette ville qu'on a trouvé le sang des prophètes et des saints, et de tous ceux qui ont été égorgés sur ta terre. "

Commentaire

La Rome kabbaliste est comparée à une énorme pierre en forme de meule par Jésus. Un livre de kabbale "Le pharaon Juif" affirme que la meule est le symbole du cosmos et que la servante tournant la meule dans la Bible est un symbole de toute la sagesse (donc d'Isis). Un autre livre "Premiers pas vers la kabbale" précise que la servante (qu'il nomme Hagar) est celle qui sait se servir de la force de l'Adversaire pour obtenir la réalisation d'un désir. On représente parfois des meules cassées en deux. Donc sous toute réserve, car je n'ai pas encore assez étudié, la meule serait, dans le symbolisme kabbaliste  un symbole de Jahvé, nommé Adversaire, en kabbale, et semble présentée par le symbolisme kabbaliste comme la Force de Dieu utilisée par Isis pour l'écraser lui-même. Des documents entiers en langue des oiseaux ont été écrit sur la meule, particulièrement celui-ci The symbolism of querns and millstones et disent que la meule est liée au symbole du moulin mystique, qui est représenté par exemple à Vézelay.



D'après ce que j'ai compris, le personnage qui verse le grain est le vrai Jésus, nommé "Moïse" en langue des oiseaux, ou encore "Ancien testament". L'autre personnage, nommé "Saint Paul" symbolise le "nouveau testament" et recueille la farine passée par le moulin mystique qui est "Ici, le Christ"(1). "Ici, le Christ" est Isis-ici-Isi en langue des oiseaux. Il semblerait que Saint Paul symbolise le démon isiaque, en certain cas. Cela ne m'étonnerait pas car je l'ai souvent vu opposé à Saint Pierre, en imagerie kabbaliste et Saint Pierre symbolise toujours Jésus, Jahvé. Dans un autre article, le moulin mystique est nommé "pressoir". Je pense que la kabbale assimile le moulin mystique au culte sacrilège qui est censé "broyer" Jésus, comparé au grain de blé ou à un épi, en symbolique gnostique. On peut lire ce document scientifique écrit en langue des oiseaux sur ce lien, concernant Vézelay : Moulin mystique. À propos d'un chapiteau de Vézelay : figures allégoriques dans la prédication et dans l'iconographie romanes

Il me semble donc que Dieu, dans l'Apocalypse, compare Rome à une meule jetée dans la mer pour signifier aux kabbalistes : vous avez voulu me broyer et m'écraser comme la meule écrase le grain et vous m'avez représenté pendant des siècles comme étant jeté et noyé dans la mer, symbole d'Isis, et c'est vous qui allez finir comme vous avez voulu que je finisse.

Dieu précise que tous les martyrs de tous les temps viennent de Rome, car c'est la kabbale qui de tout temps a causé les persécutions des chrétiens.


Chapitre 19


1 Après cela, j'entendis dans le ciel comme une grande voix d'une foule immense qui disait; " Alléluia! Le salut, la gloire et la puissance appartiennent à notre Dieu,
2 parce que ses jugements sont vrais et justes. Il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, il a vengé le sang de ses serviteurs répandu par ses mains. "
3 Et ils dirent une seconde fois: " Alléluia! Et la fumée de son embrasement monte aux siècles des siècles. "

Commentaire

La fumée qui monte aux siècles des siècles signifie que le châtiment des kabbalistes non repentis persécuteurs sera éternel. La foule immense est celle des élus de Jahvé. Donc même si les vrais chrétiens non gnostiques sont actuellement isolés, il faut qu'ils se réconfortent en pensant que pour l'éternité, ils seront avec les saints et auront des milliards d'amis tous plus gentils et brûlants de charité les uns que les autres.


4 Et les vingt-quatre vieillards et les quatre animaux se prosternèrent et adorèrent Dieu assis sur le trône, en disant " Amen! Alléluia! "
5 Et il sortit du trône une voix qui disait: "Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, et vous qui le craignez, petits et grands! "
6 Et j'entendis comme la voix d'une foule immense, comme le bruit des grandes eaux, comme le fracas de puissants tonnerres, disant: "Alléluia! car il règne, le Seigneur notre Dieu, le Tout-Puissant!

Commentaire

Les 24 vieillards sont les douze prophètes et les douze apôtres.
"Craindre Dieu" signifie craindre de lui désobéir par amour. Il ne s'agit pas de la crainte servile du châtiment. Cela signifie également l'immense adoration qui nous saisira, comme un écrasement suave en la présence de Dieu infiniment Saint.


7 Réjouissons-nous, tressaillons d'allégresse et rendons-lui gloire; car les noces de l'Agneau sont venues, et son épouse s'est préparée,
8 et il lui a été donné de se vêtir de lin fin, éclatant et pur. " - Ce fin lin, ce sont les vertus des saints.
9 Et l'ange me dit: " Ecris: Heureux ceux qui sont invités au festin des noces de l'Agneau! " Et il ajouta: " Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu. "

Commentaire 

Plus nous serons saints, plus nos vêtements seront splendides. Ils refléteront notre sainteté. Au ciel, le classement sera fait en fonction du degré d'amour et de sainteté de chacun.



Conclusion

Nous voyons donc que la Rome kabbaliste, nommée Babylone, sera un jour punie, dans plusieurs siècles, à la fin de l'Eglise de Laodicée, tandis que les chrétiens non gnostiques persécutés seront récompensés éternellement. "Rome" signifie "Isis", en langue des oiseaux, en un certain contexte. Certains textes catholiques lyriques au sujet de "Rome" ou de la "romanité" ont ce sens caché.




Note


(1) Le moulin mystique à Vezelay : "C'est un des chapiteaux les plus célèbres de l'église. Deux mondes se rencontrent dans la scène du Moulin mystique, scène décrite par Suger qui la fit représenter sur un vitrail de Saint-Denis. À gauche, le personnage versant du grain dans le moulin, c'est Moïse, figure de l'Ancien Testament; celui de droite, c'est saint Paul, représentant du Nouveau Testament. L'un est dans l'ombre, l'autre dans la lumière. Mais surtout, c'est la roue du moulin, cette forme parfaite qui lui apporte le mouvement, qui est en pleine lumière : le sculpteur l'a légèrement désaxée pour qu'elle soit toujours frappée par la lumière du sud ; et le moulin, ici, c'est le Christ, venu tirer la substance de la Loi ancienne pour la renouveler dans le message des Évangiles. (http://vezelay.cef.fr/lumiere.htm)"

mercredi 11 juillet 2018

SAINT PAUL, LA TRADITION PRIMORDIALE ET L'HOMOSEXUALITÉ - MES DERNIÈRES VOLONTÉS




Dans le premier chapitre de l'épître aux Romains, verset 18 à 32, voici ce que dit Saint Paul des civilisations païennes antiques. Ces paroles sont d'actualité pour les faux chrétiens gnostiques de tous bords, dont de nombreux kabbalistes catholiques traditionalistes, qui rendent un culte à Isis et Horus et approuvent l'homosexualité jusque chez leurs pasteurs :


"18 En effet, la colère de Dieu éclate du haut du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes, qui, par leur injustice, retiennent la vérité captive.
19 car ce qui se peut connaître de Dieu, est manifeste parmi eux. Dieu le leur a manifesté.
20 En effet ses perfections invisibles, son éternelle puissance et sa divinité sont, depuis la création du monde, rendues visibles à l'intelligence par le moyen de ses œuvres. Ils sont donc inexcusables,
21 puisque, ayant connu Dieu, ils ne l'ont pas glorifié comme Dieu et ne lui ont pas rendu grâces; mais ils sont devenus vains dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence s'est enveloppé de ténèbres.
22 Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous
23 et ils ont échangé la majesté du Dieu incorruptible pour des images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et des reptiles.
24 Aussi Dieu les a-t-il livrés, au milieu des convoitises de leurs cœurs, à l'impureté, en sorte qu'ils déshonorent entre eux leurs propres corps,
25 eux qui ont échangé le Dieu véritable pour le mensonge, et qui ont adoré et servi la créature de préférence au Créateur, lequel est béni éternellement. Amen.
26 C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions d'ignominie: leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature.
27 De même aussi les hommes, au lieu d'user de la femme selon l'ordre de la nature, ont, dans leurs désirs, brûlé les uns pour les autres, ayant hommes avec hommes un commerce infâme, et recevant dans une mutuelle dégradation, le juste salaire de leur égarement.
28 Et comme ils ne se sont pas souciés de bien connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens pervers pour faire ce qui ne convient pas,
29 étant remplis de toute espèce d'iniquité, de malice, de fornication, de cupidité, de méchanceté, pleins d'envie, de pensées homicides, de querelle, de fraude, de malignité, semeurs de faux bruits,
30 calomniateurs, haïs de Dieu, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents,
31 sans intelligence, sans loyauté, implacables, sans affection, sans pitié.
32 Et bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font."

Commentaire 

verset 18 : 

En effet, la colère de Dieu éclate du haut du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes, qui, par leur injustice, retiennent la vérité captive.

Les catholiques kabbalistes rendent la vérité captive par leurs mensonges faits aux chrétiens non gnostiques, en se faisant passer pour ce qu'ils ne sont pas. Ils seront punis sévèrement pour tous les enfants de chrétiens non gnostiques qu'ils ont pervertis à l'insu de leurs parents ou de l'un de leur parent non gnostique s'étant marié par ignorance avec un gnostique. Ils seront punis pour toutes les aides financières ou de temps passé, tous les dévouements qu'ils auront reçus des chrétiens non gnostiques qui se sont dévoués pour eux, ne sachant qu'ils servaient des satanistes. Ils seront punis particulièrement pour toutes les messes demandées et payées par des chrétiens non gnostiques sauver les âmes. Ces chrétiens ont fait parfois des sacrifices financiers importants pour payer des messes pour les âmes qu'ils aimaient, sans savoir que ces messes étaient sacrilèges. Ils seront punis pour tous les mariages qu'ils ont laissé se nouer entre un non gnostique et un gnostique. Ils seront punis pour tous les mauvais conseils qu'ils ont donnés volontairement aux non gnostiques pour leur faire prendre des décisions qu'ils n'auraient jamais prises, si ces derniers en avaient connu les tenants et les aboutissants. Cependant, si Dieu a permis ces vilenies, vis-à-vis des chrétiens non gnostiques, c'est qu'il arrivera à les faire tourner pour sa plus grande gloire et pour le bien des âmes. Il ne faut donc pas que les non gnostiques s'apercevant qu'ils ont été ignominieusement trompés se sentent déstabilisés.

Les catholiques kabbalistes rendent la vérité captive également vis-à-vis des catholiques gnostiques de base, ayant l'esprit christique, en leur faisant croire des choses auxquelles ils ne croient pas eux-mêmes, tant au plan de l'histoire et de la théologie biblique qu'au plan de l'histoire de l'Église, de la crise de l'Église et de la franc-maçonnerie.

- Je ne sais pas combien de prêtres font croire que les 10 commandements n'ont pas été donnés par Jahvé mais par une espèce de Super-Dieu (sephira Kether de l'arbre de vie de la kabbale) qui serait au-dessus d'Isis (Binah) et Jahvé (Hochmah). En tout cas, un prêtre moderniste théologien thomiste très célèbre le fait croire à ses fidèles sur youtube en leur prêchant en langue des oiseaux. De même, concernant la création, des théories diverses s'affrontent. Tous ne l'attribuent pas à Jahvé. Certains fidèles gnostiques croient que la déesse Nun y a participé ou a tout fait.

- L'histoire de l'Église est présentée d'une façon fausse, atténuant la malice des hommes d'Église passés. Ex : inquisition, Jeanne d'Arc. Certains saints sont présentés comme étant gnostiques, alors qu'ils ne l'étaient pas tandis que d'autres (la majorité), sont présentés aux chrétiens non gnostiques comme étant de vrais saints alors que c'étaient des gnostiques.

- Certains traditionalistes font semblant de lutter contre "la crise de l'Eglise" alors qu'ils l'approuvent. Mais ils veulent créer une réaction encadrée au pourrissement de plus en plus apparent de l'Eglise, afin de ne pas perdre le contrôle de leurs gnostiques peu formés, ayant l'esprit christique. Certains prêtres vont donc faire par exemple semblant de s'offusquer du mariage des prêtres, alors qu'ils approuvent la pédophilie, l"homosexualité et les coucheries de toutes sortes de la part de leurs confrères, voire les pratiquent eux-mêmes. La langue des oiseaux gestuelle et orale permet d'accéder à ce genre de découverte. J'ai découvert il y a trois ans que des prêtres que je pensais saints étaient en fait des criminels pédophiles et s'en vantaient en langage codé, lors de certains sermons destinés à un nombre limité de personnes. Et j'ai découvert que mon entourage proche l'approuvait et couvrait volontairement leurs crimes et était prêt à faire d'autres actions passibles du droit pénal pour continuer à les couvrir.

verset 19 -21 :

car ce qui se peut connaître de Dieu, est manifeste parmi eux. Dieu le leur a manifesté.
En effet ses perfections invisibles, son éternelle puissance et sa divinité sont, depuis la création du monde, rendues visibles à l'intelligence par le moyen de ses œuvres. Ils sont donc inexcusables, puisque, ayant connu Dieu, ils ne l'ont pas glorifié comme Dieu et ne lui ont pas rendu grâces; mais ils sont devenus vains dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence s'est enveloppé de ténèbres.


Les fidèles gnostiques connaissent Dieu, Jahvé. Il savent tous que Jésus est le Fils de Dieu et est mort sur la croix afin de racheter les hommes vis-à-vis de son Père, mais ils préfèrent adorer Isis et sont ingrats vis-à-vis de Jésus qu'ils nomment "mon chien", "toto", "lapin blanc", "gugusse", "clown", "Satan", "démon", "dédé", "pizza", etc. Je suis frappée de la bêtise irrationnelle alliée à la méchanceté, chez certains. Même diplômés de haut niveau, ils ont l'intelligence enveloppée de ténèbres. 

Leur confiance dans le démon menteur n'est basée sur rien de solide, si ce n'est des prodiges (ex : Lourdes) ou des apparitions. Ils voient que bon nombre de prophéties démoniaques ne se réalisent pas, ils voient les mensonges du démon aux gnostiques les moins formés, par exemple lorsqu'il fait semblant de pleurer des péchés qu'il approuve (ex. Salette) mais ce n'est pas grave, ils s'entêtent. Des protecteurs de pédophiles font la promotion des apparitions isiaques de la Salette disant que les prêtres sont devenus "des cloaques d'impureté". Cela prouve bien qu'ils ne croient pas à ce que le démon raconte dans ces apparitions puisqu'ils soutiennent la pédophilie. Ils font donc confiance pour leur salut à un démon dont ils savent qu'ils ment aux gnostiques les moins formés, croyant qu'à eux, il ne ment pas. Quelle aberration ! Tout diplômés qu'ils sont, ils sont d'une naïveté incroyable vis-à-vis de leur salut, tout en étant d'une ruse non moins incroyable et machiavélique, quand ils s'agit de dissimuler la vérité à certains de leurs fidèles.


verset 22 à 27 :

Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous et ils ont échangé la majesté du Dieu incorruptible pour des images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et des reptiles. Aussi Dieu les a-t-il livrés, au milieu des convoitises de leurs coeurs, à l'impureté, en sorte qu'ils déshonorent entre eux leurs propres corps, eux qui ont échangé le Dieu véritable pour le mensonge, et qui ont adoré et servi la créature de préférence au Créateur, lequel est béni éternellement. Amen. C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions d'ignominie: leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature. De même aussi les hommes, au lieu d'user de la femme selon l'ordre de la nature, ont, dans leurs désirs, brûlé les uns pour les autres, ayant hommes avec hommes un commerce infâme, et recevant dans une mutuelle dégradation, le juste salaire de leur égarement.


Il est frappant de voir que Saint Paul établit un lien direct entre l'homosexualité et le culte du démon, des idoles. Le culte d'Isis et l'homosexualité vont ensemble. Si l'on adore Isis-Horus-Satan, alors on approuve l'homosexualité. Il faut que les gnostiques à l'esprit christique les moins initiés qui désapprouvent l'homosexualité, croyant que c'est un péché, sachent que leurs chefs religieux l'approuvent tous, voire la pratiquent en secret, bien qu'ils fassent semblant de s'en offusquer. 

Pour affirmer cela, je me base sur un film, publié par des autorités religieuses très conservatrices et élevées, se vantant en langue des oiseaux que leur "saint" fondateur pratiquait l'homosexualité avec le pape Pie XII, lui même considéré comme un "saint" pape par ces satanistes. Dieu les punira de leur hypocrisie et du scandale qu'ils diffusent. Je nommerai les coupables dès que je le pourrai. Pour l'instant, j'en suis empêchée.


verset 28 à 31 :

"Et comme ils ne se sont pas souciés de bien connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens pervers pour faire ce qui ne convient pas, étant remplis de toute espèce d'iniquité, de malice, de fornication, de cupidité, de méchanceté, pleins d'envie, de pensées homicides, de querelle, de fraude, de malignité, semeurs de faux bruits, calomniateurs, haïs de Dieu, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, sans intelligence, sans loyauté, implacables, sans affection, sans pitié.


Saint Paul établit un autre lien : il dit que le culte des démons non seulement entraîne l'homosexualité mais aussi tous les autres vices. J'ai expérimenté depuis 3 ans à quel point c'était vrai, jusqu'au sein de la kabbale catholique qui va à la messe en semaine et qui dit pieusement son chapelet à Isis, les yeux fermés, d'un air dévot. Beaucoup de catholiques sont des sépulcres blanchis, criminels dans l'âme vis-à-vis des chrétiens non gnostiques. Ce sont les successeurs des pharisiens homicides. Il existe cependant tous les niveaux de méchanceté, chez les gnostiques et certains, quoique approuvant l’homosexualité, n'approuvent pas ces vices. Dieu jugera chacun.


verset 32 :

"Et bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font."

Personne ne veut aller en enfer éternel. Les gnostiques, malgré les avertissements multiples de Dieu les menaçant de la damnation, s'entêtent à se croire aimés du démon isiaque qu'ils savent menteur depuis le péché originel. Ils persévèrent dans le péché car ils croient les mensonges du diable leur disant qu'il les sauvera. Ils connaissent pourtant sa cruauté et ses multiples cultes horribles, à base de sacrifices humains (Moloch, Astarté, Coatlicue etc.). Mais non, ils s'entêtent à le croire quand il se déguise en Sacré-Cœur aimant, brûlant d'amour pour l'humanité. Quel aveuglement ! Comment Moloch et Coatlicue pourraient être devenus un Sacré-Cœur plein d'amour et une Immaculée conception pleurant sur les péchés du monde. Le déguisement est vraiment peu crédible.

Les catholiques gnostiques croient différentes choses, concernant leur salut, suivant qu'ils sont éduqués dans la kabbale catholique traditionnelle ou dans l’église conciliaire. 

Dans l'église conciliaire, ils croient qu'ils vont directement au ciel avec Isis, en récompense de leurs sacrilèges qui sont censés avoir donné de la puissance au démon. Même les non pratiquants vont au ciel, pour eux. 

Dans la kabbale catholique traditionnelle et chez d'autres personnes, on croit que Jahvé condamne à l'enfer mais qu'il est possible d'en sortir grâce aux messes sacrilèges. 

Un kabbaliste rabbin enseigne à ses étudiants que l'enfer dure au maximum un an. 

Dans la BD de squelettes Monsieur Mardi-Gras Descendres, les âmes des évêques et prêtres kabbalistes sont présentées comme étant détenues depuis plusieurs siècles en enfer et l'auteur affirme en langue des oiseaux qu'il faudra, pour les en délivrer, "une pluie de café", sachant que le "café" se trouve par exemple particulièrement dans le crâne du squelette Victor, symbolisant Jésus. Ce squelette a une manivelle de moulin à café vissée et installée sur son crâne. Le café est un symbole du culte des messes sacrilèges. La pluie de café est à mon avis un symbole de la messe noire généralisée car les messes des siècles précédents sont présentées dans la BD comme étant bonnes pour délivrer quelques âmes mais pas des millions, tandis que "la pluie de café" est présentée comme vidant définitivement l'enfer et le purgatoire.

Mes dernières volontés

Je profite de cet article pour faire une petite digression et exiger, si je meurs avant que mon identité soit révélée officiellement, qu'on ne fasse dire jamais aucune messe pour le salut de mon âme. 

Je sais que des centaines de personnes, connaissent mon identité, à cause de la trahison d'une personne de mon entourage proche, gnostique et d'une autre "trahison" en partie involontaire, due aux progrès de la technologie et à l'indiscrétion de celui qui a utilisé cette technologie. Je sais gré à toutes ces personnes de respecter officiellement mon anonymat et je leur demande de continuer à le faire. Je révélerai mon identité moi-même au moment que je jugerai approprié, quand je serai prête à affronter les procès divers des gens que j'accuserai.

Je ne veux pas de prêtre à mon enterrement, je ne veux pas de messe d'enterrement, car d'après mes études, tous les prêtres catholiques ou orthodoxes sont très probablement kabbalistes, actuellement. Je ne veux pas de messes sacrilèges kabbalistes faussement chrétiennes célébrées pour moi, qu'elles soient traditionnelles ou conciliaires, ni même de sermons ou de petits discours ou de prières (toutes truquées et en langue des oiseaux) ou d'eau bénite (l'eau bénite est isiaque satanique). Je ne veux rien de religieux si ce n'est les prières personnelles et privées des chrétiens non gnostiques pour moi, dans le secret de leur chambre. Celui qui oserait enfreindre cet ordre, Dieu le jugera. 

Je ne veux rien de religieux de glissé dans mon cercueil ni même d'objets ou de livre ou de textes, si ce n'est le livre sur la gnose que j'écrirai, si j'ai le temps de le faire, mis dans une boîte étanche. Je ne veux surtout pas de roses, symbole isiaque, ni même aucune fleur, car chacune a son symbolisme, en gnose. 

Je veux une pierre tombale blanche de couleur unie, taillée en forme rectangulaire simple, avec uniquement mon premier prénom et mon nom de famille de jeune fille, écrits en caractères de majuscules d'imprimerie, les plus neutres possible (Arial), en mettant les accents, s'il y en a, même en majuscules. Ma date de naissance et ma date de mort seront écrites sans points ni tirets, l'une en dessous de l'autre, le nom du mois étant écrit en toutes lettres, en majuscules d'imprimerie et les numéros de jour et d'année étant écrits en chiffres arabes les plus simples possibles, en arial. Les points et les tirets seront prohibés, il n'en faut pas un seul. Je ne veux pas de parenthèses, symbole isiaque déjà étudié dans ce blog. Mettre les dates de quelqu'un entre parenthèses signifie que la vie de cette personne a été sous la domination d'Isis. Ce n'est pas mon cas. Je suis sous la domination de Jésus et de Jahvé. Je ne veux aucune phrase gravée, aucun symbole, aucune autre gravure. Je ne veux aucun défaut à la pierre tombale, particulièrement dans le coin en bas à gauche, qui symbolise Jésus amputé en symbolique gnostique. Je ne veux aucun objet, aucune fleur, aucun caractère spécial d'imprimerie ou écriture tarabiscotée ou italique ou gothique etc., car il est possible de transformer tout cela en symboles gnostiques. 

De très nombreuses tombes que je connais ont des symboles gnostiques, dont des tombes de ma famille. Je ne veux pas de crucifix car les crucifix sont truqués. Je ne veux pas de croix, ni gravée sur la tombe ni devant ou derrière la tombe, ni posée sur la tombe car la croix est un symbole phallique ambivalent, pour un gnostique. Je ne veux pas qu'on rajoute des inscriptions sur ma tombe de quelque façon que ce soit et sur quelque support que ce soit, après l'enterrement, comme cela a été fait pour un membre de ma famille.

Pour moi, j'ai confiance en Jésus. Je crois qu'il me fera miséricorde, si je lui reste fidèle jusqu'à la fin, comme il a fait miséricorde au bon larron, parce que je lui demande la grâce de mourir dans les dispositions d'amour, de confiance, de contrition et d"humilité qu'il souhaite. J'ai confiance que mon jugement se passera bien parce que Saint Jean dit que la confiance est la perfection de l'amour, pour les chrétiens non gnostiques. Je ne m'appuie pas sur mes mérites, mais sur la miséricorde du seul qui est vraiment miséricordieux, Jésus, Jahvé. Horus et Isis ne sont que des monstres de cruauté et de duplicité. Je suis bien placée pour le savoir, quand je vois le comportement ignoble de leurs adeptes. Je pardonne aux gnostiques tout le mal qu'ils m'ont fait, par actions et par omissions, et je prie Dieu qu'il leur fasse miséricorde, à cause de leur aveuglement et du bien qu'ils m'ont fait autrefois.


Ce que croient les prêtres pour eux-mêmes

Certains prêtres kabbalistes traditionnels me semblent penser qu'ils iront en enfer momentanément. Le faux Saint Alphonse de Liguori, kabbaliste, a paraît-il écrit que quasiment tous les prêtres allaient en enfer. Je n'ai pas la référence. Je le tiens du sermon d'un prêtre. Cela renforce leur haine de Dieu, car ils savent qu'ils vont souffrir par sa volonté.



La diversité des croyances gnostiques


La diversité des croyances gnostiques est caractéristique de la gnose qui ment toujours et partout, même à ses adeptes, ce qui fait que chacun croit quelque chose de différent, tout en étant persuadé que c'est lui qui est mieux initié que les autres.

La force de la vraie religion chrétienne non gnostique est de n'avoir aucune connaissance cachée occulte. Dieu nous a tout dit clairement, dans la Bible. La gnose a 10000 fausses "Fois" différentes, la religion chrétienne non gnostique a une Foi.


Je pense que Jésus affirme que des non chrétiens seront sauvés

J'espère que certains gnostiques à l'esprit christique ayant pratiqué l'amour du prochain de façon héroïque seront sauvés, malgré leur amour d'Isis, si Dieu juge qu'ils étaient suffisamment ignorants et de bonne volonté. Je pense par exemple au franc-maçon Arnaud Beltrame, pratiquant en même temps à l'église catholique conciliaire. Jésus a en effet dit que ceux qui pratiquaient des œuvres de miséricorde pour leur prochain seraient sauvés et lui demanderaient "Seigneur, quand vous avons-nous nourri, habillé, visité, consolé ?" 

Si Jésus leur fait poser la question, cela sous-entend à mon avis qu'il pense à des non chrétiens ayant accompli des œuvres de miséricorde, car les chrétiens savent très bien que tout le bien qu'ils font à leur prochain, c'est à Jésus qu'ils le font. J'ai bien meilleur espoir pour l'âme d'Arnaud Beltrame, qui a donné sa vie pour son prochain, ce qui est la haute charité possible, après la charité envers Dieu, que pour l'âme de certains kabbalistes catholiques récitant leur chapelet quotidien tout en n'hésitant pas à couvrir des pédophiles. 

Je connais un prêtre pédophile complètement accro au rosaire, qu'il récite comme une incantation à son démon, afin qu'il l'aide à devenir encore davantage méchant. Pour ceux-là, il faudrait un miracle pour les sauver. Il faudrait qu'ils comprennent la duplicité de leur démon à leur égard. Mais Dieu la leur cache le plus souvent, car leur cruauté et leur propre duplicité leur enlève le droit d'être éclairés.





dimanche 8 juillet 2018

PAROLES GNOSTIQUES CONCERNANT SARDES ET PHILADELPHIE




Cette image montre la bonne compréhension que la gnose a de l'Apocalypse. La basilique du Sacré-Cœur de Montmartre est en effet, un temple à Horus-Satan déguisé sous le nom de Sacré-Cœur et de ce fait symbolise bien l'Eglise de Sardes. Gnostiques qui savez cela, demandez-vous si les protestations d'amour que vous fait Horus dans les apparitions sont sincères. Ce même Horus est adoré par les francs-maçons communistes qui vous haïssent. Ils sont très bien initiés eux aussi et ont une compréhension opposée de certains éléments de la gnose.



Dans les siècles morts du vicomte de Guerne, on trouve ces paroles, concernant Sardes et Philadelphie dans les révélations de Jean :

Ange de Sardes, veille et toujours sur la porte
Abritant de ta main ta lampe à moitié morte,
Ecoute si dans l’ombre, en étouffant ses pas,
A l’heure inattendue un voleur ne vient pas.

Devant toi, l’Ange élu, ferme à Philadelphie,
J’élève un grand rempart qui te cerne et défie
Les assauts de Satan et du Juif suborneur,
Et j’inscris sur ton mur le nom de mon Seigneur

Il n'est pas facile d'interpréter avec certitude ces paroles. Il me semble cependant, que le gnostique se dévoile ici et dit aux gnostiques de Sardes d'être vigilants car Jahvé (le voleur) a promis qu'il punirait. 

Concernant Philadelphie, il est clair que l'auteur connaît la conversion des Juifs décrite en cette Eglise et qu'il connaît l'existence du Saint Pape. Les Juifs convertis sont appelés "suborneurs". Il dit qu'il veut empêcher Dieu (nommé Satan en langue des oiseaux) et les Juifs convertis à cette époque de sauver l'Eglise. Il veut édifier un grand rempart contre eux et marquer le nom de "[son] seigneur" dessus. La syllabe 'mon' précédant un mot signifie parfois que le nom qui suit a une signification "gnostique" ou "isiaque". "Mon Seigneur" est Isis-Horus. 

C'est d'ailleurs pour cela qu'on appelle les évêques et souverains catholiques "Monseigneur", en référence à leur appartenance à la gnose. Je n'ai pas trouvé d'évêque non gnostique dans mes recherches. J'en ai étudié une cinquantaine. Etant donné que les papes sont dits gnostiques par Jésus depuis plusieurs siècles, je crois probable qu'il n'y a plus un seul évêque non gnostique depuis plusieurs siècles. Pour les prêtres, d'après une personne initiée que j'ai interrogée, il n'y en a pas un seul qui célèbre une messe telle que Jésus la voulait. Je ne suis pas certaine que ce soit vrai mais en tout cas, pour ma part, je n'ai pas trouvé avec certitude de prêtre non gnostique et pourtant, j'ai écumé beaucoup de sites. A chaque fois il y a des signes de gnose. Je crois probable qu'il ne reste plus que des fidèles non gnostiques. Mais cela ne doit pas nous faire peur car après Sardes, vient l'Eglise de Philadelphie avec des millions de conversions. Un évêque gnostique de Sardes va à mon avis se convertir et sacrer un évêque non gnostique qui deviendra pape.

Ces paroles du vicomte de Guerne sont réconfortantes, concernant Philadelphie, car cela montre que les gnostiques ont bien compris ce passage de l'Apocalypse dans le même sens que mon article sur le sujet. Je sais que cet article est l'un de ceux de mon blog qui gène le plus les gnostiques, car il redonne espoir aux vrais chrétiens et risque de convertir certains gnostiques à l'esprit christique lorsque les événements concernant la pluie de météorites arriveront,  ou même avant. Ces paroles du Vicomte de Guerne concernant Philadelphie ne peuvent s'interpréter dans un sens chrétien car le même auteur dit, dans le Miracle d'Isis que celle-ci est divine et bienfaisante et il l'invoque comme bonne lune. Dans un autre poème, évocation, il dit : 

 "je salue encor sa mère Isis, la Reine
Bienheureuse, éclatante, aux yeux aigus, sereine, Que le sombre Ouranos enfanta sur les flots, Déesse au triple rang de mamelles fécondes, Porte-sceptre, flambeau de la mer et des mondes, Découvrant les trésors dans les sépulcres clos!
Qu'autour de l'hypogée où mon âme erre seule, Anubis indulgent ferme sa noire gueule!
Que Sarapis lointain, sans froncer les sourcils, M'accueille! Et que du bord de ma tombe éternelle, Isis, ceinte de fleurs, voilée et maternelle, Par l'aigre bruit du sistre écarte les soucis"

Dans la mort de Julien, il blasphème ouvertement Jésus, nommé Galiléen, tout en louant Isis qui lui révèle la connaissance en écartant son voile (symbole pornographique). Cela veut dire qu'Isis se montre nue. Jésus est appelé Galiléen et Attis dans ce texte. Le lien entre Attis et Isis nommée Vierge-mère est assez visible :


Je sais que, lasse enfin de funèbres exemples
Et du Galiléen qui déçut son espoir,
L’humanité pieuse à l’ombre de leurs temples,
Comme une épouse en deuil, retournera s’asseoir.



Maintenant de vos yeux, amis, chassez les larmes ;
Écoutez ! L’avenir palpite dans mon sein,
Maxime ! Et le Mystère, évoqué par tes charmes,
Nage comme autrefois dans le feu du bassin.

Et lorsque, tel qu’un myste au bout des circuits sombres.
J’aurai franchi le seuil où l’Absolu fleurit,
O Théurges, alors, par la vertu des nombres,
Par les carrés impairs, suscitez mon esprit !

Comme vous autrefois dans la crypte d’Ephèse,
Devant Isis debout sous le voile écarté,
Je vous révélerai l’éternelle genèse

Du Parfait dans son verbe et dans son unité.

Vous contemplerez l’Ame éthérée et superbe,
Unie en sa substance au grand Centre commun.
Et le monde et l’objet, préconçus par le Verbe,
Dans l’espace et le temps confondus avec l’Un.

Et vous verrez surgir en sa sphère idéale
L’invisible Soleil aux rayons convergents,
Symétrique splendeur, clarté primordiale,
Force, puissance, roi des Dieux intelligents.

Alors, comme embrasés de sa flamme infinie,
Enivrant vos regards à la source du jour,
Vous comprendrez enfin l’ineffable harmonie
De la Matière ardente et du fécond Amour.


Mystère ! Drame heureux ! Symbole manifeste
Qu’enseigne Pessinunte ! O naissance, ô bienfait !
Attis est descendu de la cité céleste ;
Il naît ! La Vierge-mère a conçu du Parfait !

C’est lui dont la Nature est la jalouse amante ;
C’est lui pour qui s’émeut la Terre aux vastes flancs,
Quand il vient, escorté de la foule écumante
Des grands lions ignés et des Galles hurlants.

Attis, fécondateur des formes et des choses,
Lorsque le fer trancha ta chair, ivre d’effroi,
Ce fut le vain désir vers l’infini des causes,
O Mutilé divin, qui souffrit avec toi !

Et lorsque, délivré des voluptés charnelles,
Volontaire martyr, lavé d’un sang vermeil,
Tu montes, le front ceint d’étoiles éternelles,
Siéger, mystique et pur, au centre du Soleil,

Ton triomphe sanglant est la victoire austère
De l’ordre universel sur l’amour réprouvé ;
Et notre âme à son tour, échappant à la terre,
S’élance pour te suivre au firmament rêvé.

Fleur de l’arbre sacré, fruit tombé de la vie,
Hors des cercles fuyants de l’espace agité,
Attis, accueille-la, transparente et ravie,
Dans l’immatérielle et sereine Unité !


J’ai dit. Le sang pourpré coule de ma blessure,
Mon âme fuit ; je meurs. Les astres radieux
Brillent, la lune émerge et tout le ciel s’azuré ;
Dans l’indulgente nuit j’entends venir les Dieux.

Le Roi-Soleil les guide et dans la sainte aurore
Ils grandissent, unis, visibles, lumineux,
Et l’univers charmé chante et salue encore
Le Vrai, le Beau, l’Amour et la Justice en eux. —

Et la pieuse voix se tut, et dans l’espace
Ton rêve, ô Julien, s’envola pour jamais,
Comme un aigle blessé d’une aile déjà lasse
S’élève et pour mourir gagne les purs sommets.

Meurs et bénis la mort si ton oreille est sourde,
Si ton regard est clos par un sommeil pesant.
Que la funèbre pierre à ta cendre soit lourde,
Prêtre ! ne reviens plus vers le temple gisant.

Tes Dieux se sont couchés sous leurs autels sans culte,
Et l’avenir, encor paré de leurs lambeaux,
Dans la haine et le sang, plante, suprême insulte,
La croix galiléenne au seuil de leurs tombeaux.